Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
 

Il y a 1061 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1  2  3  4  5  6
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

SIMCA, l'Aronde Bacalan

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°6822
simca133
Profil : Vétéran confirmé
  1. homepage
  2. config
simca133
  1. Posté le 20/08/2016 à 16:01:20  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Reprise du message précédent :
Tu fais un tableau sur EXCEL sur ton PC. Tu mets le nom de la marque, nous SIMCA, le type, ARONDE, puis le modèle, le numéro d’identifiant mines, et enfin le pays. Mais tu peux rajouter ce que tu veux sur ce fichier.
Exemple sur les premières miniatures de ma collection SIMCA :

MARQUEMODELETYPEMARQUEECHELLEREF.COULEURETATBOITEDIVERSMATIERE




















SIMCA5CIRCULATION 1940BRUMM1:43èmeR176MilitaireTRSBTransformationMétal
SIMCA5D-DAY 1944BRUMM1:43èmeR243MilitaireNBMétal
SIMCA5DECOUVRABLEBRUMM1:43èmeR176NoireNSBMétal
SIMCA5FOURGONNETTEBRUMM1:43èmeR244GrisNBSalon de Paris 1936Métal


---------------
http://simca13.skyrock.com/
Sujets relatif

Sujets relatifs
schema éléctrique de la simca 1100 SIMCA 1100 GLS
simca ariane 4 à restaurée  
Plus de sujets relatifs à : SIMCA, l'Aronde Bacalan

n°6823
arondiste
Profil : Routard confirmé
  1. config
arondiste
  1. Posté le 20/08/2016 à 16:08:39  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 



Merci pour cette CP, Tatraplan! Tout document sur ces Bacalan est le bienvenu.
Celle-là c'est alors une des 200 (au moins) qui ont été importées en Hongrie.
Ce chiffre de 200 Aronde de cette série importées en Hongrie est mentionné dans le no. de juillet 1959 de la revue automobile hongroise AUTÓ MOTOR.

n°6824
fifi simca
Profil : Nouveau membre
  1. config
fifi-simca
  1. Posté le 20/08/2016 à 16:55:46  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je sais faire tout ça mais il faut que je clique sur "Importer" et j'ai pas d'icône importer.......


---------------
Recensement Aronde
Publicité

n°6871
arondiste
Profil : Routard confirmé
  1. config
arondiste
  1. Posté le 04/10/2016 à 21:10:17  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Au cas où l'un ou l'autre des contributeurs ORIGINAUX d'automne 2010 de ce topic passe encore par ici par hasard, le puzzle continue:

Le no. d'AVRIL 1959 de AAT (Action Automobile et Touristique) contient la mention suivante dans sa rubrique "Actualités":

27032625ad

Encore une preuve que le secret total ne reignait pas tellement autour de cette présérie des P60.
Et ceci en avril 1959!!
Surprenant que cette mention dans une revue auto pas si méconnu (même pas chez les collectionneurs, on dirait?) n'a pas été citée ailleurs. Elle était sous le nez de tout le monde en France. Même l'éminent René Bellu a fait le muet (voir Automobilia).

Question à 2 balles: Au vu du fait que
1) l'importation d'une centaine de cette présérie en RDA entre décembre 1958 et mars 1959 est prouvée (un certain nombre de documents d'immatriculation d'origine à l'appui)
2) la revue automobile hongroise "Autó-Motor" a publié en mi-1959 un article sur la "nouvelle" Aronde (le modèle de présérie selon les photos) en précisant qu'un contingent de 200 exemplaires de ce modèle était en train d'être importé,
3) AAT parlait ouvertement de ce modèle et de son exportation dès avril 1959,
alors que reste-t-il donc encore de cette légende des "Bacalan" "oubliées" et redécouvertes 2 ans plus tard au quai de Bacalan à Bordeaux?
Alors combien de ces "Bacalan" ont effectivement été stockées au quai de Bacalan? Loin de toutes qui ont été exportées derriére le rideau de fer, en tout cas.
Message cité 1 fois
n°6872
fifi simca
Profil : Nouveau membre
  1. config
fifi-simca
  1. Posté le 04/10/2016 à 23:01:50  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

arondiste a écrit :

Au cas où l'un ou l'autre des contributeurs ORIGINAUX d'automne 2010 de ce topic passe encore par ici par hasard, le puzzle continue:

Le no. d'AVRIL 1959 de AAT (Action Automobile et Touristique) contient la mention suivante dans sa rubrique "Actualités":

http://up.picr.de/27032625ad.j​pg

Encore une preuve que le secret total ne reignait pas tellement autour de cette présérie des P60.
Et ceci en avril 1959!!
Surprenant que cette mention dans une revue auto pas si méconnu (même pas chez les collectionneurs, on dirait?) n'a pas été citée ailleurs. Elle était sous le nez de tout le monde en France. Même l'éminent René Bellu a fait le muet (voir Automobilia).

Question à 2 balles: Au vu du fait que
1) l'importation d'une centaine de cette présérie en RDA entre décembre 1958 et mars 1959 est prouvée (un certain nombre de documents d'immatriculation d'origine à l'appui)
2) la revue automobile hongroise "Autó-Motor" a publié en mi-1959 un article sur la "nouvelle" Aronde (le modèle de présérie selon les photos) en précisant qu'un contingent de 200 exemplaires de ce modèle était en train d'être importé,
3) AAT parlait ouvertement de ce modèle et de son exportation dès avril 1959,
alors que reste-t-il donc encore de cette légende des "Bacalan" "oubliées" et redécouvertes 2 ans plus tard au quai de Bacalan à Bordeaux?
Alors combien de ces "Bacalan" ont effectivement été stockées au quai de Bacalan? Loin de toutes qui ont été exportées derriére le rideau de fer, en tout cas.
Afficher plus
Afficher moins


Si on compte les Bacalan dont on est sûr de l'existence, mettons que les 200 premières soient parties en Tchécoslovaquie les 100 suivantes en RDA et les 200 suivantes en Hongrie, pour les autres pays (Pologne, Bulgarie, Yougoslavie) ce ne sont que des spéculations sans preuves il n'y en aurait donc eu que 200 au maximum quai Bacalan d'après moi...

Message cité 2 fois

---------------
Recensement Aronde
Publicité

n°6873
arondiste
Profil : Routard confirmé
  1. config
arondiste
  1. Posté le 05/10/2016 à 17:51:12  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fifi simca a écrit :

Si on compte les Bacalan dont on est sûr de l'existence, mettons que les 200 premières soient parties en Tchécoslovaquie les 100 suivantes en RDA et les 200 suivantes en Hongrie, pour les autres pays (Pologne, Bulgarie, Yougoslavie) ce ne sont que des spéculations sans preuves il n'y en aurait donc eu que 200 au maximum quai Bacalan d'après moi...
Afficher plus
Afficher moins



Phi, s'il te plaît ... Ne répète pas des hypothéses sans bien-fondé sinon reste avec les faits et rien que les faits. La Bulgarie et la Yougoslavie n'ont pas de place (prouvable) dans cette histoire. Répéter les speculations des autres, ca ne sert à rien, même pas à "lancer le débat". ;)
Je ne peux que répéter ce que j'ai déjà écrit à ce propos en 2009 (ci-après).
Tout ceci reste valable, à part la chiffre (correcte et prouvable?) de 68 "Bacalan" vendues en France, selon ce que dit le fascicule livré avec les miniatures de la Bacalan au 1/43e par IXO/Altaya. Mais comme les auteurs de ce fascicule ne fournissent aucun indicae pour epxliquer coment isl sont arrivés à cette chiffre, les doutes sont permis ...

D'ailleurs, rien n'indique que les "premières" 200 ont été destinées à la Tchecoslovaquie (si elles y ont été importées, la date de leur arrivée en Tchecoslovaquie n'est pas documentée) et rien n'indique non plus que la Hongrie a recu juste une seule tranche de 200.

Réponse postée par arondiste le 18-04-2009:
Avant de se lancer dans des hypothéses sur la présence dans d'autres pays de l'Est comme la Roumanie et Yougoslavie, à mon avis il faudrait d'abord poursuivre à fond les pistes dans la Tchécoslovaquie et la Pologne dont on parle au moins dans la "littérature Simca". Je pense quand même que la part majeure est effectivement allée en Hongrie mais pas forcément pour être revendue ailleurs, sinon que ce qui a été vendu dans les autres pays l'a été suite á des accords directs et non pas obligatoirement par le détour par la Hongrie.
Car rappelons que des importateurs officiels Simca sont recensés dans ces pays (sauf la Roumanie qui n'en avait pas, ni l'Albanie bien isolée) dans les annuaires de concessionnaires et garages Simca de 1961 et 1966, alors il a dû y avoir une certaine activité (certes limitée) autonome pour la vente des Simca à partir du début des années 60 (peut-être même avant, surtout dans le cas de la Tchécoslovaquie). Mais il me paraît osé d'avancer des spéculations sur encore plus de pays de destination de ces voitures au-delà de ceux où leur présence a été prouvée.

Des Aronde 90A et aussi P60 Flash et Rush survivantes vendues neuves dans ce pays sont connues en Tchécoslovaquie, des P60 Rush en Yougoslavie sont également connues. Idem des P60 Flash et Rush en Pologne. (Et ce sont juste les modèles que je connais moi-même, ce qui n'est pas forcément toute la gamme ;)) Seulement des traces de "Bacalan", il n'y en a pas dans ces pays jusqu'à présent.

Mais même si aucune survivante (ou des mémoires de ces voitures) ont été trouvées en Tchécoslovaquie, par ex., rien n'est impossible. Après tout la présence de Simca dans ce pays a été à tel point que l'importateur tchéque y a même édité une version TCHEQUE du catalogue de pièces détachées de l'Aronde 1300 (90A), par exemple! C'est dire ...

Et en ce qui concerne les voitures vendues en France, certains avaient avancé un nombre de total jusqu'à env. 150. Je n'en connaîs pas la source de ce chiffre (mais vu les traces que l'on a de 4 ou 5 qui ont définitivement roulé en France, ce n'est pas impossible si l'on prend une taux de survie typique). Alors 700 ou 750 (en fonction des sources) moins env. 100 pour la RDA moins 150 maxi pour la France, ca ne laisse plus que 450 à 500. Encore moins énorme, ce chiffre donc ...

Message édité par arondiste le 05/10/2016 à 19:02:56
n°6874
fifi simca
Profil : Nouveau membre
  1. config
fifi-simca
  1. Posté le 05/10/2016 à 23:22:29  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est bien ce que je dis " pour les autres pays (Pologne, Bulgarie, Yougoslavie) ce ne sont que des spéculations sans preuves"

Pour les 68 annoncés "selon ce que dit le fascicule livré avec les miniatures de la Bacalan au 1/43e par IXO/Altaya" il semble que ce chiffre vienne de recherches à la CAAPY... Mais je sais à qui demander pour confirmer ou infirmer...

Par contre, comme tu dis " rien n'indique non plus que la Hongrie a recu juste une seule tranche de 200 ", en effet si on ajoute:

200 en Tchécoslovaquie
100 en RDA
200 en Hongrie
200 à Bacalan livrées plus tard et une deuxième fois en Hongrie ou pourquoi pas en Allemagne ?
68 vendues en France

On arrive à 768 qui est un chiffre proche des 750 souvent cité sans aucune preuve...

Ce qui me gène c'est qu'aucune survivante n'ait été trouvée entre 1.000.000 et 1.000.200 puis de nouveau un trou de 1.000.500 à 1.001.405 qui est une Elysée.

Ceci étant dit, il existe des archives dans chaque préfecture qui donne la liste d'attribution des numéros d'immatriculation à telle personne et qui donne aussi le numéro de série de la voiture, donc s'il y en a eu 68 d'immatriculé en France on peut trouver ces 68 numéros de série.

Il faudrait commencer par le 75 et le 78... Problème je suis à 400 km de ces archives et pas à la retraite...
Message cité 2 fois

---------------
Recensement Aronde
n°6875
simca133
Profil : Vétéran confirmé
  1. homepage
  2. config
simca133
  1. Posté le 06/10/2016 à 06:55:59  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Ah cette BACALAN !
Il faudrait surtout être en rapport avec les archives de la préfecture pour connaître à la fois les numéros d’immatriculation et les dates de mise en service, et aussi soit à POISSY directement aux usine, mais je doute de leurs archives, ou à défaut la CAAPI pour avoir les numéros de série.
Mais ce travail reste fastidieux.


---------------
http://simca13.skyrock.com/
n°6876
simca133
Profil : Vétéran confirmé
  1. homepage
  2. config
simca133
  1. Posté le 06/10/2016 à 07:13:49  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour commencer il y a ces deux immatriculations, la plus ancienne 5813 JJ75 et la plus connue, mais surement inexploitable car il semble que ce soit une exportation devenue importation la 7359 QM51.
Bon courage !
Message édité par simca133 le 06/10/2016 à 07:14:44

---------------
http://simca13.skyrock.com/
n°6877
fifi simca
Profil : Nouveau membre
  1. config
fifi-simca
  1. Posté le 06/10/2016 à 13:10:57  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La JJ75 a été immatriculé en Octobre 1959 et la QM51 en 1974.


---------------
Recensement Aronde
n°6878
arondiste
Profil : Routard confirmé
  1. config
arondiste
  1. Posté le 06/10/2016 à 18:53:24  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La date de la première immatriculation de la 7359 QM51 est le 3 décembre 1959.
Qui dit que c'est une re-importation d'une voiture exportée?? Vos CG ne permettent pas de retracer toute la vie antérieure de la voiture quand celle-la a changé de propriétaire plusieurs fois, alors rien n'est prouvé par le "QM51" de 1974.

Autres francaises connues:
?346 DC 78 (prermiére chiffre illisible/coupée sur la photo)
2088 KG 78 (celle de la CAAPY, première immatriculation sous le 5367 JF 75 le 29 septembre 1959)

Les dates des francaises connues coincident donc assez bien pour l'automne 1959.

Qui arrive à déchiffrer la plaque de la "Bacalan" visible dans "Auguste" avec Fernand Raynaud?? :D

n°6879
arondiste
Profil : Routard confirmé
  1. config
arondiste
  1. Posté le 06/10/2016 à 19:16:21  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fifi simca a écrit :

200 en Tchécoslovaquie
100 en RDA
200 en Hongrie
200 à Bacalan livrées plus tard et une deuxième fois en Hongrie ou pourquoi pas en Allemagne ?
68 vendues en France


Ce qui me gène c'est qu'aucune survivante n'ait été trouvée entre 1.000.000 et 1.000.200 puis de nouveau un trou de 1.000.500 à 1.001.405 qui est une Elysée.

Ceci étant dit, il existe des archives dans chaque préfecture qui donne la liste d'attribution des numéros d'immatriculation à telle personne et qui donne aussi le numéro de série de la voiture, donc s'il y en a eu 68 d'immatriculé en France on peut trouver ces 68 numéros de série.

Il faudrait commencer par le 75 et le 78... Problème je suis à 400 km de ces archives et pas à la retraite...
Afficher plus
Afficher moins


1) Les source sur l'histoire Simca publiées depuis les années 80 disent que la Bacalan a été exportée en Tchecoslovaqiue mais la chiffre de 200 est juste de la pure spéculation. Sans des preuves nettes elle n'a pas sa place dans une discussion sérieuse du sujet. La chiffre exacte a pu être plus réduite ou plus elevée. Mais à ce jour les Simcaistes tchèques n'ont pas retrouvé de trace de Bacalan tchècoslovaque. Surprenant quand on sait que des 90A et P60 Flash et Rush avec une histoire 100% tchecoslovaque ont survécu dans leur pays.

2) Comme dejà discuté ;) , le manque de survivantes entre 1.000.500 et 1.001.405 (donc des Elysée de série à partir d'environ 1.000.700) n'a rien à dire à mon avis. C'est souvent le cas avec la production de la première année d'un tout nouveau modèle. Un modèle nouveau sur le marché a souvent été acheté notamment par des professionnels et autres usagers qui "faisaient des bornes" (et pas tellement par des vieux pépés qui les gardaient pendant des décennies). Donc voiture vite revendue pour acheter une autre voiture neuve pour les besoins professionnels, et en général les premières années d'un modéle n'ont pas perduré tant car même les amateurs d'un tel modèle pouvaient toujours acheter une autre neuve pendant que la production du modèle continuait. C'est donc très souvent ainsi que la taux de survie des dernières années de production d'un modèle (quand il était devenu impossible de remplacer la voiture d'occasion par un même modele neuf) peut être bien plus elevée que celle des premiéres années.

Et quand on suppose que les no. de série des Bacalan allaient jusqu'à vers 1.000.700 ou 1.000.750 (et il n'y a AUCUNE raison de penser que la production totale était plus élevée), le fait que les no. de série des voitures conues se situe grosso modo entre 1.000.200 et 1.000.500 me paraît également être rien qu'une coincidence, vu le peu de survivantes ou voitures documentées concrètement.

3) A propos du "Pourquoi pas en Allemagne de l'Est", théoriquement c'est possible. Je ne peux que me fier aux dires d'un ancien garagiste de la RDA (pourtant de bonne mémoire et bien au courant de ces Simca) qui précisait le total d'"environ 100" rentrées en RDA (dont environ 40 au max. dans sa clientèle à l'époque). Mais personnellement je ne pense pas que le total était bien plus au-dessus que 100. Il ne faut pas oublier que les sources francaises - y compris Jacques Rousseau - ne parlaient jamais de la RDA comme pays de destination (et elles auraient certainement en parlé si la part vendue en RDA aurait été bien plus elevée) et - là aussi - même M. René Bellu pas si infallible que cela semblait ignorer ce fait même APRES qu'il avait été précisé dans les revues auto anciennes en France dans les années 90. ;)

Message édité par arondiste le 06/10/2016 à 19:40:02
n°6880
fifi simca
Profil : Nouveau membre
  1. config
fifi-simca
  1. Posté le 07/10/2016 à 00:19:17  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le premier numéro d'immat du département 78 du 01/01/1959 est 9178CU78 et le 31/12/1959 309DE78.

Donc CU,CV,CW,CX,CY,CZ,DA,DB,DC,DD,​DE soit 11 changements de lettres en 12 mois, on voit que DC correspond à environ Octobre 1959.


---------------
Recensement Aronde
Publicité

n°8174
fifi simca
Profil : Nouveau membre
  1. config
fifi-simca
  1. Posté le 31/08/2017 à 00:11:08  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Petite mise à jour de la conversation:

1: Pas de nouveau à propos des Bacalan ( à mon grand regret ) mais j'ai quand même une question, est-ce que quelqu'un sait quel quai était utilisé et quelle surface il avait ?

2: Pour le manque de voitures survivantes trouvées entre 1000490 et 1002400, j'ai fini par recenser une Elysée 10014xx, une Elysée 10017xx, une Montlhéry 10023xx, une Elysée et une Montlhéry 10024xx, 3 Elysée 10025xx.

Donc, il reste plus qu'un trou d'environ 900 numéros entre 1000500 et 1001400...

Le recensement des Aronde est arrivé à 4339 numéros de châssis connus dont 490 hors de France dans 40 pays, si vous voulez participer anonymement je suis toujours preneur de numéros de châssis.


---------------
Recensement Aronde
Publicité

 Page :
1  2  3  4  5  6
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Matra 38
SECMA 1600 F16 en images 6
problême rencontré chez TOTAL 1
Venturi boite auto 2
Vendre sa PGO - retours d'expérience - conseil 17