Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
 

Il y a 38 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
  Aller à la page :
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  10  20  30  31  32  33
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Sujet officiel

Anecdotes de guerre (Index page 1)

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
normandie unifiée!
Profil : As du volant
zygomard
Coupe or Les Clubs Les Clubs - succès or nombre de vues Les Clubs - succès or sujets
  1. Posté le 19/05/2013 à 15:41:59  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Reprise du message précédent :
extrait du grand cirque


Hier, 21 donc, je me suis fait piéger et ma modestie proverbiale en a pris un vieux coup. Je passe
mon temps à prévenir mes pilotes de se méfier, car dans chaque formation de la Luftwaffe il y a toujours deux ou trois chibanis qui ont survécu à l’Espagne, la Pologne, la France, Londres et souvent la Russie et qui en ont plus oublié sur le dog-fight (combat tournoyant) que tout ce que
notre modeste expérience comparée à la leur nous a appris ! En général je les repère à temps d’instinct, rien qu’à leur façon de voler, avec ces battements d’aile pour bien voir, ces zigzags de précaution rapides contre les surprises. Alors il n’y a qu’une seule solution, ne pas les engager et, souvent impuissant, les voir croquer un pigeon qui n’écoute pas les conseils ! J’ai lu dans le Livre de la jungle de Kipling, une belle phrase qui s’applique comme un gant à ces "as" de la Luftwaffe qui ont souvent une centaine de victoires (et des vraies) :



-« Le tigre n’a pas d’odeur, le tigre ne fait pas de bruit, mais on sait que le tigre est là.
Quelque chose s’installe dans l’ombre et c’est le tigre qui vous attend ! »


Un tigre ne m’a pas raté, et il fallait bien que cela m’arrive un jour! Hier donc, je mène un fluid-six
dans une patrouille de routine le long de l’autoroute Osnabrück-Hambourg. Nous volons à 6000 ft,
trop haut pour les 20 mm et trop bas en principe pour les 88. Nous slalomons entre des formations nuageuses dont certaines ont commencé à cumulifier, scrutant le sol pour tenter d’apercevoir un train ou mieux encore une paire de Dornier se faufilant au ras des arbres, quand déboule de derrière un nuage, le contournant comme un bolide, un Focke Wulf D9.

http://clu​b.caradisi​ac.com/zyg​omard/zygo​mard-5036/​photo/fw19​0d-3176904​.html

J’ai à peine le temps de tourner la tête, l’œil attiré par un éclat de soleil sur le plexiglas de son
cockpit, qu’il ouvre le feu sur mon ailier gauche qui explose littéralement, se glisse sous moi et tire
à ma droite sur Mac Intyre dont le Tempest vrille une demi-aile arrachée... et le Focke Wulf continue dans son piqué vers le lac, à une vitesse qui le rend inattrapable. Tout s’est passé tellement vite que nous n’avons pas pu réagir.

http://clu​b.caradisi​ac.com/zyg​omard/zygo​mard-5036/​photo/colt​on1-317690​9.html
debout, clostermann est le deuxième gauche, mac intyre, le dernier à droite


Un instant, l’image de mon ami Mac Intyre et de son magnifique chien me vient à l’esprit avec une bouffée de rage... Celui-là, je l’aurai ! Je passe sur le dos et dégringole à la verticale vers la minuscule croix brillante qui file là, en bas, vers la Dummersee. Attention de ne pas le perdre des yeux. Je casse le fil de plomb de la surpuissante emergency et avec mes sept tonnes et maintenant 3000 cv, je suis vite à la not to exceed de 550 miles indiqués. Je sens le nez s’alourdir et je ramène la manette en arrière.

- « Bay, yellow two and Filmstar three, give me top cow. l will eat that bastard! »

(Bay! Couvrez-moi! Couvrez-moi ! Je vais dévorer ce bâtard.)

Je contrôle en redressant au ras du grand lac un début de dangereux marsouinage dû à ma vitesse excessive. Le Focke Wulf est toujours là et semble ne m’avoir pas vu encore. Il est un peu plus d’un kilomètre devant moi, une dizaine de mètres au-dessus de la surface, balançant ses ailes doucement. J’ai le soleil couchant dans le dos qui me rend peut-être trop visible. Je me rapproche légèrement de côté pour éviter le remous de son hélice, je ne suis plus qu’à environ 500 m. Il ne m’a toujours pas vu et je me penche pour ajuster la luminosité de mon collimateur trop forte qui m’éblouit. Je lève les yeux, le doigt sur la détente de mes quatre canons et... plus de Focke Wulf !

http://clu​b.caradisi​ac.com/zyg​omard/zygo​mard-5036/​photo/legr​andcharles​-3177060.h​tml


Vieux malin, il m’a proprement endormi tout en me voyant venir du coin de l’œil. Je le retrouve maintenant 500 m au-dessus de moi, grimpant à la verticale comme un bolide. Me tordant le cou,
je tire sur le manche comme un fou pour le suivre. On monte, on monte, je tire trop pour l’encadrer dans mon collimateur, je sens l’avion qui tremble, prélude à la perte de vitesse : la vrille est interdite sur le Tempest en dessous de 3000 ft. Aïe! Je réenclenche la surpuissance, mon Tempest danse un instant sur une pointe d’épingle. Je me bats avec les ailerons et cherche des yeux mon Focke Wulf
qui a de nouveau disparu, et bang ! bang !

http://clu​b.caradisi​ac.com/zyg​omard/zygo​mard-5036/​photo/erin​c1-3177070​.html

Mon cœur s’arrête quand avec un grand choc l’hélice s’arrête aussi. Un obus a touché le moteur qui vomit sur mon pare-brise, un flot d’huile. Ma plaque de blindage a encaissé les éclats de l’autre de
20 mm. Je suis trop bas pour sauter et mon avion plane comme un fer à repasser. Je pique tout de suite pour conserver de la vitesse, car je vais me poser sur le ventre. Je n’ai pas d’autre choix. Il y a,
à l’embouchure d’une petite rivière qui se jette dans le lac, une grande prairie verte que je puis tout juste atteindre.
À ce moment, une ombre passe au-dessus de moi. C’est un splendide Focke Wulf D9 "long nez", sur le dos, tournant une barrique autour de mon avion. Je vois parfaitement le pilote qui me regarde
et les petites flammes bleues de ses pipes d’échappement car il réduit à mort pour ne pas me dépasser. J’ai le temps de remarquer la bande noire et blanche sur son fuselage et son empennage peint en jaune... J’apprendrai plus tard que ce sont les insignes de la http://clu​b.caradisi​ac.com/zyg​omard/zygo​mard-5036/​photo/seat​tle-museum​-flight-31​77084.html.



Il m’a bien eu! Je détache mon parachute, serre à mort mes bretelles, ma ceinture de sécurité et je largue ma verrière. Plus que quelques secondes. Miracle, mes volets descendent, je me pose roues rentrées, droit devant soulevant une cascade de boue liquide noire qui obscurcit mon cockpit et couvre l’avion. C’est une carrière de tourbe, et mon Tempest s’arrête intact après une longue glissade sur cette patinoire. Je saute complètement paniqué, retenu un instant par le tube en caoutchouc de mon masque à oxygène que j’ai oublié de détacher, qui casse et me renvoie dans la figure l’embout de cuivre. Je dérape sur l’aile boueuse, tombe assis dans la gadoue, et j’entends le bruit du moteur du Focke Wulf qui revient vers moi. Il passe en éclair quelques mètres au-dessus de ma tête, je vois sa casserole avec la spirale blanche et noire m’arriver entre les deux yeux. Je me couvre instinctivement le visage mais il ne tire pas, bat simplement des ailes en signe d’adieu, et disparaît derrière une rangée de peupliers !

http://clu​b.caradisi​ac.com/zyg​omard/zygo​mard-5036/​photo/egr1​-3177078.h​tml

Une quinzaine de FW D9 cap vers l’est me survole. Choqué, complètement abruti, j’entends au loin
ma patrouille de Tempest qui doit me chercher. Tout cela s’est passé si vite que je me demande si je n’ai pas rêvé. J’allume une cigarette, mais j’ai la bouche si sèche que je la recrache. Mon cœur cogne à s’en briser dans ma poitrine et je n’arrive pas à reprendre mon souffle.
Problème : suis-je derrière les lignes allemandes ? Tout est tellement fluide. Des chars roulent sur l’autoroute qui est cachée par une colline. Le tonnerre des tirs d’artillerie est incessant. J’entends le moteur d’un véhicule s’approchant sur le petit chemin qui borde la carrière de tourbe. C’est une jeep avec trois soldats américains qui me collent aussitôt une mitraillette sur le ventre. Les ailes de la RAF sur mon battle-dress, le "France" sur mon épaule et la cocarde bien visible sur le flanc de mon avion, finissent par les convaincre, mais pas avant d’avoir été délesté de ma montre, de mon portefeuille,
de mon revolver et reçu un coup de crosse dans les reins.

http://clu​b.caradisi​ac.com/zyg​omard/zygo​mard-5036/​photo/sent​inel-31770​80.html

Finalement alerté par le QG de la 122e Wing, apparaît, deux heures plus tard, un petit Stinson 105 américain qui se pose acrobatiquement sur une bretelle en construction de l’autoroute et m’embarque en voltige pour me ramener chez moi. Comme c’est l’heure du dîner je vais directement au mess pour être accueilli par une salve d’applaudissements, tandis que deux de mes pilotes brandissent une pancarte sur laquelle il est écrit :
"LEAVE IT TO ME, IT IS A PIECE OF CAKE" (Laissez-le moi, c’est du gâteau.)
Bay Adams prétend que c’est ce que j’ai dit à la radio après lui avoir ordonné de me couvrir ! Je ne suis pas sûr que ce furent mes mots exacts, mais cette phrase allait me poursuivre jusqu’à la fin de
la guerre !

Pierre CLOSTERMANN

http://www.youtube.com/watch?f [...] Y5LBUVS1T8

http://www.youtube.com/watch?f [...] 51LdJ-ZU#!

http://www.youtube.com/watch?v=eMqvXiIeSMk

http://www.youtube.com/watch?v [...] n&NR=1

http://www.youtube.com/watch?v=rTun-OEnVf8
Message cité 1 fois
Message édité par zygomard le 19/05/2013 à 19:16:55

---------------
un topic pour 5 ans: http://www.forum-auto.com/foru [...] =0#t738850

exemples de reportages et témoignages ici: http://club.caradisiac.com/zyg​omard/
Sujets relatif

Sujets relatifs
Le topic des mysteres de notre monde [ index page 1 ] Le Topic Officiel de l'Immobilier (mise en garde page 1 !)
Plus de sujets relatifs à : Anecdotes de guerre (Index page 1)

Profil : As du volant
  1. config
tonyal
Coupe or Les Clubs Les Clubs - succès or nombre de vues Les Clubs - succès or sujets
  1. Posté le 19/05/2013 à 17:08:35  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jensen a écrit :




Super... Ca fait plaisir tiens ! [smileyper​so
Afficher plus
Afficher moins



Oup's la boulette :ange: , je suis désolé, j'ai bien voulu dire que c'était bien entendu super intéressant ici... :jap:


---------------
- "J'ai encore envie d'aimer, alors, j'ai encore envie de vivre..."
- "je pense à celles et ceux qui sont partis, et j'en pleure aujourd'hui..."
Profil : As du volant
  1. config
tonyal
Coupe or Les Clubs Les Clubs - succès or nombre de vues Les Clubs - succès or sujets
  1. Posté le 19/05/2013 à 17:09:52  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

zygomard a écrit :

woua Tonyal, t'es un bon! [smileyper​so

sinon, comme j'ai toujours pas rétabli ma ligne internet, je continuerais des histoires dès la semaine prochaine, un petit changement aussi, je vais vous faire découvrir un livre historique de temps en temps, écris en couleur Bleue car indépendant des postes à venir: le premier? La grande bataille aérienne 14/18, je mettrais an avant avant tout, les hommes.

incroyable mais il y a 160 visites par jour en moyenne, ce qui me confirme à continuer se topic, le mieux avec les blindés, de tout FA

merci encore tonton jensen
Afficher plus
Afficher moins



bon ça suffit oui, j'ai fait une boulette, j'ai fait une boulette... :o

[:​banditito&​#93;


---------------
- "J'ai encore envie d'aimer, alors, j'ai encore envie de vivre..."
- "je pense à celles et ceux qui sont partis, et j'en pleure aujourd'hui..."
Publicité

Profil : Vétéran confirmé
nikkko6
Les Clubs - succès bronze messages
  1. Posté le 20/05/2013 à 12:17:56  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Sympa les américains, ils maltraitent et volent les effets personnels de leurs alliés... [smileyper​so


---------------
Membre de l'O.P.V. [:cdgtosea]
Prout ©
Profil : Champion du monde
  1. config
terisonen
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 20/05/2013 à 14:58:06  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
A l'occasion, leur DCA tirent aussi sur des avions dans leur camps... Bon, l'IFF n'existait pas sur les DCA au sol  :o


---------------
9000 km par an, ça c'est fait.

Je tiens toujours mes promesses.
Publicité

normandie unifiée!
Profil : As du volant
zygomard
Coupe or Les Clubs Les Clubs - succès or nombre de vues Les Clubs - succès or sujets
  1. Posté le 20/05/2013 à 17:49:55  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Kriegsspiel

Le wargame se décline sous de nombreuses formes: console ou ordinateur, jeu de plateau ou jeu avec figurines, historique, futuriste ou héroic-fantasy. Mais ce qui est aujourd’hui un loisir est issu d’un instrument conçu pour former les officiers d’état-major à la conduite des armées.


tflkriegsblocksVoir l'image en grand0 votewar-gamewar-gameVoir l'image en grand0 vote
king-arthur-the-role-playing-wargame-pc-064_mking-arthur-the-role-playing-wargame-pc-064_mVoir l'image en grand0 vote



Si l’on crédite le baron allemand von Reisswitz de l’invention du wargame moderne, qu’il baptisait du nom de Kriegsspiel (« Jeu de la guerre »), il ne faudrait pas oublier que d’autres jeux, plus anciens avaient pour objet de reproduire la guerre de manière plus réaliste, dirons-nous, que les échecs ou les dames (jeux dans lesquels les participants partent à égalité de forces, où le terrain est parfaitement plat et où l’on peut combattre jusqu’au dernier, autant de choses que l’on voit rarement sur un champ de bataille).

Le MaMahâbhârata rapporte que, 200 ans avant Jésus-Christ, des souverains indiens avaient eu l’idée de faire manœuvrer, durant plus de deux semaines, des troupes, se livrant une fausse bataille, afin d’examiner les combinaisons les plus valides et les formations les plus efficaces. Il s’agit d’une des plus anciennes sources documentées sur un sujet qui n’a cessé de tarauder les généraux: la simulation de conflit comme outil de leur préparation.

KurukshetraKurukshetraVoir l'image en grand0 vote

Sous Charles-Quint, en Espagne, mais aussi au XVIIe siècle, en Angleterre, des penseurs ou mathématiciens proposent à leurs souverains des jeux de guerre rudimentaires. Mais on peine à sortir du cadre habituel: cases, mouvement imposé et aucune place au hasard.

Simuler la guerre dans une Prusse humiliée


Malgré quelques tentatives confidentielles, à la fin du XVIIIe siècle, qui démontrent que l’idée est déjà dans l’air -produit, sans aucun doute des Lumières- c’est en 1811 que le baron von Reisswitz présente son « Kriegsspiel » à un prince prussien, proche du roi Frédéric-Guillaume III.

Vaincue et humiliée en 1806 à Iéna , la Prusse est une alliée contrainte de la France. Son roi, Frédéric-Guillaume III, est un homme de peu de caractère. Mais dans l’entourage de la reine Louise, beaucoup d’officiers, tels Scharnhorst, Gneisenau, Blücher, mais aussi Clausewitz, entendent préparer la revanche qui s’incarnera bientôt dans la campagne d’Allemagne de 1813 et provoquera, au final, la première abdication de Napoléon un an plus tard.



300px-Battle_of_Jena-Auerstedt_-_Map01300px-Battle_of_Jena-Auerstedt_-_Map01Voir l'image en grand0 voteScharnhorst0 vote250px-August_von_Gneisenau0 voteBlücher0 voteClausewitz0 vote
iéna scharnhorst gneisenau blucher clausewitz



C’est un an avant le début de la Grande Guerre que H G. Wells publie un étonnant recueil, Little wars. Herbert George Wells n’est alors plus un tout jeune homme. Né en 1866, il a déjà publié de nombreux ouvrages de science-fiction dont le plus célèbre, La guerre des mondes , est sorti en 1898.
Wells fait partie de ces messieurs qui ne se décident pas à grandir. Depuis son enfance, il collectionne les soldats de plomb et n’a pas cessé de le faire. Il n’est pas le seul: Robert Louis Stevenson tout comme Jérôme K. Jérôme, auteur de Trois hommes dans un bateau , sans nul doute le J. K. J. mentionné dans Little Wars comme compagnon de jeu de Wells, font à cette même époque partie des fanatiques du jeu de guerre avec des figurines.

jeudelaguerre630jeudelaguerre630Voir l'image en grand0 vote
jeu de guerre en 1874

Dès l’introduction, H. G. Wells annonce la coloration contestataire, sociale et humoristique de cette activité:
« Petites Guerres est le jeu des rois – à la disposition des joueurs des positions sociales inférieures. Ce jeu peut être pratiqué par des garçons de tout âge, de 12 à 150 ans – et même plus âgés - par les plus brillantes des petites filles et par quelques femmes rares et précieuses. »




wellslittlewarswellslittlewarsVoir l'image en grand0 vote

Des règles très simples



L’ouvrage évoque ensuite les tâtonnements divers de Wells et de ses amis pour établir un système de règles efficace et réaliste. Les règles, à proprement parler, ne font qu’une vingtaine de pages et découlent pour partie d’un ouvrage précédent, Floor Games paru en 1911.

floor gamesfloor gamesVoir l'image en grand0 vote
Leur système est des plus simples. Après qu’un terrain ait été disposé sur le sol -à l’aide de livres figurant des collines, au départ, puis avec des planches de cartons empilées, de petits arbres miniatures et des maisons en carton, des ponts ou des redoutes construites par les joueurs- les joueurs déploient leurs armées de soldats de plomb et le combat s’engage. L’infanterie peut se déplacer d’un pied (30cm), la cavalerie du double. Les tirs sont réglés à l’aide de petits canons à ressort. Les figurines renversées comptent comme des pertes. Pour le corps à corps, c’est la mathématique qui prime: le plus nombreux l’emporte, mais la résistance des vaincus prend en compte leur éventuelle isolement (trop loin d’autres troupes amies) pour déterminer les pertes qu’ils infligent aux défenseurs.
La question des prisonniers est prise en compte (au départ, la règle ne les prévoit pas – on ne fait pas de prisonniers!) et le moral également, par le biais d’un système ingénieux: chaque perte infligée à l’ennemi, chaque objectif tenu, vaut un certain nombre de points. Lorsque l’écart de points entre les joueurs dépasse un certain seul fixé, celui disposant du total inférieur est déclaré vaincu.

Un jeu pacifiste


Pacifiste, progressiste, proche des socialistes (on découvrira après la seconde guerre mondiale qu’il figurait en bonne place sur une liste établie par la SS de personnalités britanniques à interner en cas d’invasion de l’Angleterre), H.G. Wells prévient: son jeu a un but tout à fait opposé à celui du Kriegsspiel.
Il n’est pas de fournir à de futurs généraux des outils pour conduire la guerre mais bel et bien d’insuffler, par le jeu, auprès d’une population très belliqueuse, l’idée que la guerre est une chose abominable:
« Puis-je un moment me permettre de le claironner et dire ô combien cette aimable reproduction est bien meilleure que la chose qu’elle simule? … Voici la guerre ramenée à des proportions raisonnables… Il suffit de jouer quatre fois à Petites Guerres pour comprendre à quel point une Grande Guerre serait une chose abominable. »
Ce mot de Grande guerre imprimé un an avant la gigantesque boucherie de 1914-1918 semble prémonitoire.
H.G. Wells ne publiera pas d’autres règles de jeu. Il continuera de s’adonner à ce loisir bien après la publication de Little Wars, qui permet effectivement la diffusion du wargame au début du XXe siècle. Les canons à ressort et les figurines en métal sont alors à la portée de toutes les bourses. On ne peut donc que s’accorder à dire que si Reisswitz est le père du Kriegsspiel, H.G. Wells est sans nul doute le père du wargame.

wargame2wargame2Voir l'image en grand0 vote

Un précédent, en 1906


Pourtant, dès 1906, un passionné de navires de guerre avait lui aussi publié une règle: Naval Wargaming , œuvre de Fred Jane, bien connu des spécialistes de la guerre navale (il est le créateur de l’annuaire dit Jane’s qui détaille les caractéristiques techniques des navires).

Naval Wargaming 30 voteNaval Wargaming 2Naval Wargaming 2Voir l'image en grand0 voteNaval WargamingNaval WargamingVoir l'image en grand0 vote


Mais cette règle, qui sera révisée par des officiers de la Royal Navy au début des années 1920, demeure très confidentielle et n’a pas la même portée dans le grand public.

Dans les années 1920, la saignée de la Grande guerre tend naturellement à détourner de nombreux adultes de ce genre de jeu. Dans une Europe où des millions de jeunes gens y sont morts, rares sont ceux qui ont encore le cœur à « jouer à la guerre », même si les enfants eux, continuent.
Si des règles de jeu continuent d’être produites, elles le sont de manière très confidentielle.
Il faut donc attendre les années 1930 pour que de nouvelles règles soient publiées. Il s’agit de règles de wargame naval, œuvre, une fois encore, d’un auteur de science fiction, américain cette fois: Fletcher Pratt.


Le Fletcher Pratt’s Naval Wargame est un jeu très scientifique. Les mouvements et les tirs des navires sont résolus par le biais de calculs mathématiques très complexes et d’engins spécialement conçus pour simuler les tirs. Le jeu est critiqué par de nombreux militaires et des spécialistes, qui lui reprochent de trop grandes abstractions. Malgré cela, Pratt obtient une petite renommée quand on apprend qu’il a pu, grâce à sa règle, simuler l’engagement du rio de la plata avec un résultat identique à celui de la bataille réelle.

Fletcher Pratt’s Naval Wargame0 votenavalnavalVoir l'image en grand0 vote

Au tournant des années 1940, le wargame, tout en demeurant une activité ludique et à destination du public non spécialiste, tente donc de se rapprocher de la simulation proche du Kriegspiel. Le mélange va devenir effectif dans les années 1950, avec la création des premières sociétés de jeu éditant des wargames en boîte.

C’est en 1952 que Charles S. Roberts, alors âgé de 22 ans, créé son premier jeu, Tatics . Dans sa forme, le jeu n’a pas grand chose de révolutionnaire, avec son plateau à cases carrées et sa thématique généraliste. Il l’est pourtant à plus d’un titre.Chaque joueur dispose de pions représentant des troupes blindées, d’infanterie, parachutistes ou amphibies. Chaque type de troupe, nouvelle innovation, dispose de valeur de mouvement (en cases) et de combat différentes. On utilise, pour régler les combat, une table de révolution en haut, les ratios de combat présentés sous la forme d’une équation Attaquant/défenseur (ex 1:4, 1:1 ou 3:1). Plus le ratio est favorable, plus les chances sont fortes d’infliger des dégâts à l’adversaire ou de le contraindre à reculer. Le résultat final est décidé par le lancer d’un dé. Le plateau n’est, enfin, pas uniforme. Certaines cases de terrain influent sur le mouvement (les forêts le ralentissent, les routes l’accélèrent) et sur les combats.

tflkriegsblocksVoir l'image en grand0 voteCharles S. Roberts2Charles S. Roberts2Voir l'image en grand0 vote


En 1954, Roberts parvient à éditer Tactics à son compte. Il produit 2.000 boîtes, qu’il vend par correspondance depuis son garage, dans le Maryland, créant The Avalon Game Company.

Charles S. RobertsCharles S. RobertsVoir l'image en grand0 vote

La révolution du wargame est en marche


En 1958, sa firme, rebaptisée Avalon Hill, sort Tactics II, une version légèrement améliorée de son premier jeu, ainsi qu’une flopée d’autres.
Charles S. Roberts vient de réussir un tour de force: réunir le kriegspiel et le wargame dans un produit pouvant être vendu commercialement et ne nécessitant, de la part du consommateur, aucune dépense supplémentaire – le jeu de H.G. Wells nécessitait l’achat de figurines, de décors, etc.
C’est en 1958 aussi que Roberts publie Gettysburg. Le plateau utilise encore des cases carrées, mais le terrain représenté n’est plus schématique et ressemble à celui de la célèbre bataille de la guerre de sécession.
Dès les jeux suivants, dont Chancellorsville et D-Day, Avalon Hill franchit un cap décisif avec l’introduction d’une grille de mouvement hexagonale. L’hexagone est en effet très supérieur aux cases: il ne crée pas de décalage dans le mouvement (sur une grille carrée, un mouvement en diagonale équivaut à deux mouvements orthogonaux).
Roberts et son équipe de créateurs introduisent peu à peu des concepts encore utilisés dans les wargames sur ordinateur, comme l’empilement de plusieurs unités dans une même case ou les zones de contrôle (cases entourant un pion et sur lesquelles il exerce une influence, pouvant ainsi interrompre le mouvement de l’ennemi).

Les florissantes années 1960-1970


À partir de 1962, la force de frappe commerciale d’Avalon Hill augmente: Roberts, qui s’est beaucoup endetté, a cédé une partie de ses parts à la société Monarch, déjà éditrice de jeux et qui investit dans le secteur. Les années 1960 voient Avalon Hill continuer de produire des jeux de simulation, tandis que Roberts se désengage progressivement.


En 1970, Avalon Hill franchit un nouveau cap avec la sortie de Panzerblitz , qui utilise des cartes isomorphiques ne représentant pas un terrain ou une bataille précise, elles peuvent être assemblées dans n’importe quel ordre. On peut donc créer une grande variété de terrains en fonction de la manière dont elles sont assemblées.
Jim Dunnigan, auteur de Panzerblitz a fondé, en 1969, simulation publications inc (SPI) qui devient le principal concurrent d’Avalon Hill. Les années 1970 et 1980 voient d’autres sociétés arriver sur le marché, avec des jeux souvent de plus en plus complexes et énormes (les « mammoth games »). Par ailleurs, Avalon Hill déroge au cadre purement militaire: simulations sportives et jeux heroic-fantasy sortent d’autant plus régulièrement qu’ils se vendent mieux.
Cette période est également celle de l’émergence de jeux plus tactiques. Le plus célèbre, squad leader , publié par Avalon Hill (1976) et qui sera bientôt remplacé en 1985 par advanced squad leader (ASL), permet de jouer à une échelle réduite: une unité d’infanterie correspond à une section (squad) de 6 à 8 hommes, un pion de véhicule représente… un véhicule. Des jeux comme close assault de Yaquinto ou ambush de Victory Games, sortis en 1983, ont pour unité de base un seul homme, avec des caractéristiques propres.

Le jeu de rôle, enfant du wargame


C’est qu’entre temps, le jeu de rôle, enfant du wargame, a fait son apparition et devient un véritable phénomène de société. C’est au début des années 1970 que deux wargamers, gary gygax et dave arneson, posent les bases d’un futur best seller: donjon&drgons. Au départ se trouve chainmail, un jeu de guerre ultra-tactique, dans lequel des joueurs incarnent leur propre personnage dans des batailles. Mais rapidement, ces enchaînements de combats lassent les joueurs et l’on finit par sortir du cadre purement militaire pour se tourner vers un univers heroic fantasy.Le maitre du jeu apparaît et le jeu de rôle peut prendre son essor.

Si pendant des années, wargames et jeux de rôles cohabitent dans de nombreuses conventions de jeux, chez de nombreux éditeurs, même, et dans beaucoup de magazines , la rupture s’effectue vers la fin des années 1980.

C’est que les ordinateurs ont commencé à envahir les foyers. On peut déjà jouer à des wargames relativement élaborés, contre l’intelligence artificielle. Mais les jeux de rôle, quant à eux, ont des interfaces très limitées. Rien ne vaut donc la table du salon et la bande de copains. Signe des temps: autrefois vendu dans des boîtes, comme le wargame, le jeu de rôle se vend désormais sous la forme de livres (ce qui l’assujettit à une TVA inférieure).

Le wargame en boîte ne cesse dès lors de décliner. Ses tables de résolution, même complexes, ne peuvent rivaliser avec des jeux de plus en plus sophistiqués gérés par des ordinateurs de plus en plus puissants. Presque toutes les maisons d’édition font faillite et Hasbro rachète Avalon Hill en 1998.
Le jeu de rôle est relativement épargné par cette dégringolade, jusqu’à l’arrivée de l’Internet haut-débit et des MMORPG, qui vont également reléguer un temps les paravents des MJ et les dés à dix faces au rayon des oubliettes.Mais c’est oublier que ce hobby a plus d’un tour dans son sac. Alors qu’on le donne pour mort, il va renaître de ses cendres au milieu des années 2000

à suivre

je mettrai aussi l'auteur de se formidable dossier, la source principale que je regarde tout les jours... enfin, quand j'ai la ligne internet et il y aussi beaucoup de recherche sur quant et google
Message édité par zygomard le 20/05/2013 à 18:25:04

---------------
un topic pour 5 ans: http://www.forum-auto.com/foru [...] =0#t738850

exemples de reportages et témoignages ici: http://club.caradisiac.com/zyg​omard/
Prout ©
Profil : Champion du monde
  1. config
terisonen
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 22/05/2013 à 13:30:57  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Les Wargames de chez Victory Games :love:

Pour ceux qui aime, il y à la revue Vae Victis.


---------------
9000 km par an, ça c'est fait.

Je tiens toujours mes promesses.
Prout ©
Profil : Champion du monde
  1. config
terisonen
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 22/05/2013 à 13:31:27  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
http://www.amazon.fr/La-grande [...] B0000DXMIX

Un livre du coté allemand  :o


---------------
9000 km par an, ça c'est fait.

Je tiens toujours mes promesses.
normandie unifiée!
Profil : As du volant
zygomard
Coupe or Les Clubs Les Clubs - succès or nombre de vues Les Clubs - succès or sujets
  1. Posté le 29/05/2013 à 18:11:13  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
désolé pour les suites, je suis quasiment pas chez moi en ce moment, je rattraperais ce W.E

et déjà deux beaux livres à suivre ensuite


---------------
un topic pour 5 ans: http://www.forum-auto.com/foru [...] =0#t738850

exemples de reportages et témoignages ici: http://club.caradisiac.com/zyg​omard/
Above us only sky
Profil : Chevron d'or 2011
  1. config
pollux973
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 15/09/2013 à 19:29:21  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Drapal :o [:asus47:5]


---------------
Mes consos
normandie unifiée!
Profil : As du volant
zygomard
Coupe or Les Clubs Les Clubs - succès or nombre de vues Les Clubs - succès or sujets
  1. Posté le 15/09/2013 à 20:16:48  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
oups, c'est vrai que j'ai des suites à fournir mais plus le temps en ce moment, j'ai que le dimanche de repos grâce à notre président

l'hiver devrait être plus calme et pis, un livre va, je suis certain ravir tout le monde:

erich hartmann, 352 victoires WWII, son histoire


---------------
un topic pour 5 ans: http://www.forum-auto.com/foru [...] =0#t738850

exemples de reportages et témoignages ici: http://club.caradisiac.com/zyg​omard/
Above us only sky
Profil : Chevron d'or 2011
  1. config
pollux973
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 15/09/2013 à 20:25:41  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
En ce moment je lis ceci :
http://www.abebooks.fr/servlet [...] lasse%2B15
Récupéré chez mon grand-père qui s'est éteint il y'a 10 mois.
Message cité 1 fois

---------------
Mes consos
normandie unifiée!
Profil : As du volant
zygomard
Coupe or Les Clubs Les Clubs - succès or nombre de vues Les Clubs - succès or sujets
  1. Posté le 15/09/2013 à 20:28:29  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Pollux973 a écrit :

En ce moment je lis ceci :
http://www.abebooks.fr/servlet [...] lasse%2B15
Récupéré chez mon grand-père qui s'est éteint il y'a 10 mois.
Afficher plus
Afficher moins



tiens, il me semble l'avoir dans ma bibliothèque mais je me rappelle pas l'avoir lu :??:

sera bien de savoir ce que tu en penses :jap:

Message cité 1 fois

---------------
un topic pour 5 ans: http://www.forum-auto.com/foru [...] =0#t738850

exemples de reportages et témoignages ici: http://club.caradisiac.com/zyg​omard/
Publicité

Above us only sky
Profil : Chevron d'or 2011
  1. config
pollux973
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 15/09/2013 à 21:56:44  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

zygomard a écrit :


tiens, il me semble l'avoir dans ma bibliothèque mais je me rappelle pas l'avoir lu :??:

sera bien de savoir ce que tu en penses :jap:
Afficher plus
Afficher moins


La préface fait à elle seule plus de 40 pages, mais ce que j'apprécie c'est qu'on sent que sa conception est encore très artisanale, les pages ne font pas toutes exactement la même taille, la reliure n'est pas parfaite, j'aime :rs:

Après j'en suis à mi-lecture, mais ces derniers mois n'ayant lu que du Frédéric Dard je t'avoue que j'ai un peu de mal à me plonger dedans, l'intrigue est évidemment sans commune mesure ;)


---------------
Mes consos
normandie unifiée!
Profil : As du volant
zygomard
Coupe or Les Clubs Les Clubs - succès or nombre de vues Les Clubs - succès or sujets
  1. Posté le 18/09/2013 à 19:29:20  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Message cité 2 fois

---------------
un topic pour 5 ans: http://www.forum-auto.com/foru [...] =0#t738850

exemples de reportages et témoignages ici: http://club.caradisiac.com/zyg​omard/
Above us only sky
Profil : Chevron d'or 2011
  1. config
pollux973
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 18/09/2013 à 21:30:51  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Profil : Pilote d'essai
  1. config
jonjon
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 16/01/2014 à 02:44:22  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

[:autruche621:12]


---------------
C'est l'histoire d'un insomniaque agnostique dyslexique qui passe la nuit debout à se demander si Dieu s'excite.
Profil : Nouveau membre
jh6
  1. Posté le 28/03/2014 à 07:22:13  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour,
Pouvez vous me joindre à jeemm9263@yahoo.fr au sujet du Kurasser?
Merci par avance
Cdlt

Above us only sky
Profil : Chevron d'or 2011
  1. config
pollux973
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 28/03/2014 à 11:16:16  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ah, pourquoi ? :??:


---------------
Mes consos
Above us only sky
Profil : Chevron d'or 2011
  1. config
pollux973
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 06/08/2014 à 23:17:32  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

zygomard a écrit :

extrait du grand cirque

Finalement alerté par le QG de la 122e Wing, apparaît, deux heures plus tard, un petit Stinson 105 américain qui se pose acrobatiquement sur une bretelle en construction de l’autoroute et m’embarque en voltige pour me ramener chez moi. Comme c’est l’heure du dîner je vais directement au mess pour être accueilli par une salve d’applaudissements, tandis que deux de mes pilotes brandissent une pancarte sur laquelle il est écrit :
"LEAVE IT TO ME, IT IS A PIECE OF CAKE" (Laissez-le moi, c’est du gâteau.)
Bay Adams prétend que c’est ce que j’ai dit à la radio après lui avoir ordonné de me couvrir ! Je ne suis pas sûr que ce furent mes mots exacts, mais cette phrase allait me poursuivre jusqu’à la fin de
la guerre !

Pierre CLOSTERMANN
Afficher plus
Afficher moins




Dans la version du Grand Cirque 2000, on peut lire :

La RAF publiait chaque mois un bulletin confidentiel qui donnait des conseils, etc., mais qui surtout épinglait nos plus grosses bêtises à titre d'exemple.
Dans cet esprit, dans chaque numéro, un parmi les 10 000 pilotes de la RAF était décoré de l'ordre du Doigt inamovible - order of the Irremovable Finger.
"Enlève le doigt de ton nez et occupe-toi un peu de ce qui se passe dans le ciel autour de toi!"
Dans une autre rubrique étaient publiées les illustres dernières paroles du mois.
J'y ai eu évidemment droit dans le dernier bulletin de juin 1945, avec ce commentaire : << Our forcefull Frenchman, notre sacré Français, a fini sa guerre en beauté en laissant pour nos archives une phrase immortelle :
"Leave it to me" etc.>> Et c'est ainsi que l'on écrit l'Histoire!


---------------
Mes consos
Profil : Nouveau membre
marilene
  1. Posté le 02/03/2015 à 00:16:09  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

le camionneur29 a écrit :



Tiens un MAS36 et un joli FM24/29, un de mes préférés en FM, bien que l'AA52 arrive en première position! :p

Il est pas mal ce topic! [:antosha:1]
Afficher plus
Afficher moins

Profil : Nouveau membre
greenangel42
  1. Posté le 30/06/2016 à 01:08:32  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bravo pour cet excellent topic !

Pourriez-vous nous raconter l'histoire des 650 zouaves du corps expéditionnaire français qui se sont évaporés près de Saïgon en 1858 ?

Merci d'avance
Message cité 2 fois
Profil : Routard
  1. homepage
tommyb
Les Clubs - succès bronze messages
  1. Posté le 30/06/2016 à 20:26:52  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

greenangel42 a écrit :

Bravo pour cet excellent topic !

Pourriez-vous nous raconter l'histoire des 650 zouaves du corps expéditionnaire français qui se sont évaporés près de Saïgon en 1858 ?

Merci d'avance
Afficher plus
Afficher moins

Ah oui ,je veux bien lire l'histoire aussi ,merci d'avance .

Profil : Vétéran confirmé
  1. homepage
  2. config
pierleo
Les Clubs - succès argent messages
  1. Posté le 30/06/2016 à 23:19:45  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

greenangel42 a écrit :

Bravo pour cet excellent topic !

Pourriez-vous nous raconter l'histoire des 650 zouaves du corps expéditionnaire français qui se sont évaporés près de Saïgon en 1858 ?

Merci d'avance
Afficher plus
Afficher moins




Ils avaient confondu avec le triangle des Bermudes :??: :ange:
Bon plus sérieusement, j'aimerais bien aussi connaître cette histoire.

Publicité

 Page :
1  10  20  30  31  32  33
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Le monde devient il Américain ? 81
L'offensive du créationnisme islamique en France 63
Les prochaines sorties au ciné :D 202
La délation... 135
François Bayrou dépasse Le Pen dans les sondages ! 149