Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
   / / /

The New RACING FORD GT / La nouvelle FORD GT DE COURSE.

 

Il y a 59 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1  2  3  4
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

The New RACING FORD GT / La nouvelle FORD GT DE COURSE.

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°970
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 27/05/2015 à 10:32:33  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
I always said that a FORD GT will be on the track for the 24 Hours of Le Mans 2016.
The dream is becoming a realty.



Motorsport.com can exclusively reveal that the racing version of the all-new Ford GT car ran on track for the very first time earlier this month.
The Multimatic-designed car, which will be revealed at the Le Mans 24 Hours next month, was driven by Scott Maxwell at the Calabogie Motorsports Park in Ontario.
An initial test took place on Saturday May 16, with only a few laps being conducted by Maxwell. An additional test was carried out in a more thorough shakedown last Wednesday at the same venue.
It is believed that the same car will be on display at the Le Mans 24 Hours next month, when an official announcement for the 2016 race program is announced.
Motorsport.com can reveal that the Ford GT will be powered by the Roush Yates Ecoboost 3.5-litre V6 turbo, similar to that used in the Riley & Scott Daytona Prototype car. The car will also feature a Ricardo-designed and built gearbox.
Car designed in England
The majority of the mechanical design of the car has been undertaken by a Multimatic ‘design cell’ in Cambridgeshire, England.
The team there is led by former Lola LMP designer Julian Sole and includes several other former Lola designers, including Norman Ashmore, brother of former Reynard CART engineer Bruce Ashmore.
Co-ordinating the racing programme is the former team principal of Aston Martin Racing, George Howard-Chappell.
Howard-Chappell is now Motorsports Business Director for Multimatic, and is co-ordinating the main aspects of the racing programs for 2016. He has been attending the FIA/ACO Technical Working Group and rules meetings since early 2014.
However, the real driving force behind the project from the get-go was Multimatic technical director, Larry Holt, who spent years lobbying his significant contacts at Ford to get the green light for both the road car and race car projects.


Testing plan continues
Motorsport.com understands that further development testing is planned for the project throughout the summer, before the car goes through its FIA/ACO performance measurement tests at the Ladoux test facility in late summer.
It remains to be seen if the car will make a one-off cameo appearance in 2015.
Motorsport.com sources have indicated that tentative plans to possibly debut at Petit Le Mans are said to have recently been put on the back burner, and a more likely public debut will come at the Daytona 24 Hours in January.
——————————————-
J'ai toujours pensé qu'une FORD GT participerait aux 24 heures du Mans de 2016.
Les choses prennent corps....


LES ESSAIS DE LA NOUVELLE FORD GT DE COURSE SONT EN COURS.
« motorsport.com » vient de révéler en exclusivité que la version de course de la toute nouvelle Ford GT a couru sur la piste pour la première fois au début du mois.
La voiture, mise au point par Multimatic, et qui sera révélée à l’occasion des 24 Heures du Mans le mois prochain, a été conduite par Scott Maxwell au Parc Calabogie de Motorsports en Ontario.
Un premier test a eu lieu le samedi 16 mai, avec seulement quelques tours aux mains de Maxwell. Une mise l’épreuve supplémentaire et beaucoup plus approfondie, a été effectué mercredi dernier au même endroit.
On croit que la même voiture sera exposée aux 24 Heures du Mans le mois prochain, pour illustrer l’annonce officielle du programme de course de la voiture pour 2016.
« motorsport.com » peut révéler que la Ford GT sera propulsée par le moteur Roush Yates Ecoboost V6 de 3,5 litres turbo, similaire à celui qui est installé dans la Daytona Prototype de Riley & Scott. La voiture sera également équipée d’une boîte de vitesses conçue et construite par Ricardo.


CONCEPTION EN ANGLETERRE.
La majorité de la conception mécanique de la voiture a été faite en Angleterre, dans une « cellule de conception » de Multimatic située dans le Cambridgeshire, en Angleterre.
L'équipe, est dirigée par l'ancien concepteur Lola LMP Julian Sole et comprend plusieurs autres anciens designers de Lola, y compris Norman Ashmore, frère de l'ancien ingénieur Reynard CART Bruce Ashmore.
La coordination du programme de course est assurée par l'ancien directeur de l'équipe d'Aston Martin Racing, George Howard Chappell-.
Howard-Chappell est maintenant « Motorsports Business Director » de Multimatic, et il coordonne les principaux aspects des programmes de courses pour 2016. Il participe au Groupe de travail sur les règles techniques de la FIA et ACO, depuis début 2014.
Il convient de souligner la véritable force motrice du Directeur technique de Multimatic, Larry Holt. Il a passé des années à faire du lobbying pour obtenir le feu vert de Ford concernant la nouvelle FORD GT, à la fois comme voiture de route et comme voitures de course.
« motorsport.com » précise que des essais de développement supplémentaire sont prévus tout au long de l'été, avant que la voiture passe par ses tests de mesure du rendement de la FIA / ACO en fin d'été.
Il reste à voir si la voiture fera une apparition ponctuelle en 2015.
Les sources de « motorsport.com » ont indiqué que des plans provisoires pour débuter éventuellement à Petit Le Mans auraient récemment été mis en veilleuse, et que le début public est plus probable aux 24 Heures de Daytona en Janvier.






---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
Sujets relatif
n°971
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 03/06/2015 à 07:10:53  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bill Ford to start 83rd 24 hours of Le Mans

 Race organizers announced today that Ford Motor Company Executive Chairman Bill Ford has been selected to start the 83rd running of the 24 Hours of Le Mans. He will be the second Ford to have the honor. His uncle Henry Ford II did the same in 1966, the year of the company’s greatest triumph at the circuit. The great-grandson of Henry Ford will be on hand for what many assume will be the announcement of Ford’s return to the Circuit de la Sarthe with their next generation Ford GT. The race begins Saturday June 13th at 3:00 PM local time.
It would appear preparations for Ford’s presence are already underway, with the recent addition of a large Ford Performance banner at a hospitality installation within the circuit. With no Fords in this year’s 56 vehicle entry list, the presence of the branded hospitality along with the most famous Ford of the era on hand to start the race festivities can only mean something very big is in the offing.
——————————————————————————————​——-
Les organisateurs de la course ont annoncé aujourd'hui que le président exécutif de Ford Motor Company, Bill Ford, a été invité pour donner le départ de la 83e édition des 24 Heures du Mans.
Il sera le deuxième Ford à avoir cet honneur. Son oncle Henry Ford II a fait de même en 1966, l'année du plus grand triomphe de la société sur le circuit. Le petit-fils de Henry Ford sera sur place pour ce que beaucoup pensent être l'annonce du retour de Ford sur Circuit de la Sarthe avec sa prochaine génération de Ford GT. La course commence le Samedi 13 Juin à 15h00.
Il semble que les préparatifs de la présence de Ford sont déjà en cours, avec notamment l'ajout récent d'une grande bannière « Ford Performance » sur un pavillon de réception à l’intérieur du circuit. En l'absence d’une Ford dans la liste des engagés de cette année, cette invitation de Ford à lancer la course, montre très clairement que quelque chose de très important se prépare.


BILL FORDBILL FORDVoir l'image en grand0 vote


SUR LE CIRCUIT DES 24 HEURESSUR LE CIRCUIT DES 24 HEURESVoir l'image en grand0 vote
Message édité par Saint Ho le 03/06/2015 à 07:12:40

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°972
ched
Profil : Lion d'Or 2011
  1. config
ched
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 12/06/2015 à 23:56:23  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est confirmé, la GT sera engagée l'an prochain...

Saint Ho, je suis très surpris de ne pas trouver d'informations et d'images ici !

 ;)

(excuse me, I am too tired to translate) :pfff:

------------------------------​------------------------------​---
VOICI LA TRADUCTION / TRANSLATION : smile


" This is confirmed, the GT will be in the race next year ...

Saint Ho, I'm very surprised not to find information and images here! "
Message cité 1 fois
Message édité par Saint Ho le 14/06/2015 à 09:04:42
Publicité

n°973
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 14/06/2015 à 12:09:57  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ched a écrit :

C'est confirmé, la GT sera engagée l'an prochain...

Saint Ho, je suis très surpris de ne pas trouver d'informations et d'images ici !

 ;)

(excuse me, I am too tired to translate) :pfff:

------------------------------​------------------------------​---
VOICI LA TRADUCTION / TRANSLATION : http://staticclub.caradisiac.c [...] gif?f-ed=1


" This is confirmed, the GT will be in the race next year ...

Saint Ho, I'm very surprised not to find information and images here! "
Afficher plus
Afficher moins



Hello CHED.

Excuse me, I was in ecstasy in the Italian countryside with my new toy.
The "modern" provide a total pleasure.
It is a journey that neither my wife nor I would have enjoyed with the Cobra.
——————————————————————————————​———————-
Bonjour CHED.

Excuse moi, j'étais en pleine extase dans les paysages Italiens avec mon nouveau jouet.
Les "modernes" procurent un plaisir total.
C'est un voyage que ni ma femme ni moi n'aurions apprécié avec la Cobra.

1Voir l'image en grand0 vote

Message cité 1 fois

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°974
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 14/06/2015 à 12:11:59  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
FordGT_LeMansRaceCar_05-0Voir l'image en grand0 vote

(Traduction en Français, après le texte anglais).
Ford Returning to Le Mans in 2016 with All-New Ford GT, Marking 50th Anniversary of 1966 Victory
Ford returns to Le Mans in 2016 with the all-new Ford GT supercar to compete in LM GTE Pro class, commemorating the 50th anniversary of Ford’s 1966 overall victory
All-new Ford factory program to compete in both the FIA World Endurance Championship and TUDOR United SportsCar Championship with a two-team, four-car effort – operated by Chip Ganassi Racing with Felix Sabates
Ford GT is company’s showcase for aerodynamics and lightweight carbon fibre construction, along with new twin-turbocharged Ford EcoBoost V6 – most powerful EcoBoost production engine ever
LE MANS, France, June 12, 2015 – Ford announced today it is returning to one of the most prestigious automobile races in the world with its new Ford GT race car, based on the all-new ultra-high-performance supercar that goes on sale next year.
The Ford GT race car will compete in the 24 Hours of Le Mans – referred to by many as the Grand Prix of Endurance and Efficiency – starting next year. Revealed today at the famous circuit in Le Mans, France, Ford GT will compete in the Le Mans GT Endurance class for professional teams and drivers (LM GTE Pro).
The new race car – a further proof point of Ford innovation – is based on the all-new Ford GT supercar unveiled in January. Both the production car and race car will arrive in 2016 to mark the 50th anniversary of Ford GT race cars placing 1-2-3 at the 1966 24 Hours of Le Mans. Ford went on to repeat its victory at Le Mans in 1967, 1968 and 1969.
“When the GT40 competed at Le Mans in the 1960s, Henry Ford II sought to prove Ford could beat endurance racing’s most legendary manufacturers,” said Bill Ford, executive chairman, Ford Motor Company. “We are still extremely proud of having won this iconic race four times in a row, and that same spirit that drove the innovation behind the first Ford GT still drives us today.”
The new Ford GT race car will run the full 2016 schedules of the FIA World Endurance Championship and TUDOR United SportsCar Championship, making its competition debut in January 2016 in the Rolex 24 At Daytona, Florida. The two Ford teams will be operated by Chip Ganassi Racing with Felix Sabates (CGRFS). Both series teams intend to compete with a four-car effort at Le Mans. Drivers will be announced later.
The all-new Ford GT serves as the pinnacle product of the new Ford Performance group, a division dedicated to providing innovation through performance.
Set to deliver more than 12 new performance vehicles by 2020, Ford Performance will leverage its racing efforts and expertise to speed innovations on dedicated performance models and performance parts in order to more quickly iterate the latest technologies that can ultimately be applied to the full Ford vehicle line-up.
The performance segment is a growing business for Ford, as the company recognises its customers’ desire for vehicles that offer excellent fuel economy, leading technology and a great driving experience. The Ford Performance line-up includes Ford GT, Focus RS, F-150 Raptor, Shelby GT350 and Shelby GT350R, Focus ST and Fiesta ST.
“Ford remains focused on three priorities globally – accelerating our One Ford plan, delivering product excellence with passion and driving innovation in every part of our business,” said Mark Fields, Ford Motor Company president and CEO. “All three came together to create the new Ford GT. We also know from our rich history in motorsports that world-class competition is a great incubator for even further product innovation.”
The Ford GT race car features a number of innovations Ford believes will not only make it competitive in LM GTE Pro, but ultimately positioned to provide benefits to each vehicle in the Ford line-up. These include state-of-the-art aerodynamics to deliver outstanding levels of downforce for improved stability with minimal drag, advanced lightweight composites featuring carbon fibre for an exceptionally rigid but light chassis, and the power and efficiency of EcoBoost technology.
“As we developed the Ford GT, from the outset, we wanted to ensure we had a car that has what it takes to return Ford to the world of GT racing,” said Raj Nair, Ford Motor Company group vice president, Global Product Development and chief technical officer. “We believe the Ford GT’s advances in aerodynamics, light-weighting and EcoBoost power will make for a compelling race car that can once again compete on a global stage.”
Joining Ford in this project are Multimatic Motorsports, Roush Yates Engines, Castrol, Michelin, Forza Motorsport, Sparco, Brembo and CGRFS. The race car has undergone extensive design and testing within Ford and Multimatic, with CGRFS providing input into the development. Roush Yates is supporting development of the 3.5-litre EcoBoost V6 – the most powerful EcoBoost production engine ever.
The 3.5-litre EcoBoost V6 engine debuted in the TUDOR United SportsCar Championship in 2014. Since then, Ford, with CGRFS, has captured significant overall wins at the 12 Hours of Sebring and Rolex 24 At Daytona. Besides great success in sports cars, Ganassi race teams achieved major victories in the Daytona 500, Brickyard 400 and Indianapolis 500.
“We’ve won races and championships, but we’ve never run Le Mans,” said team owner Chip Ganassi. “When presented the opportunity to compete with the all-new Ford GT on the world’s biggest sports car stage, and on the 50th anniversary of one of the most storied victories in racing history, how could any race team not want to be part of that? Will it be a challenge? Absolutely, but we couldn’t be with a better partner than Ford.”
——————————————————————————————​————

Ford sera de retour au Mans en 2016 avec la toute nouvelle Ford GT, engagée en LM GTE PRO, pour marquer le 50e anniversaire de la Victoire de 1966
LE MANS, France, 12 Juin, 2015 - Ford a annoncé aujourd'hui qu'elle est de retour dans l'une des plus prestigieuses courses d'automobiles dans le monde avec sa nouvelle voiture de course Ford GT, basée sur la toute nouvelle supercar ultra-haute performance qu’elle commercialisera l'année prochaine.
Le tout nouveau programme de l'usine Ford est de s’engager à la fois dans le Championnat du Monde d'Endurance FIA ​​et TUDOR United Sportscar Championship avec une ou deux équipes, totalisant quatre voitures, confiées à « Chip Ganassi Racing », l’écurie de Felix Sabates.
La Ford GT est la vitrine des capacités de la société en matière d’aérodynamique, de construction légère en fibre de carbone et de motorisation avec le nouveau Ford bi-turbo EcoBoost V6 - moteur EcoBoost le plus puissant jamais produit.
La Ford GT de course sera engagée dans les 24 Heures du Mans (course considérée par beaucoup comme le Grand Prix de l'Endurance et de l’efficacité) dès l'an prochain. Présentée aujourd'hui sur le célèbre circuit du Mans, en France, la Ford GT sera engagée dans la classe GT Endurance Le Mans pour les équipes professionnelles et les pilotes (LM GTE Pro).
La nouvelle voiture de course ( preuve supplémentaire du soucis d’innover de Ford ) est basée sur la toute nouvelle « supercar » Ford GT dévoilé en Janvier. La commercialisation de la voiture et l’engagement de la version course interviendront en 2016, pour marquer le 50e anniversaire de 1966, où Ford plaça ses voitures aux 1ère, 2ème et 3ème places du classement général des 24 Heures du Mans. Ford a renouvelé sa victoire au Mans en 1967, 1968 et 1969.
« Lorsque la GT40 a participé au Mans dans les années 1960, Henry Ford II avait cherché à prouver que Ford pouvait battre les constructeurs les plus légendaires de voitures de course d’endurance », a déclaré Bill Ford, Président exécutif de Ford Motor Company. « Nous sommes toujours très fiers d'avoir gagné cette course emblématique quatre fois de suite, et aujourd’hui, nous sommes animés par le même esprit d’innovation que celui qui avait conduit à la construction de la première Ford GT "
La nouvelle voiture de course Ford GT sera engagée dans toutes les courses 2016 du Championnat du Monde d'Endurance FIA ​​et du TUDOR United Sportscar Championship. Elle fera ses débuts en compétition en Janvier 2016, à la Rolex 24 de Daytona, en Floride. Les deux équipes Ford seront exploités par « Chip Ganassi Racing » dirigée par Felix Sabates (CGRFS). Les deux équipes de la série ont l'intention d’engager quatre voitures au Mans. Le nom des Pilotes sera annoncé plus tard.
La toute nouvelle Ford GT est la vedette du nouveau groupe de performance Ford, une division dédiée à fournir l'innovation grâce à la performance.
Avec l’objectif de livrer plus de 12 nouveaux véhicules de performance en 2020, Ford Performance mettra à profit ses efforts de course et son expertise pour promouvoir des innovations destinées aux modèles de performance et des éléments intégrant plus rapidement les dernières technologies destinées à être utilisées sur la gamme complète des véhicules Ford.
Le segment de la performance est une entreprise en pleine croissance pour Ford. La société reconnaît l’intérêt de ses clients pour les véhicules offrant une excellente économie de carburant, une technologie de premier plan et un grand plaisir de conduite. Les voitures concernées par l’action de Ford Performance, sont la Ford GT, la Focus RS, F-150 Raptor, Shelby GT350 Shelby GT350R et, Focus ST et Fiesta ST.
« Ford reste concentré sur trois priorités à l'échelle mondiale : Accélérer notre plan One Ford, la prestation d'excellence du produit avec passion et l'innovation dans chaque compartiment de notre entreprise » , a déclaré Mark Fields, président et chef de la direction de Ford Motor Company. « Tous les trois se sont réunis pour créer la nouvelle Ford GT. Nous savons aussi de notre riche histoire dans le sport automobile que la concurrence de classe mondiale est un grand incubateur pour aller encore plus loin dans l’innovation » .


La Ford GT de course Ford dispose d'un certain nombre d'innovations dont Ford pense qu’elles ne se limiteront pas seulement à la rendre compétitive en LM GTE Pro, mais qu’au delà, leur développement sera bénéfique à tous les véhicule de Ford. Il s’agit notamment de l'art de l'aérodynamique destiné à offrir des niveaux exceptionnels de force d'appui pour une meilleure stabilité avec une traînée minimale, des composites légers avancés intégrant la fibre de carbone pour obtenir des châssis exceptionnellement rigides, l’éclairage, et enfin, la puissance et l'efficacité de la technologie EcoBoost.
« En décidant de développer la Ford GT, dès le départ, nous nous sommes assurés d’avoir les moyens de développer une voiture capable de faire revenir Ford dans le monde de la course GT », a déclaré Raj Nair, vice-président du groupe Ford Motor Company, du développement de produit mondial et directeur technique. « Nous croyons que les innovations de la Ford GT en aérodynamique, le brio et la puissance de l’EcoBoost feront une voiture de course convaincante pour se mesurer à la concurrence sur la scène mondiale ».
Les partenaires de Ford dans ce projet sont Multimatic Motorsports, moteurs Roush Yates, Castrol, Michelin, Forza Motorsport, Sparco, Brembo et CGRFS. La voiture de course a été perfectionnée et testée de façon approfondie au sein de Ford et de Multimatic, avec la contribution de CGRFS pour la mise au point. Roush Yates participe au développement du 3.5-litre EcoBoost V6, moteur de production le plus puissant jamais construit avec la technique EcoBoost.
Le moteur V6 EcoBoost de 3,5 litres a fait ses débuts dans le championnat des Etats-SportsCar TUDOR en 2014. Depuis, Ford, avec CGRFS, a remporté le classement général dans des courses significatives telles que les 12 Heures de Sebring et la Rolex 24 à Daytona. Outre de grand succès avec les voitures de sport, les équipes de course de l’écurie Ganassi ont remporté de grandes victoires dans le Daytona 500, Brickyard 400 et 500 miles d'Indianapolis.
« Nous avons gagné des courses et des championnats, mais nous n'avons jamais couru au Mans », a déclaré le propriétaire de l'équipe Chip Ganassi. « Lorsqu'on lui a offert la possibilité de rivaliser avec la toute nouvelle Ford GT sur la plus grande scène de la voiture de sport du monde, et pour le 50e anniversaire de l'une des victoires les plus légendaires de l'histoire de la course, tout l’équipe de course s’est dit qu’elle ne pouvait pas passer à coté de cette extraordinaire opportunité. Sera-ce un défi? Absolument, mais nous ne pouvions pas imaginer de le relever avec un meilleur partenaire que Ford ».
Message édité par Saint Ho le 14/06/2015 à 16:09:10

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
Publicité

n°975
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 14/06/2015 à 12:30:02  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
And now, the pictures / Et maintenant, les photos.



FordGT_LeMansRaceCar_11Voir l'image en grand0 vote


FordGT_LeMansRaceCar_10Voir l'image en grand0 vote


FordGT_LeMansRaceCar_16Voir l'image en grand0 vote


FordGT_LeMansRaceCar_09Voir l'image en grand0 vote


FordGT_LeMansRaceCar_17-600x384Voir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°976
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 14/06/2015 à 15:29:56  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Magnificent official video / Magnifique vidéo officielle :

https://youtu.be/nVa4mlFZEmM


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°977
ched
Profil : Lion d'Or 2011
  1. config
ched
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 15/06/2015 à 00:22:24  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité

Saint Ho a écrit :


Hello CHED.

Excuse me, I was in ecstasy in the Italian countryside with my new toy.
The "modern" provide a total pleasure.
It is a journey that neither my wife nor I would have enjoyed with the Cobra.
——————————————————————————————​———————-
Bonjour CHED.

Excuse moi, j'étais en pleine extase dans les paysages Italiens avec mon nouveau jouet.
Les "modernes" procurent un plaisir total.
C'est un voyage que ni ma femme ni moi n'aurions apprécié avec la Cobra.

http://clu​b.caradisi​ac.com/sai​nt-ho/ferr​ari-80734/​photo/1-51​80453.html
Afficher plus
Afficher moins



Je comprends...

I can understand...

[:pat 147]

n°978
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 15/06/2015 à 17:57:48  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
18175460344_a99973b321_bVoir l'image en grand0 vote


18793058982_d70ddaf6d4_bVoir l'image en grand0 vote


18175457114_a70c2c1b11_bVoir l'image en grand0 vote


18610300518_b67325e3a7_bVoir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°979
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 15/06/2015 à 18:01:45  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
18175068214_7222d27f27_bVoir l'image en grand0 vote


18610122260_f4ca5df38d_bVoir l'image en grand0 vote


18771383886_aedd1fccd4_bVoir l'image en grand0 vote


18611495549_2a745a539b_bVoir l'image en grand0 vote


18177030543_388a263cbc_bVoir l'image en grand0 vote


18175070634_ddc62038f9_bVoir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°980
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 15/06/2015 à 18:05:22  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
18177029103_3ccc9efc57_bVoir l'image en grand0 vote


18771384456_68a2832284_bVoir l'image en grand0 vote


18609965510_50264b1ea0_bVoir l'image en grand0 vote


18611885729_cc4c27547b_bVoir l'image en grand0 vote


18610355390_2082987813_bVoir l'image en grand0 vote


18175458684_18cdf9b495_bVoir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°992
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 18/07/2015 à 08:27:26  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
phpThumb_generated_thumbnailjpgVoir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°998
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 30/07/2015 à 17:47:02  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
And now, the first tests on the track. / Et maintenant, les premiers tests sur piste.

https://youtu.be/yb1O3xR703I




First racing tests / Premiers essais sur la pisteFirst racing tests / Premiers essais sur la pisteVoir l'image en grand0 vote
Message édité par Saint Ho le 30/07/2015 à 19:05:48

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
Publicité

n°1007
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 07/08/2015 à 17:45:44  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
The first track tests of the « racing » Ford GT, have produced very encouraging results.
For its beginnings, it has indeed made better times than those of its competitors.

Next month, it will continue the tests in France, but I do know where or which date.
If anyone knows, thank you to share information, so I try to go there with my FGT 2006.

—————————————————————————————

Les premiers essais sur piste de la Ford GT « Compétition », ont donné des résultats très encourageants.
Pour ses tout débuts, elle a en effet, réalisé des temps meilleurs que ceux de ses concurrentes.

Le mois prochain, elle va poursuivre ses essais en France, mais je ne sais encore, ni où, ni à quelle date.
Si quelqu’un sait, merci de partager l’information, pour que j’essaie de m’y rendre avec ma FGT 2006.

Dagys_-2015_418221Voir l'image en grand0 vote


Dagys_-2015_417818Voir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1020
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 22/09/2015 à 09:31:10  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Race engagement program of the new Ford GT for 2016.

(In black: The two cars of Chip Ganassi Racing. In Red: 4 cars, including two in association with Ford and Multimatic).

Programme d’engagement en course de la nouvelle Ford GT pour 2016.

(En noir : Les deux voitures de Chip Ganassi Racing. En rouge : 4 voitures, dont deux en association avec Ford et Multimatic).




Jan. 30-31 Rolex 24 At Daytona (All) Daytona International Speedway – Daytona Beach, Florida


March 19 Mobil 1 Twelve Hours of Sebring Fueled by Fresh From Florida (All) Sebring International Raceway – Sebring, Florida


* March 25-26: The Prologue, Circuit Paul Ricard, France


April 16 Tequila Patrón Sports Car Showcase at Long Beach (P, PC, GTLM) Long Beach Street Circuit – Long Beach, California


* April 17: 6 Hours of Silverstone, GBR


May 1 Continental Tire Monterey Grand Prix (All) Mazda Raceway Laguna Seca – Monterey, California


* May 7: WEC 6 Hours of Spa, BEL


June 4 Chevrolet Detroit Belle Isle Grand Prix (P, PC, GTD) Belle Isle Park – Detroit, Michigan


* June 5: 24 Hours of Le Mans Test Day


* June 18-19: 24 Hours of Le Mans, FRA


July 3 Sahlen’s Six Hours of The Glen (All) Watkins Glen International – Watkins Glen, New York


July 10 Mobil 1 SportsCar Grand Prix presented by Hawk Performance (All) Canadian Tire Motorsport Park – Bowmanville, Ontario, Canada


July 23 Northeast Grand Prix (PC, GTLM, GTD) Lime Rock Park – Lakeville, Connecticut


* July 24: 6 Hours of Nürburgring, DEU


Aug. 7 Continental Tire Road Race Showcase (All) Road America – Elkhart Lake, Wisconsin


Aug. 21 Oak Tree Grand Prix (GTLM, GTD) VIRginia International Raceway – Alton, Virginia


* September 4: 6 Hours of Mexico City, MEX (To Be Confirmed)


Sept. 17 Lone Star Le Mans (All) Circuit of The Americas – Austin, Texas


* September 17: 6 Hours of Circuit of the Americas (Lone Star Le Mans), USA


Oct. 1 Petit Le Mans powered by Mazda (All) Road Atlanta – Braselton, Georgia


* October 16: 6 Hours of Fuji, JAP


* November 6: 6 Hours of Shanghai, PRC


* November 19: 6 Hours of Bahrain, UAE


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1025
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 07/10/2015 à 08:38:27  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
First laps in Daytona / Premiers essais à Daytona.


RD_Day_Ford_test001-8295-900-506-80-cVoir l'image en grand0 vote


RD_Day_Ford_test003-8297-900-506-80-cVoir l'image en grand0 vote


RD_Day_Ford_test007-8300-900-506-80-cVoir l'image en grand0 vote


12109824_10153544118513820_6815186756648970574_oVoir l'image en grand0 vote


12138376_10153544118523820_8755427182364214018_oVoir l'image en grand0 vote


12113405_10153544118438820_5453531358103160199_oVoir l'image en grand0 vote


12087925_10153544118638820_4212593187943683202_oVoir l'image en grand0 vote


12045636_10153544118743820_1815733464139499520_oVoir l'image en grand0 vote


12080274_10153544118428820_1752207664115512292_oVoir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1026
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 11/10/2015 à 09:29:53  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Traduction en Français à la suite.

 Chip's team manager on CGR's first day testing Ford's 2016 Le Mans challenger at Daytona :
 Chip Ganassi Racing started testing the Ford GT at Daytona International Speedway today, and Motorsport.com caught up with team manager Mike Hull for his early assessment. As a man who’s been through several “new-car” tests in his 25 years at Ganassi, Hull’s words display the wisdom of experience.

 Can you tell us how much you’ve done so far ?
 What we did today is an extension of what Multimatic has already done, which is a big help, and they’ve been running in parallel. What we have is the first production racecar, a product of what they’ve done with the R&D car. So it has things built into it that are retro-fitted into their car as they’ve gone along with the testing. So it’s the latest spec and it’s a nicely finished piece – Multimatic do a terrific job, and in the not too distant future we’ll have another two or three of them.
It was our first day, although our guys have been part of the testing with Multimatic. As it’s been every time we’ve tested a new car down the years, the first day for us is all about being overly cautious and making sure everything is correct before the car finds the racetrack. And when it does, we spend a lot of time and attention on all the small things that could catch you out.
We did a fair amount of running today – it’s a two-day test – and this was all about short runs and understanding the tuning parameters of the car. We want to know aerodynamically and mechanically what this car needs. We need to verify the aero on the racetrack. We have to understand how the driver’s driving style matches up with what the car “says” it wants!

 And which drivers are participating at the moment ?
 Joey Hand and Scott Pruett are both here. We just concentrated on Joey today – we thought focusing on one driver was the best thing for us to do. Tomorrow we’ll have each of them in the car.

 Has the Ford EcoBoost engine proven reliable ?
 Yes, and I think one of the greatest things about the program is that the engine that we’re running is the same engine, architecturally, as we’ve been running for the past two seasons in the Riley Daytona Prototype. And not only the engine is the same; the systems and accessories that feed the engine the lubrication and water etc. are the same too. The turbos, the intercoolers, the exhaust system, the electronics, etc – they’ve all been run and developed for two years. It’s not as if we won’t improve in those areas, but we’ve got a great starting point.

 What’s Joey been saying about the car’s handling ?
 Well, we didn’t scare him to death today, so that’s good! We found that we could very effectively change the balance of the car, and that’s really what we wanted to discover and achieve today. I think the Ford GT had a fairly conservative setup built in for most of the day, and then we headed down the path of trying to tweak a few things to find out what the car does and doesn’t like. First day, pretty good.

 The Michelin tires – are they unique to the Ford GT or are they the same spec as found on other GT cars ?
 I think they will become unique to this car. At the moment, we’re on a very moderate baseline tire but they are here to help us, and as time goes on we’ll work on tire development with them. It’s really nice to know they know all the characteristics of the Le Mans track, and I think we’ll also have a wet-tire program going on, and they’ll definitely be helpful in that area, too.

 So in terms of first day of testing, would you say this has been an encouraging day? You’ve seen a few “first days” in 25 years with Chip Ganassi Racing…
 Yes, encouraging is the right word. We’re well aware this is a big challenge, a big undertaking, and we’re going into this eyes wide open. It’s fun to do this, and I don’t mean that in a cavalier manner at all – it is hard work! But it’s really cool to be working with technology that is different than what we’ve been doing. And this category of racing is exciting because of that – all our rivals have very technologically advanced vehicles and then you combine that with really terrific top teams and top race drivers, that’s what a really special category. We’ve tried to do this for a while so to finally get the opportunity is great.

 Who’s going to be assigned to this project from the Ganassi lineup ?
 Well all our IMSA team are former open-wheel guys, every one of them, so that’s a good situation to be in. And the people that are working with the GT now are the people that have been working on the DP car for the past couple years. But we will add people to the program now who have open-wheel experience and we’ll have key positions on the inside that we’ll fill internally, and hire from outside to fill in the blanks. That’s how we’ve always done it when we’ve added a program because it gives our people a great opportunity to be promoted. They’re already prepared to do the job but also already prepared within the Ganassi culture.

 What’s after this ?
 We test next at Sebring, long course, and that’s a three-day test. Our test there will be more about long-distance runs for the first time. So we’re creeping up on this, brick by brick. After that will be a four-day test.

 At the launch of the Ford GT in June, Chip was very bullish about the car’s chances of clinching class victory at Le Mans. “We’re here to win, Ford are here to win…” etc. Judging by the progress made so far, do you believe that you can take on the Corvettes, Astons and Ferraris as soon as next year ?
 I think it’s a huge challenge – no more or less than any of the other challenges we face, but with a specific uniqueness, just like the others have. Our operational mode has been simply to work through today and try and get the most out of today. That’s the way we’ll approach each day, and not try and get too far ahead of ourselves.
Racing big races, or big championships, you cannot approach it with the attitude, “We’re gonna show those guys what we’re all about.” It’s about the process, and that’s about prioritizing and having each team member getting the best out of each day we’re given. That’s how we have and will continue to approach this.
——————————————————————————————
Traduction "maison" en Français :

Interview du manager de l'équipe Chip Gannassi Racing, après le premier jour d’essai à Daytona, de la nouvelle Ford GT engagée aux 24 heures du Mans 2016.


Chip Ganassi Racing a commencé à tester la Ford GT sur le « Daytona International Speedway », et Motorsport.com a demandé à Mike Hull, le manager de l'équipe Mike Hull, ses premières impressions. En homme qui a vécu plusieurs tests de "nouvelle voiture" dans ses 25 ans de métier chez Ganassi, Hull s’exprime avec la sagesse de l’expérience.

Pouvez-vous nous dire ce que vous avez fait jusqu’ici ?

Ce que nous avons fait aujourd'hui est une extension de ce que Multimatic a déjà fait, et continue à faire de façon parallèle, ce qui est d'une grande aide. Nous avons en main, la première voiture de course de production. C’est un dérivé de la voiture de Recherche & Développement. Elle comporte des éléments déjà modifiés à la suite de leurs propres tests. Elle correspond donc aux dernières spécifications et elle est très bien finie. Multimatic fait un excellent travail, et dans un avenir pas trop lointain, nous allons disposer de trois exemplaires de plus.
C’était notre premier jour d’essai, bien que nos gars aient déjà participé à des essais avec Multimatic. Comme chaque fois que nous testons une nouvelle voiture, le premier jour, il s’agit d’être extrêmement prudent et de vérifier que tout est correct avant de lancer la voiture sur la piste. Et quand nous le faisons enfin, nous consacrons beaucoup de temps et d'attention à toutes les petites choses qui pourraient nous poser problème.
Nous avons fait une bonne quantité de tours aujourd’hui. C’est un test de deux jours, ce premier étant consacré à des galops courts destinés à comprendre les paramètres de réglage de la voiture. Nous voulons tester autant l’aérodynamique que la mécanique de cette voiture. Nous avons besoin de vérifier l'aérodynamique dans les conditions de la piste. Nous devons comprendre comment le style de conduite du conducteur correspond avec ce que la voiture « dit » qu'il veut !

Quels sont les pilotes qui sont au travail en ce moment ?

Joey Hand et Scott Pruett sont tous les deux ici. Nous sommes concentrés sur Joey aujourd’hui, notre conviction étant qu’il était mieux de ne travailler qu’avec un pilote à la fois. Demain, chacun d'eux prendra le volant de la voiture.

Le moteur Ford EcoBoost a-t-il fait ses preuves ?

Oui, et je pense que l'une des choses les plus remarquables de ce programme est que le moteur que nous allons utiliser, est le même moteur, et la même architecture, que ce qui fut mis en place pour les deux dernières saisons dans la Riley Daytona Prototype. Et non seulement le moteur est le même, mais également, les systèmes et les accessoires qui équipent le moteur pour la lubrification, l'eau, etc… Les turbos, les échangeurs, le système d'échappement, l'électronique, etc, ont tous été développés et utilisés pendant deux ans. Bien sûr, nous allons chercher toutes les améliorations possibles dans ces domaines, mais nous travaillons sur un excellent point de départ.

Qu'est-ce Joey pensé du comportement de la voiture ?

Eh bien, elle s’est montrée très saine aujourd'hui, ce qui est bien! Nous avons constaté que nous pouvions très efficacement modifier l'équilibre de la voiture, et c’est vraiment ce que nous voulions découvrir et réaliser aujourd'hui. La Ford GT a gardé une configuration assez conservatrice pour l’essentiel de la journée. Puis nous avons essayé de modifier quelques petites choses, pour savoir comment la voiture réagissait, et ce qu’elle appréciait ou n’aimait pas.
Ce fut un premier jour, assez positif.


Les pneus Michelin sont-ils spécifiques à la Ford GT ou trouve-t-on les mêmes sur d'autres voitures GT ?

Je pense qu'ils vont devenir spécifiques à cette voiture. À l'heure actuelle, nous sommes sur un pneu relativement traditionnel, mais Michelin est là pour nous aider, et le temps passant, nous allons travailler sur le développement des pneus avec eux. Il est vraiment agréable de savoir qu'ils connaissent toutes les caractéristiques de la piste du Mans. Nous aurons aussi un programme de « pneu pluie », et ils vont certainement être utile dans ce domaine, aussi.

Donc, en termes de première journée d'essais, diriez-vous que cela a été une journée encourageante? Vous avez l’expérience de beaucoup de "premiers jours" en 25 ans avec Chip Ganassi Racing …

Oui, encourageant est le mot juste. Nous sommes bien conscients d’être confronté à un grand défi, à une tâche importante, et nous l’abordons avec clairvoyance. C’est un travail passionnant, et on ne peut pas dire qu’il soit tout particulièrement difficile. Mais il est vraiment intéressant de travailler avec une technologie différente de celles que nous avons déjà pratiquées. Et cette catégorie de course est passionnante à cause de cela. Le fait que tous nos rivaux aient des véhicules technologiquement très avancés, les meilleures équipes, et des pilotes de course de haut niveau, rend cette catégorie vraiment spéciale. Il y a un certain temps que essayons d’y oeuvrer. Avoir l’opportunité de le faire maintenant est formidable.

Qui va être affecté à ce projet dans l’équipe Ganassi ?

Eh bien toute notre équipe IMSA est faite de gens ayant pratiqué la monoplace, de sorte qu’ils sont tout en situation d’en faire partie. Et les gens qui travaillent avec la GT sont des gens qui ont travaillé sur la voiture DP dans les années passées. Mais nous allons ajouter des personnes ayant une expérience en monoplace, ainsi qu’aux postes clef, aussi bien des personnes de l’intérieur que de l’extérieur. Nous avons toujours fait ainsi à l’occasion de programmes nouveaux, parce que cela donne aux hommes une grande opportunité de promotion. Ils sont déjà prêts à faire le travail, et ils sont aussi déjà imprégnés de la culture Ganassi.

Que va-t-il se passer après cela ?

Notre prochain test aura lieu à Sebring, sur la piste longue, pendant trois jours. Pour la première fois, nous pratiquerons des essais sur longue distance. Nous sommes soucieux de progresser pas à pas. Après nous ferons un test de quatre jours.

Lors du lancement de la Ford GT en Juin, Chip était très optimiste sur ses chances de remporter sa classe au Mans. « Nous sommes ici pour gagner, Ford est ici pour gagner ... », etc. A en juger par les progrès réalisés jusqu'ici, croyez-vous que vous pouvez battre les Corvettes, Aston et Ferrari dès l'année prochaine ?

Je pense que c’est un énorme défi, mais ni plus ni moins que tous les autres défis auxquels nous nous sommes confrontés. Il a un caractère unique et spécifique, mais c’était aussi le cas de la plupart des autres défis que nous avons abordé. Notre mode de fonctionnement est tout simplement d’y travailler constamment en essayant de tirer le meilleur parti de chaque jour. Voilà la façon dont nous allons aborder la suite, en n’essayant pas de brûler les étapes.

Ce serait une erreur d’aborder les grandes courses ou les grands championnats, avec une attitude prétentieuse et dominatrice. Notre processus consiste à permettre à chaque membre de l'équipe de travailler efficacement en tirant le meilleur de chaque jour. Voilà comment nous avons toujours fait, et comment nous continuerons à faire.
Message édité par Saint Ho le 11/10/2015 à 09:34:05

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1027
ched
Profil : Lion d'Or 2011
  1. config
ched
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 11/10/2015 à 19:15:24  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Thank you Saint Ho for the translation ! :jap:

--------------

Un grand merci à toi d'avoir pris le temps de traduire ce texte... :jap: tu me connais, tu sais que je ne l'aurai jamais lu sinon ! :ange:

 :lol:

n°1035
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 25/10/2015 à 12:13:45  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
(Traduction en Français à la suite)
Ford Ganassi GT program closes successful Sebring test.
Friday, 23 October 2015

Ford's ongoing testing and development activities with its new twin-turbo V6 GT swung through Sebring this week, and according to Chip Ganassi Racing managing director Mike Hull, plenty was learned in extended night and day running.

We had a really good test, both with the car that we are running and the car Multimatic is running," Hull told RACER. "We shared the track with the Mazda P2 program, and we ran all day and we ran a bit in the dark just to see how the car would run with headlights and things like that. I suppose you could simply say it was uneventful because the cars were on track most of the time.

After a long run into the night on Wednesday, the test concluded at 5 p.m. on Thursday and, barring a bit of rain that intervened, Hull (LEFT) says CGR, Multimatic, engine builder Roush Yates, and tire partner Michelin focused on logging as many miles as possible around the celebrated airport road course.
"We just ran and ran, which was our experience at Daytona because the car has been mechanically sound, the engine has been really good for us, the tires have been fantastic, and we've been able to log quite a lot of laps and learn quite a bit about the racecar. I would say we are a long way away from having what we would consider at Chip Ganassi Racing to be what we want to race, but we're certainly moving in the right direction and getting all the moving parts moving in the right direction, too."
With multiple days of testing in the books at Daytona – site of the IMSA WeatherTech SportsCar Championship's season opener in January – the shift to Sebring where Round 2 will be held in March was a natural choice. CGR won the 12 Hours of Sebring in 2014 with Ford's EcoBoost Daytona Prototype, but with the DP set to be replaced by a the new EcoBoost-powered GT model, the team is starting from scratch on chassis setup information.
"Well, first of all, we race here, so we learn a lot about what we're going to need to do to tune the car throughout the day, and the race starts here in the morning and goes into the night, so there's a lot of conditions to sample and understand," Hull said. "We start testing in the morning, test all day long, and since it's not a sprint race, we come here to experience the racetrack in all the conditions we'll see when we race."
Joey Hand was one of a few known drivers from the CGR/Multimatic camp present for the test, and according to one source, Ganassi IndyCar veteran Ryan Briscoe was also spotted with the team. Along with another driver who quietly participated in the recent Daytona test, and a French media outlet suggesting Sebastien Bourdais is signed to do the handful of endurance races with Ford, the veil of secrecy surrounding the Blue Oval's GT roster continues to build interest on who will be confirmed for 2016.
"We're working on Ford's driverless car program," Hull said with a big laugh when asked about the pending GT driver announcements. "The best way to answer that right now, for me, and for our team, is Ford's working on the completion of the driver lineup, and once it is complete with them, it'll come to us. »


—————————————————————————————
Essais réussis à Sebring, pour la nouvelle Ford GT.

23 Octobre 2015.

Une séance de test et de mise au point de la nouvelle Ford GT V6 bi-turbo a eu lieu à Sebring cette semaine, et selon Mike Hull, le directeur général de Chip Ganassi Racing, l’équipe a beaucoup appris de ce travail prolongé, de nuit et de jour.

Nous avons fait de très bons tests, à la fois avec la voiture qui sera sous nos couleurs, et avec celle que prépare Multimatic. Nous avons partagé la piste avec le programme Mazda P2, et nous avons couru toute la journée, ainsi qu’un peu dans l’obscurité, juste pour voir comment la voiture allait se comporter avec des phares et autres équipements de nuit. On pourrait dire que ce fut sans histoire parce que les voitures roulèrent presque en permanence..
Après une longue course dans la nuit de mercredi, le test a été conclu à 17 heures le jeudi et, sauf au moment d’un peu de pluie, CGR, Multimatic, Roush Yate constructeur du moteur et Michelin pour les pneus, ont tous souhaité faire rouler la voiture au maximum.
"Nous avons juste roulé et roulé encore. Ce fut une très bonne séance de test, ici comme à Daytona, parce que la voiture était mécaniquement au point, le moteur vraiment bon, et les pneus fantastiques. Nous avons été en mesure d’enregistrer beaucoup de paramètres au tong des tours et de faire un peu mieux connaissance avec la voiture. Je dirais que nous sommes très loin d'avoir ce que nous considérons chez Chip Ganassi Racing, comme la voiture en condition de gagner la course, mais nous sommes sûrement sur le bon chemin, tant pour la conception générale, que pour toutes les pièces en mouvement. "
Avec plusieurs jours de tests en vue de Daytona ( site de la course d'ouverture du Championnat IMSA WeatherTech SportsCar en Janvier ), on passe naturellement à Sebring où la seconde course aura lieu en Mars. CGR a remporté les 12 Heures de Sebring en 2014 avec le Prototype EcoBoost Ford. Mais avec le nouveau modèle de GT EcoBoost suralimenté, l'équipe recommence à zéro.
"Eh bien, tout d'abord, nous courons ici, donc nous apprenons beaucoup de choses sur ce que nous devrons faire pour régler la voiture, tout au cours de la journée. La course commençant le matin et se poursuivant de nuit, il n'y a beaucoup de choses à essayer et à comprendre », a déclaré Hull. "Nous commençons les essais du matin, nous testons toute la journée, et comme ce n’est pas une course de sprint, nous venons ici pour découvrir la piste dans toutes les conditions que nous risquons de rencontrer pendant la course."
Joey Hand était l'un des quelques pilotes connus de l’écurie CGR / Multimatic présents au moment du test, et selon une source, le vétéran Ryan Briscoe de Ganassi IndyCar a également été vu avec l'équipe. On évoque aussi Sébastien Bourdais un pilote qui a discrètement participé à la dernière épreuve de Daytona, et dont un média français suggère qu’il a signé pour faire les quelques courses d'endurance avec Ford. Le voile de secret entourant la liste des pilotes de la GT à l'Ovale Bleu continue à susciter l'intérêt.
« Nous travaillons sur le programme de voiture sans conducteur de Ford", a déclaré Hull dans un grand éclat de rire lorsqu'on l’interrogeait sur la liste des pilotes pressentis pour la GT. "La meilleure façon de répondre maintenant, pour moi, et pour notre équipe, est de dire que Ford et nous travaillons d’abord à la définition de ce que nous attendons des pilotes. A l’achèvement de celui-ci les noms arriveront tout naturellement ».
Message édité par Saint Ho le 25/10/2015 à 12:14:24

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1036
JMC1964
jmc1964
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 25/10/2015 à 19:01:57  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le meilleur pilote Français en endurance que Ford devrait essayer de signer, c'est Stéphane Sarrazin. Il est HYPER rapide, intelligent, excellent pilote d'endurance avec une grande expérience des top teams. Il a même été bon lorsqu'il faisait du rallye. Si ce garçon avait trouvé des budgets, il aurait été aussi très bon en F1.


http://www.stephane-sarrazin.c​om
Message édité par Saint Ho le 25/10/2015 à 21:48:07
n°1046
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 18/11/2015 à 12:38:02  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
November 17 / 18.
New tests at Daytona. / Nouvelle séance de tests à Daytona.

ImageUploadedByTapatalk1447775788-898753Voir l'image en grand0 vote






phpThumb_generated_thumbnailjpgphpThumb_generated_thumbnailjpgVoir l'image en grand0 vote

111615_IMSAtest_BC_130677Voir l'image en grand0 vote

phpThumb_generated_thumbnailjpgVoir l'image en grand0 vote



111615_IMSAtest_BC_130825Voir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1047
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 23/11/2015 à 05:20:22  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
The 4 permanent pilots of the 2 Ganassi Team cars. / Présentation des 4 pilotes permanents des 2 voitures de l'écurie Ganassi.



https://youtu.be/3qC4DovoZi8
Message édité par Saint Ho le 23/11/2015 à 05:26:42

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1049
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 29/11/2015 à 09:24:57  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
New tests in Daytona. The racing Ford GT in progress. / Nouveaux tests à Daytona. La Ford GT de course est en phase de mise au point.


111615_IMSAtest_BC_130677Voir l'image en grand0 vote

2015IMSA_MarshallPruett_DISTest111815_015-8536-640-360-80-cVoir l'image en grand0 vote

2015IMSA_MarshallPruett_DISTest111715_13-8520-640-360-80-cVoir l'image en grand0 vote

2015IMSA_MarshallPruett_DISTest111715_71-8522-640-360-80-cVoir l'image en grand0 vote

2015IMSA_MarshallPruett_DISTest111715_17-8521-640-360-80-cVoir l'image en grand0 vote

IMG_7662Voir l'image en grand0 vote
imsa-daytona-november-testing-2015-66-ford-performance-chip-ganassi-racing-ford-gt-sebastiVoir l'image en grand0 vote

dayotna_nov_test_gal_2_25Voir l'image en grand0 vote
dayotna_nov_test_gal_2_3Voir l'image en grand0 vote


2015IMSA_MarshallPruett_DISTest111715_97-8525-640-360-80-cVoir l'image en grand0 vote


2015IMSA_MarshallPruett_DISTest111715_84-8523-640-360-80-cVoir l'image en grand0 vote

12240239_10153622066293820_93380209344702873_oVoir l'image en grand0 vote12244577_10153622066333820_1952375899783958518_oVoir l'image en grand0 vote
Message édité par Saint Ho le 29/11/2015 à 09:30:14

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1061
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 09/01/2016 à 12:10:25  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
( TRADUCTION EN FRANCAIS A LA SUITE ).

Ford WEC Programme: The Management, Ford Performance Head Dave Pericak


Dave Pericak heads up Ford Performance and the new GTE/GTLM race programme is therefore his baby in corporate terms.


There’s little doubt that the programme marks a major shift in direction from Ford I’m terms of corporate commitment to a global motorsport presence – but is this a limited term flash in the pan effort or are we seeing a lasting change in outlook from the Blue Oval?


“The great thing we have going on at Ford right now is that we got commitment from the company with the right leaders at the top to reclaim our heritage in performance vehicles whether that be in racing or the performance vehicles you see on the road where I think we have the most powerful performance line-up that we’ve ever had.
“Look at our most recent products that have come out and people are saying: ‘Wow, look what these guys are doing?’ Whether it be the new Mustang (Pericak was Chief Engineer on the project), the EcoBoost engine tech or a number of other things.
“Through all off that you see the commitment of the company.”


The GT race programme is huge, too full programmes with an aspiration for both to come together at Le Mans where you’ve put yourselves under real pressure 50 years on with history beckoning?


“We’d love to be invited to bring all four, and we’d love too to have the opportunity to go back and repeat our history but another really great aspect of this s that it isn’t just us that’s excited about it, there’s a huge fan reaction and the ACO, IMSA and the FIA WEC are all really excited by it too, by Ford’s return to supercar racing. They’ve done a fantastic job of welcoming us in. I’m confident and hopeful they’ll allow us to bring the four cars for what would be one hell of a return to Le Mans.”


As with any company of Ford’s size there are a lot of landmark moments but usually surprisingly few that break through into the mainstream, certainly the original GT40 was one of those so this relaunch, with a real and significant race programme is a big deal?


“I think it is, and not just with the name. There’s a lot on this car that we haven’t talked to you guys about yet, a lot of Intellectual Property that we are really proud about that we want to talk about but we’re waiting for the right moment, we want to keep the competitive edge.
“Truly though this is not an evolution it’s a revolution. It does build off the history but this is a futuristic machine in every regard and when we start to go through some of the technology that is within this product it will further reinforce the futuristic status of this car.
“I do truly believe that this is a special moment in our history, not just celebrating the past achievements but setting out a whole new chapter, to reset what a supercar is, and to affirm what we at the Ford Motor Company are capable of, and to be able to do that by referencing our history so strongly is very cool.
“A lot of people have asked why we haven’t tried to go for the overall win. At the end of the day this car is all about relevance and we believe that this class is more relevant right now to the cars that we are going to sell, not only the road version of this car but directly to the rest of the Ford line-up.
“The fact that this new GT is such a visual game-changer not just for us but for the GTE class as a whole will be great for the visibility of the whole class I’m certain.”


On production of the road cars, you said earlier there is huge demand, and seeing the car in the carbon I wouldn’t doubt it

“We’ll be building 250 cars per year”


Over how many years?


“We have not said that!”


And that meets full homologation requirements?


“The homologation requirement has recently changed and what it now says is that you have to be in production in the year that you race and it says technically that you should have 100 units built before the end of the last race otherwise the FIA and the ACO have the right to determine whether they still think you’re OK to the regulations (the Ford looks set to fall short of that 100 in 2016 with series production due to begin at a rate of a car per day in October so will depend on their ongoing production commitment to clear the FIA/ ACO assessment).
“I applaud the the FIA and ACO for what they are doing with those regulations. They don’t want somebody to build just ten cars and then quit. They are keeping close tabs on what we are doing.
“They’ve just been out to the production facility where we are putting in the development (in Toronto) and where later in the year we’ll start production, so they have had a good opportunity to see how serious these plans are, to verify our production plans are on track and to go through the documents that relate to the programme. All of that’s happened in a very orderly way. They tell us they are very pleased so we are well on track.”


There’s no doubt that this is a stunning car and an ambitious programme. With what you have said about corporate commitment to Performance what guarantees are there that we won’t see this programme run through and then Ford disappear for another 50 years?


“Well I would hope that wouldn’t be the case. What I can say is this – In terms of Ford Performance, the commitment we have from the organisation says that we’ll be doing things like this for a long time. This is the future of the company. We’re going to continually find improvements in aerodynamics, in fuel efficiency snd everything else.
“By using programmes like this to push the technological barriers, using the state of the art simulator we have in Charlotte right now, that is now being used for road car development, something we wouldn’t have seen until very recently, that’s a race programme bringing real advantages to better, and faster development of cars for the road.
“Let’s be clear. It is NOT about Ford coming and going, we are committed to continuously have new products that showcase our engineering prowess.
“When we announced Ford Performance we said we’d come out with a dozen new products by 2020 and we are on track to do just that. And every tome we bring a new performance car out it gives us the opportunity and the space to talk about new innovations, new technologies and new ways of changing the game.”


And the choice of a full WEC programme?


“People have said to me: ‘Why aren’t you doing what GM are doing with the Corvette and just racing in North America?’
“We’re a global company with a global product and we want to use these programs to help strengthen our brand globally.”



—————————————————————————————-
TRADUCTION EN FRANCAIS :

A propos du programme WEC de Ford, par Dave PERICAK, Patron de Ford Performance.

( Dave Pericak dirige Ford Performance. Le nouveau programme de course GTLM / GTE est donc son bébé en professionnel ).

La décision d’être présent dans le sport automobile mondial, semble marquer un changement d’attitude majeur de la Direction de Ford.
Est-ce une décision à durée limitée et à objectif de communication, ou assistons nous à un changement durable dans les perspectives de l’Ovale Bleu ?
  • La grande chose qui se passe actuellement chez Ford est que les Dirigeants à la tête de la Société ont décidé de faire renaître notre histoire dans le domaine des véhicules de performance, que ce soit en course ou sur la route où je pense que nous avons la gamme la plus puissante dont nous ayons jamais disposé. Découvrant nos produits les plus récents, les gens disent : Wow, regardez ce dont ces gens sont capables ! Ceci concerne aussi bien la nouvelle Mustang (Pericak était ingénieur en chef du projet), que la technologie du moteur EcoBoost ou de bien d'autres choses. C’est à travers toutes ces réalisations, que vous mesurez l'engagement de la société ».


Votre programme de course de GT est très lourd. Ne vous êtes vous pas mis vous-même une trop grande pression, en plaçant ce retour au Mans sous le poids de 50 ans d’histoire ?

« Nous sommes heureux d’avoir été invités à engager quatre voitures, et
nous aimerions évidemment pouvoir revenir en arrière et répéter notre
histoire. Mais il faut noter que nous ne sommes pas seuls à être très
excités par ce sujet. Il y a un énorme courant d’intérêt à l'ACO, à l’IMSA et
à la FIA WEC, qui sont tous, eux aussi, vraiment excités par le retour de
Ford à la compétition des Super-cars. Ils ont fait un travail fantastique pour
nous accueillir et rendre moins périlleux ce retour au Mans ».

La vie d’une Entreprise de la taille de Ford est pleine de moments marquants dont fait partie la GT40. Le poids de celui-ci, n’a-t-il pas compliqué la mise en place d’un programme de course aussi significatif ?

« Je pense que le poids de cette référence passée existe, mais la vision vers l’avenir nous en libère. Il y a sur cette voiture, beaucoup de choses dont nous n’avons pas encore parlé, et beaucoup de brevets nouveaux dont nous sommes vraiment fiers. Nous attendons le bon moment pour les révéler, afin de conserver le plus longtemps possible, notre avantage sur la concurrence ».
« Cette voiture n’est pas une évolution, mais bien une révolution. C’est une machine du futur dans tous les sens du terme, et la découverte progressive de la technologie qu’elle contient, renforcera le statut futuriste de cette voiture ».
« Je crois vraiment que ceci est un moment privilégié de notre histoire. Il ne se limite pas à la célébration des réalisations passées. Il en ouvre un tout nouveau chapitre, destiné à ré-inventer ce qu'est une Super-car, et à démontrer ce dont la Ford Motor Company est capable en matière de modernisme tout en se référant à son histoire ».
« Beaucoup de gens ont demandé pourquoi nous avons pas essayé de courir pour le classement général. Nous pensons qu’actuellement la course en GTE est plus pertinente et qu’elle correspond plus aux voitures que nous allons vendre, non seulement la version de route de cette voiture, mais aussi, le reste de la gamme Ford ».
  • L’arrivée de cette nouvelle GT donnera aussi un coup de projecteur important sur l’ensemble de la classe GTE et lui donnera de la visibilité ».


Quelle sera le nombre de voitures de route produites ?

« Nous allons construire 250 voitures par an ».

Pendant combien d’années ?

« Nous ne l’avons pas dit ! »

Le nombre correspondant aux exigences de l’homologation ?

« Les exigences de l’homologation ont récemment changé. Elles prévoient maintenant que la voiture soit en production au cours de l'année où vous la faites courir et que 100 unités aient été construites avant la fin de la dernière course. Faute de quoi, la FIA et l'ACO ont le droit de déterminer si elles pensent toujours que vous êtes OK avec les règlements. Ford semble prêt à atteindre ces 100 en 2016, la production en série devant débuter à un rythme d'une voiture par jour en Octobre.
« Je félicite l'ACO et la FIA pour ce qu'ils font avec ces règlements. Ils ne veulent pas que quelqu'un construise seulement dix voitures et puis abandonne. A ce sujet, ils surveillent de près ce que nous faisons ».
  • Ils ont été informés de l'installation de l’unité de production de Toronto, où plus tard dans l'année, nous allons commencer la construction. Ils ont pu constater notre sérieux, vérifier que nos prévisions de production étaient fondées et examiner les documents qui se rapportent au programme. Tout à été fait avec rigueur, et de façon très ordonnée. Ils nous ont exprimé leur satisfaction et indiqué que étions sur la bonne voie ».


Il ne fait aucun doute que vous avez une voiture magnifique et un programme ambitieux. Après ce que vous avez dit à propos de l'engagement de Ford vers la performance, quelles sont les garanties que nous ne verrons pas ce programme géré par Ford, puis disparaissent pendant a nouveau 50 ans ?

« Eh bien, j'espère ce ne serait pas le cas. Ce que je peux dire est ceci : Pour ce qui est de Ford Performance, les contrats que nous avons signés indiquent qu’il s’agit d’un engagement de long terme. Ceci est considéré comme l'avenir de la société. Nous allons trouver en permanence, des améliorations dans l'aérodynamique, de l'efficacité énergétique, etc ».
« Nous avons un programme prévoyant de repousser les barrières technologiques. Nous utilisons un simulateur situé à Charlotte pour le développement de la voiture de route. Il fonctionne comme un simulateur de course, permet de détecter un problème que nous n’aurions pas imaginé, et participe à l’amélioration et au développement de la voitures de route ».
« Soyons clairs. L’hésitation ne fait pas partie du comportement de Ford, et nous nous sommes engagés à concevoir continuellement de nouveaux produits qui mettent en valeur nos prouesses d’ingénierie ».
« Ford Performance a annoncé que nous allions sortir une douzaine de nouveaux produits d’ici à 2020 et nous sommes sur la bonne voie pour le faire. Et chaque à chaque fois nous produisons une nouvelle voiture de performance nous créons l’opportunité de parler de nouvelles innovations, de nouvelles technologies et de nouvelles façons de changer le jeu ».

Votre programme WEC est il complet ?

« Il y a des gens qui me demandent pourquoi je ne suis pas en train de faire ce que GM fait avec la Corvette, c’est à dire, uniquement des course en Amérique du Nord ? »
« La réponse est que nous sommes une entreprise mondiale avec un produit global et nous voulons utiliser ces programmes pour aider à renforcer notre marque à l'échelle mondiale."
Message édité par Saint Ho le 09/01/2016 à 12:11:25

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1062
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 09/01/2016 à 16:13:48  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
New pictures. / Nouvelles photos.


24162722152_6b6dac8f5c_bVoir l'image en grand0 vote


24270870495_5357d18b61_bVoir l'image en grand0 vote


23644058773_9891aa5a84_bVoir l'image en grand0 vote


24188333191_c413e784ed_bVoir l'image en grand0 vote


23642640124_f3b7c8d2f0_bVoir l'image en grand0 vote


24270929705_32d0bdf0a1_bVoir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1063
ched
Profil : Lion d'Or 2011
  1. config
ched
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 09/01/2016 à 16:15:05  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci pour la traduction !

 :jap:

n°1064
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 09/01/2016 à 19:15:24  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
(Traduction en Français à la suite)


The full season pilots of the Ford GT for 2016.


- 1/ Those of the Gannasi team :


Westbrook joins Ganassi after four years at Spirit of Daytona/VisitFlorida.com Racing, while Briscoe will re-unite with the team, which he did two full IndyCar seasons for in 2005 and 2014.
Briscoe and Westbrook line up alongside former BMW factory man Hand, while the identity of the fourth season-long Ford GT driver remains under wraps.
One of the major surprises on the part-time side will be the arrival of IndyCar ace Bourdais, who used to be Action Express Racing’s star “third man” for endurance races.
The Frenchman, who won the Rolex 24 Hours at Daytona in 2014 and led the charge against Ganassi in the final stage of this year’s race, will thus have the opportunity to return to the 24 Hours of Le Mans.
Bourdais, who grew up in Le Mans, finished overall runner-up in the 24-hour classic three times as part of the Peugeot sports prototype lineup.
The third driver in the second Ford GT – for Daytona, the Sebring 12 Hours and Petit Le Mans – will as usual be reigning IndyCar champion Scott Dixon, who was part of Ganassi’s winning Rolex 24 Hours lineup this year. However, in 2016 he will also be part of Ford’s Le Mans return, which will mark his debut in the prestigious race.
.
- 2/ Those of the FIA WEC Ford team :

And your four full-season FIA WEC Ford GT drivers are (to the surprise of nobody) Andy Priaulx, Stefan Mücke, Olivier Pla and Marino Franchitti.


CX9Ewb2WEAAS6fQ-jpg-largeVoir l'image en grand0 vote


Priaulx was a long-time BMW wheel man that raced across many series.


Mücke has raced in a number of series but was last seen running in Aston Martin AGTE-Pro, making him an obvious choice because of GHC's deep Aston Martin ties. Ironically, in 2011 Mücke nuked Richard Westbrook at Silverstone during the FIA GT1 World Championship race. He is....aggressive. Now they will both be driving Ford GTs at Le Mans.

Olivier Pla was a member of the recently deceased Nissan LMP1 program. Pla is a Le Mans veteran having made 8 LM starts in LMP1 and LMP2.

Franchitti is another LMP2 vet, and was part of the winning 12 Hours of Sebring squad in the Ford EcoBoost Riley DP in 2014. He's also the brother of Dario.

Two Brits, a Frenchman, and a German.
———————


Les pilotes permanents de la Ford GT pour 2016 :


-1/ Ceux de l’écurie Ganassi :

  • Westbrook qui rejoint Ganassi après quatre ans au Spirit of Daytona / VisitFlorida.com Racing.



- Briscoe qui a fait avec Ganassi, deux saisons complètes en série IndyCar en 2005 et 2014. Briscoe et Westbrook ont tous deux piloté une BMW d’usine.


- Le Français Bourdais qui a remporté la Rolex 24 Heures de Daytona en 2014 et a mené le combat contre Ganassi dans la phase finale de la course de cette année. Il aura donc l'occasion de revenir aux 24 Heures du Mans où conduisit avec succès et à trois reprises, une Peugeot Sport Prototype.


- Scott Dixon sera le troisième pilote de la deuxième Ford GT pour Daytona, les 12 Heures de Sebring et le Petit Le Mans. Il est le champion de la série IndyCar, et a gagné la Rolex 24 Heures avec Ganassi cette année. En 2016, il fera partie du retour du Mans de Ford, et fera ses débuts dans la prestigieuse course.

  • 2/ Ceux de l’écurie FORD WEC FIA :


Les quatre pilotes permanent de la Ford GT engagés dans le championnat WEC de la FIA, sont
Andy Priaulx, Stefan Mücke, Olivier Pla et Marino Franchitti.

C’est une équipe très internationale composée de deux Britanniques, d’un Français, et d’un Allemand.

- Andy Priaulx, un Britannique, a couru longtemps pour BMW et avec succès, dans de nombreuses séries.

- Stefan Mücke, un Allemand, a couru dans un certain nombre de séries, mais il s’est récemment illustré au volant d’une Aston Martin GTE-Pro. Il est amusant de se souvenir qu’en 2011 Mücke avait fortement bagarré sur la piste avec Richard Westbrook à Silverstone lors de la course de la FIA GT1 World Championship. Westbrook l’avait alors qualifié …. d’agressif ! Désormais, ils seront tous deux au volant de la Ford GT au Mans.

- Olivier Pla, le Français, faisait partie du programme LMP1 Nissan récemment arrêté. Pla est en quelques sortes un vétéran du Mans ayant disputé l’épreuve huit fois en LMP1 et LMP2.

- Marino Franchitti, le second Britannique, est également un habitué du LMP2. Il a fait partie des gagnants des 12 Heures de Sebring avec la Ford EcoBoost Riley DP en 2014. Il est aussi le frère

Message édité par Saint Ho le 09/01/2016 à 19:18:51

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1068
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 13/01/2016 à 09:08:58  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ford-gt-garageVoir l'image en grand0 vote


12512300_10153733425808820_885332477782821558_nVoir l'image en grand0 vote


CYcOn8rWAAA-29R-jpg-largeVoir l'image en grand0 vote


CYYW3efUwAAwyf_-jpg-largeVoir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1074
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 29/01/2016 à 08:48:43  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Daytona, Free Practice 2: Ford GT before two Ferrari 488 GTE !

January 28, 2016

After a wet track while ago at the first meeting, the rain came to set in during free practice 2 benefiting GTLM. The best time of the session was signed by Sebastien Bourdais in 1: 56,024, driving the Ford GT # 66 Chip Ganassi Racing. After the best time in Free Practice 1, the Ferrari 488 GTE # 62 Risi Competizione now points to second place with the second fastest time in 1: 56,420 Giancarlo Fisichella. James Calado takes over the third fastest in 1: 56,492 at the wheel of the Ferrari 488 GTE SMP Racing # 72 he shared with Gianmaria Bruni, Viktor Shaytar and Andrea Bertolini. The two Corvette C7.R # 4 and # 3 Corvette Racing follow in fourth and fifth place.
------------------------------​------------------------------​------------------------------​-----
Daytona, Essais Libres 2 : Une Ford GT devant deux Ferrari 488 GTE !

28 janvier 2016

Après une piste humide tout à l’heure lors de la première séance, la pluie est venue s’incruster lors des essais libres 2 profitant aux GTLM. Le meilleur temps de la séance a été signé par Sébastien Bourdais en 1:56.024, au volant de Ford GT #66 du Chip Ganassi Racing. Après le meilleurs temps en Libres 1, la Ferrari 488 GTE #62 du Risi Competizione pointe désormais à la deuxième place avec le deuxième temps en 1:56.420 de Giancarlo Fisichella. James Calado s’empare du troisième chrono en 1 :56.492 au volant de la Ferrari 488 GTE #72 du SMP Racing qu’il partage avec Gianmaria Bruni, Viktor Shaytar et Andrea Bertolini. Les deux Corvette C7.R #4 et #3 du Corvette Racing suivent à la quatrième et cinquième place.


12633655_941193779292208_7052516437802051523_oVoir l'image en grand0 vote
Message édité par Saint Ho le 29/01/2016 à 11:20:43

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1075
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 29/01/2016 à 15:04:58  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
It was raining during the practice ! / Il pleuvait pendant les essais.


ImageUploadedByTapatalk1454075752-080099Voir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1076
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 01/02/2016 à 09:47:41  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
(Traduction « maison » en Français à la suite).


Between disappointment and hope at the 24 hours of Daytona.


Top-finishing Ford GT is 31st, a distant 32 laps back of GTLM class winner

The well-known racing adage “there’s no replacement for race conditions” proved true for the two-car Ford Chip Ganassi Racing Ford GT team, who debuted the No. 66 and No. 67 at the Rolex 24 at Daytona.
Both Ford GTs suffered gearbox issues that quickly set them too far behind to catch up.

“We certainly had our share of reliability issues, and that is not uncommon in a brand new car’s debut,” said Raj Nair executive vice president, global product development, and chief technical officer, Ford Motor Company. “As we have said, the first time these two particular cars hit the road was literally at the Roar (Before the Rolex 24) test here a couple weeks ago. Aspects of our total testing program had gone very well, so I think we’re a little surprised at some of the reliability issues we have had. As we get into diagnosing the issues, some of them are very specific to what is going on in a race…coming in for a tire change and the wheel hitting a brake line and breaking it. Running three hours under our caution engine calibration (when the car is under yellow flag), and then finding out that is actually causing a problem. We’re still diagnosing some of the stuff that was happening. Maybe even the aspect of the way the in-car TV cameras were wired, which we obviously don’t run during testing, and that may have impacted some of our power feeds and noise in the system. Those kinds of things you aren’t going to find except in a race environment.

“The good thing about it all, and the thing we are pleased about, is the car is showing some pace, it is showing some opportunity, and overall we are happy that we have a fast car and we need to work on reliability. That’s a lot better than having a slow car that’s reliable, but you don’t know how to get speed out of it. Overall, this is racing and this is what can happen in racing. If we don’t win every race, we are disappointed, but at the same time we know how to fix our issues and we’ll be better the next time we come out.”

“I don’t think anyone should think of this race as a failure,” said Dave Pericak, global director, Ford Performance. “It’s not the Cinderella story we were hoping for, but this is racing. I’d rather work the bugs out now, then later. Our team has been doing an amazing job of staying laser-focused during this race, and not getting discouraged. I can’t even believe how hard they were working. We will re-group, we will fix it, and then we will go out at Sebring and show what we can do. That’s what this is all about.

“I think one of the great things is…that at its core…this is a race machine. Our drivers have confirmed it. Our results when we have been on track have confirmed it. Our engineering analysis has confirmed it. These nagging things are frustrating as hell, but at the end of the day, we have an amazing machine and that is a victory in itself. We will get it durable, and then we will race the hell out of it.”

DaytonaVoir l'image en grand0 vote

ENTRE DECEPTION ET ESPOIR AUX 24 HEURES DE DAYTONA.

La mieux classée des deux Ford GT engagée 31 ème, à 32 tours du vainqueur de classe GTLM.

L'adage de course bien connu « Rien ne remplace les conditions de course » s’est vérifié pour les deux Ford GT de l'équipe Chip Ganassi, qui ont fait leurs débuts sous les n ° 66 et n ° 67 aux 24 heures de Daytona (Rolex 24).

Les deux Ford GT ont subi rapidement des problèmes de boîte de vitesses qui leur ont imposé un retard impossible à rattraper.

  • Nous avons certainement notre part de responsabilité dans ces problèmes de fiabilité, et c’est courant dans les débuts d'une nouvelle voiture ", a déclaré Raj Nair, Vice-président exécutif, responsable du développement mondial des produits, et directeur technique de Ford Motor Company. « Comme nous l'avons dit, le baptême de la piste pour ces deux voitures particulières était littéralement au Roar (Séance d’essais à Daytona, quelques avant la Rolex 24). Notre programme d'essais s’étant déroulé de façon très satisfaisante, nous sommes un peu surpris par certains des problèmes de fiabilité que nous venons de rencontrer. les premiers diagnostics montrent que certains d’entre sont très spécifiques à ce qui peut se passer à l’occasion d’une course... L’un des problème s’est produit à l’occasion d’un changement de pneu, où la roue a percuté et cassé l’alimentation d’un frein. Un autre est la conséquence de trois heures de course sous drapeau jaune, qui ont fait tourner le moteur hors des paramètres de calibration installés. Nous allons devoir y remédier. Nous sommes encore en train de diagnostiquer certaines des choses qui se sont passées. Il apparaît que la façon dont les caméras de télévision dans la voiture ont été câblées, et qui de toute évidence n’étaient pas en place pendant les essais, ont eu un impact certain sur l’électronique interne de notre voiture. Ce sont des choses que nous ne pouvons connaître que dans un environnement de course.


« Le coté positif de tout cela, et ce qui nous satisfait, c’est que la voiture est capable du rythme et des performances nécessaires. Dans l'ensemble nous sommes satisfaits d’avoir une voiture rapide ayant seulement besoin d’acquérir de la fiabilité. C’est beaucoup mieux que d'avoir une voiture lente et fiable, mais qu’on ne sait pas comment rendre plus rapide. Globalement, cette épreuve a permis d’aborder les problèmes qui peuvent arriver en course. Si nous ne gagnons pas chaque course, nous sommes évidemment déçus, mais en même temps, nous apprenons comment résoudre nos problèmes et être meilleurs pour la prochaine sortie ».

« Je ne considère pas qu’il faille considérer cette course comme un échec », a déclaré Dave Pericak, Directeur mondial de Ford Performance. « Cette course n’a malheureusement pas été l'histoire de Cendrillon que nous espérions. Mais je préfère rencontrer les bugs et y travailler maintenant, que plus tard. Notre équipe a réussi magnifiquement à rester totalement concentrée pendant toute cette course, et ne pas se décourager. Je ne peux même pas croire à quel point ils ont travaillé. Nous allons diagnostiquer, corriger, puis aller à Sebring pour montrer ce que nous pouvons faire. Voilà quel est notre objectif.

« Je pense que l'une des grandes choses est que ... à sa base ... la nouvelle Ford GT est une machine de course. Nos pilotes l’ont confirmé. Nos résultats lorsque nous avons été sur la bonne voie l'ont confirmé. Notre analyse technique l’a confirmé. Les problèmes que nous avons rencontrés sont diaboliquement frustrants, mais à la fin de ce weekend nous savons nous avons une machine incroyable et qu’elle a les moyens de gagner. Nous allons nous consacrer à la rendre fiable ".
Message édité par Saint Ho le 01/02/2016 à 16:41:35

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1079
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 05/03/2016 à 17:41:06  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
( TRADUCTION EN FRANCAIS A LA SUITE)

Ford espère que la nouvelle GT sera aussi brillante sur la piste que le fut son illustre ancêtre, la GT40.

------------------------------​------------------------------​---
Chasing History: The New Ford GT Goes Racing
Ford hopes the new GT matches the racetrack exploits of its illustrious namesake.
By: Preston Lerner.


As he stands on the grid at Daytona International Speedway between a pair of red-white-and-blue Ford GTs glinting in the sunlight, Dave Pericak looks like a freshly minted father about to hold his newborn infant for the first time: proud, excited, and just a little bit apprehensive.
With closely cropped hair and an immaculate corporate uniform, Pericak is the meticulous engineer who heads Ford Performance, responsible for everything from bolt-on go-fast parts to the NASCAR Sprint Cup Series program. But at the moment, the biggest items on his plate are the GTs, which will make their race debut when the Rolex 24 starts in less than an hour.
“This has been a long time coming,” he says, a sea of calm among the jostling crush of fans milling around the cars. “There were a lot of long days, long nights, weekends, holidays, a lot of sacrifices. It’s as close as a man can come to having a bab.


The Ford GT is, by many measures, the most ambitious car Ford Motor Company has ever built. By the end of this year, a limited-edition, 600-plus-horsepower supercar will go on sale with an anticipated price tag around $400,000. But the car is also designed to compete in the brutal jungle of GT racing, and its avowed goal is to return to Le Mans in June and win the world’s most important sports car race its first time out.
Dirk Müller, one of the six men who will drive the pair of Ford GTs at Daytona, walks over and envelops Pericak in a bro-hug. “You ready?” Pericak asks him. “Can’t wait,” Müller says. Pericak grins. “This is history in the making.”


Fifty years ago this June, the original Ford GTs scored an epic 1-2-3 finish at the Circuit de la Sarthe in France. The next year, an even faster car driven by Dan Gurney and A.J. Foyt won again. The GT40 would also claim victories at Le Mans in 1968 and 1969, though the cars were run as privateers rather than factory Ford entries. To this day, this string of success marks the apogee of American participation in international road racing.
“It’s all about relevance. What we learn and develop on the GT will ultimately make it back into normal production cars. For us, this class is more appropriate.” — Dave Pericak
Realizing there was nowhere to go but down, Ford ignored Le Mans for nearly half a century. And when company honchos decided to return, they chose to compete for class wins in the GT category instead of fighting for overall victories against the exotic prototypes from Porsche, Audi, and Toyota—cars so technologically advanced and with budgets so stratospheric, they seem to have more in common with space programs than road cars.


But competing in the top-of-the-line GT class isn’t going to be a cakewalk. Elsewhere on the grid at Daytona are cars backed by Chevrolet, Porsche, Ferrari, and BMW—natural rivals for Ford’s new supercar. “It’s all about relevance,” Pericak says. “What we learn and develop on the GT will ultimately make it back into normal production cars. For us, this class is more appropriate.”
Ford’s imperious chieftain, Henry Ford II, was royally peeved, and he ordered his lieutenants “to whip Ferrari’s ass.”
Although Ford developed the GT on an accelerated basis, the test program revealed no major problems other than usual teething issues. But racing is a harsh mistress, and a 24-hour enduro is the evil spawn of the Marquis de Sade and the Wicked Witch of the West—especially when it’s your coming-out party.


A mere nine laps into a race that will last more than 700, Ryan Briscoe pits in the No. 67 car with his transmission locked in sixth gear. By the time a shift actuator valve is replaced, he’s lost 17 laps and is out of contention. Next, Joey Hand—who’d actually led a few laps—loses power in No. 66 for no apparent reason. Recycling the electronics solves the problem. But he’s delayed in the pits when a brake line is knocked loose during a tire change.
“The car’s function is to win Le Mans. So our aerodynamic targets and functional goals drove the design … suspension choices, the size of the cockpit, and the engine choice were driven by the aero.” — Raj Nair
The gremlins keep coming. Three hours into the race, Hand’s gearbox sticks in first. Back to the garage to replace another actuator valve. A rear tire on the second car goes down and disintegrates. The flailing rubber damages the diffuser—but nobody realizes it at the time. So when the car returns to the track, the dislodged diffuser cuts down a second tire.


“It’s always the flukey stuff, isn’t it?” says Chris Baker, director of motorsports for Michelin North America, commiserating with team owner Chip Ganassi. Ganassi just rolls his eyes. There are still 19 hours to go.
In 1963, Enzo Ferrari invited and then cavalierly rejected Ford’s offer to buy his company. Ford’s imperious chieftain, Henry Ford II, was royally peeved, and he ordered his lieutenants “to whip Ferrari’s ass.” The original Ford GT was the product of the Deuce’s command. After losing badly in 1964 and 1965, the car did indeed whip Ferrari’s ass. Twice.
Bill Ford, the Deuce’s nephew, watched on closed-circuit TV as the GT won Le Mans in 1966. He was 9 years old, and a lifelong infatuation with the car was born. As an adult and Ford’s chief executive officer, he was a prime mover behind the creation of the modern but retro-styled Ford GT road car. After production ended in 2006, he lobbied for yet another Ford GT. Every year, the idea ran up the flagpole, and every year, the costs were deemed too high to justify the project. But come 2013, Ford and the larger economy had rebounded from the recession, and engineering advances created new opportunities.


“We’d been working on low-volume prototype tooling and rapid prototyping,” says Raj Nair, Ford’s chief technology officer. “So we could make very high-quality parts at very low investment.”
Nair put together a proposal to build 250 supercars a year. “I green-lighted the project the second I saw the concept,” Ford says. “But Raj was the one who said, ‘I really think we ought to race it also.’ ”
There’s a long history of road cars being developed into race cars. And some race cars have been transformed into road cars, usually with less than satisfactory results. But the Ford GT, version 3.0, is an example of a road car and race car being created in tandem. Imagine designers working with crash-test regulations and EPA fuel-economy tables in one hand and the FIA GT rulebook and lift-to-drag coefficients in the other, and you’ll have the general idea.
The car, code-named Phoenix, was designed by a nimble cadre of stylists and engineers in a top-secret room at the end of a long, dingy corridor in the basement of Ford’s Product Development Center in Dearborn, Michigan. Meetings with outsiders were held after hours, and the doors could be opened only with one of a dozen or so metal keys; installing an electronic card reader would have alerted passers-by that the former storeroom no longer housed foam scraps and other junk. From the beginning, the team agreed to build the tub and body panels out of carbon fiber. A family resemblance to the original Ford GT was high on the wish list, but not if it compromised performance.
The engine is a race version of the 3.5-liter, twin-turbo, direct-injection EcoBoost V-6 found in the F-150 and Taurus SHO.
“The car’s function is to win Le Mans,” Nair says. “So our aerodynamic targets and functional goals drove the design. The fact that it came out beautiful is fantastic, and the team did a great job. But the suspension choices, the size of the cockpit, and then the engine choice were driven by the aero.”


The engine is a race version of the 3.5-liter, twin-turbo, direct-injection EcoBoost V-6 found in the F-150 and Taurus SHO. Built by Roush Yates Engines, the stock-block motor debuted in IMSA’s Daytona Prototype class in 2014, and it powered a Ford Chip Ganassi Racing DP to victory at Daytona last year. The V-6’s compact dimensions permitted the design of a seemingly shrink-wrapped, wasp-waisted fuselage as well as flying buttresses—the car’s signature styling element—that generate downforce while channeling air to the intercoolers.
“My car got better and better as the track rubbered in. After my last stint, my comment was, ‘This is the best the car has ever driven.’ ” — Joe Hand
Two critical outside vendors were brought in early on. Ganassi was hired to race two cars in the IMSA Weather­Tech SportsCar Championship and two more in the FIA World Endurance Championship. (Le Mans’ organizers have invited all four cars to their race.) Multimatic, a Canadian company that scored a class win at Le Mans in 2000 and that supplies front suspensions for Ford F-150s, was entrusted with developing the race car and building the street car.


In January 2015, 14 months after the project commenced, the Ford GT was unveiled to a stunned audience at the Detroit auto show. The following May, longtime Multimatic driver Scott Maxwell shook down the first race car development chassis at Calabogie Motorsports Park near Ottawa. “Scotty could tell right away that this was a good birth,” said Larry Holt, Multi­matic’s vice president of engineering.
“I’m glad it broke. Otherwise, we never would have learned about the yellow-flag mapping problem. At this point, we’ve turned the race into a 24-hour test.” — Larry Holt
The first two race car chassis were delivered to Ganassi’s shop in Indianap­olis in mid-December and were assembled into race cars during a thrash that continued through the holidays, including Christmas Day. Neither of them had turned a wheel before arriving at Daytona for the Roar Before the Rolex 24 test in early January, yet they ran perfectly for three days.


Practicing and racing, however, are two entirely different propositions.
Dawn usually raises spirits at the Rolex 24. But after a solid run through the night, first light brings more headaches for the Ganassi boys. The gearbox in No. 67 fails when a dog ring breaks—this seems to be related to unexpectedly long caution periods—and has to be replaced.
“I’m glad it broke,” Holt says after the car returns to the track. “Otherwise, we never would have learned about the yellow-flag mapping problem. At this point, we’ve turned the race into a 24-hour test.”
To add insult to injury, the alternator dies shortly after a new gearbox is installed, necessitating yet another trip to the garage. But after that, both cars circulate swiftly and solidly to the finish, 32 and 162 laps behind the class-winning Corvettes, and everybody in the Ford camp smiles—wearily—when the checkered flag falls. The good news is that, while they were on the track, the Ford GTs were on the pace, good on fuel, light on tires, well balanced and easy to drive.


My car got better and better as the track rubbered in,” Hand says. “After my last stint, my comment was, ‘This is the best the car has ever driven.’ ” So the internal takeaway is generally upbeat. “The testing went so well that we were kind of surprised by what happened,” Nair admits. “But we’d rather have a fast car with reliability issues than a slow car that’s reliable.”
The team has five races—three in the United States and two in Europe—before Le Mans to get the cars dialed in. After that, no more mulligans, and that’s fine with the GT team.
“Yeah, the first year is always tough,” Bill Ford says. “But we’re not doing this to practice. We’re doing it to win.”
Road Vs. Race


Production of the Ford GT road car is slated to begin in October in a new facility near Multimatic’s Markham, Ontario, headquarters. In total, 250 units will be built annually, with deliveries starting early next year. The first cars will go to buyers who can not only afford the anticipated $400,000 price tag but who can also demonstrate their abiding passion for the Blue Oval through an online application. Ford likes to say that the race car is as close to a “no-waiver” model as you can get, meaning very few special allowances are made for motorsports. But the street car will have some significant differences from the race car:
• Two seats instead of one. But leave the golf bag at home.
• Active aero through a movable rear wing, which is illegal in racing.
• Driver-adjustable spring rates, another no-no on the track.
• A seven-speed dual-clutch Getrag gearbox instead of a six-speed, Ricardo-based sequential with dog rings.
• Twin exhausts running through the body and out the rear instead of the sides, which should improve the engine’s sound.
• Although the ram air intake will be deleted, the street car will get a Roush-built, next-gen version of the EcoBoost expected to make 600 horsepower, close to 100 more than the race car.




———————————————————————————




TRADUCTION EN FRANCAIS :

Ford espère que la nouvelle GT sera aussi brillante sur la piste que le fut son illustre ancêtre, la GT40.
( Traduction maison, d’un article de Preston Lerner).



Sur la grille de départ du « Daytona International Speedway », entouré d’une paire de Ford GT rouge-blanc-et-bleu scintillant dans la lumière du soleil, Dave Pericak ressemble à un père sur le point de tenir son enfant nouveau-né pour la première fois : A la fois envahi de fierté, d’excitation, et d’un peu d'appréhension.
Les cheveux coupés ras et vêtu d’un uniforme d’entreprise impeccable, Pericak est l'ingénieur méticuleux qui dirige Ford Performance, responsable de l’engagement de la firme dans de très nombreuses catégories de compétitions. Mais à l'heure actuelle, il se consacre tout particulièrement aux GTs, qui dans moins d'une heure, font leurs débuts en course à l’occasion du 24 Rolex de Daytona.
« Cela a été une longue préparation », confie-il, au milieu de la cohue des fans se bousculant autour des voitures. « Il y fut investi beaucoup de longues journées, de longues nuits, de week-ends, de vacances, beaucoup de sacrifices, un peu comme dans la gestation d’un bébé ».


La Ford GT est, sur de nombreux aspects, la voiture la plus ambitieuse que la Ford Motor Company ait jamais construite. À la fin de cette année, une édition limitée, de cette super-car de route, développant plus de 600 chevaux, sera mis en vente à un prix prévu autour de 400 000 $. Mais la voiture est également conçu pour rivaliser dans la jungle brutale des courses de GT, et son but avoué est de revenir au Mans en Juin et de gagner la plus importante course de voiture de sport du monde, dés sa première sortie.


Dave Pericak s’approche de Dirk Müller, l'un des six hommes qui piloteront la paire de Ford GT à Daytona Il lui pose la main sur l’épaule et lui demande : « Tu es prêt ? » « Je ne peut pas attendre », répond Müller. Pericak sourit. « L'histoire est en train de s’écrire ».


Il y aura cinquante ans, en Juin, la première Ford GT, la GT40 réalisa une épique arrivée aux trois premières places, sur le Circuit de la Sarthe en France. L'année suivante, une voiture encore plus rapide, pilotée par Dan Gurney et AJ Foyt, remporta la course des 24 heures à nouveau. La GT40 gagna à nouveau les 24 heures du Mans en 1968 et 1969, avec des voitures n’étaient plus des « Ford d’usine » et qui étaient engagées par des écuries privées. A ce jour encore, cette succession de succès marque l'apogée de la participation américaine dans la course internationale.


Se rendant compte qu'il n’avait plus rien à y prouver, Ford ignoré Le Mans pendant près d'un demi-siècle. Et quand les dirigeants de l'entreprise ont décidé d’y revenir, ils ont choisi de concourir dans la catégorie GT au lieu de se battre pour la victoire au classement général, contre les prototypes exotiques de Porsche, Audi et Toyota, voitures dont la technologie mobilise des budgets stratosphériques plus à l’échelle de programmes spatiaux qu’à celle de voitures de la route.


« La pertinence du choix de la catégorie GT, pour notre retour à la compétition, ne fait aucun doute pour nous. Ce que nous inventons et que nous testons sur la GT sera finalement mis en place dans les voitures normales de production. Nous sommes persuadés que la catégorie GT, est celle qui est la plus approprié, pour ce faire », déclare Dave Pericak.


Mais en catégorie GT, se situer au top, n’est pas une simple partie de plaisir. Sur la grille de départ de Daytona, il y a les voitures d’usine de Chevrolet, de Porsche, de Ferrari et de BMW qui sont des rivaux naturels de la nouvelle super-car de Ford.


Bien que Ford ait développé sa nouvelle GT en un temps record, le programme de test n’a révélé aucun problème majeur autres que les problèmes habituels de mise au point. Mais la course est une maîtresse exigeante, et un enduro de 24 heures est inspirée par le Marquis de Sade et la Méchante Sorcière, surtout quand il s’agit de premiers pas.
Après seulement neuf tours d’une course qui va en compter plus de 700, Ryan Briscoe rentre aux stand avec la voiture n ° 67 dont la transmission est bloquée en sixième vitesse. Lorsqu’il regagne la course avec une soupape de commande changement de vitesse remplacée, il a perdu 17 tours et n’est plus en mesure de disputer la victoire. Ensuite, et après avoir mené la course pendant quelques tours, la voiture n° 66 de Joey Hand, s’immobilise sans raison apparente. Le recyclage de l'électronique résout le problème. Puis il est retardé dans les stands quand une canalisation de frein lâche, heurtée et sectionnée lors d’un changement de pneu.


Les mauvais sorciers s’acharnent. Après trois heures de course, surgit un problème sur les leviers de boîte de vitesses. Retour au garage pour remplacer une autre vanne de commande. Un pneu arrière sur la deuxième voiture, crève et se désintègre. Personne ne se rend compte que les morceaux de caoutchouc projetés ont endommagé le diffuseur. Mais lorsque la voiture revient sur la piste, le diffuseur déplacé par le choc, coupe un second pneumatique.


« Nous avons veillé à concevoir la nouvelle GT, sans multiplier les pièces totalement nouvelles. Ceci a permis de concentrer l’investissement sur quelques pièces essentielles avec un niveau maximum de qualité et de rapidité », explique Raj Nair, directeur de la technologie de Ford.
Nair mit en place un projet de construction de 250 super-cars par an. « Nous avons approuvé projet, à la seconde où nous avons vu le concept », dit-on chez Ford. Mais Raj ajouta : « Je pense vraiment que nous devons courir aussi avec cette voiture ».
Il y a une longue histoire de voitures de route dont on a fait par la suite, des voitures de course. Egalement, certaines voitures de course ont été transformés, « par la suite », en voitures de route, généralement avec des résultats peu satisfaisants.
Au contraire la nouvelle Ford GT est un exemple d'une de route et d’une voiture de course, crées « en même temps ». Imaginez des concepteurs qui travaillent avec les règlements de crash-test ou les tables d'économie de carburant dans une main, et dans l’autre main, le livre de règles FIA GT et les coefficients d’aérodynamique. Vous aurez alors une idée générale de ce qui s’est passé dans les bureaux d’étude.
La voiture, au nom de code « Phoenix », a été conçu par une équipe agile de stylistes et d'ingénieurs dans une salle top-secret, au bout d'un long couloir crasseux, dans le sous-sol du Development Center de Ford, à Dearborn, Michigan. Les visites de personnes extérieures n’avaient lieu qu’en dehors des heures normales, et les portes ne s’ouvraient que par bonne combinaison sur des claviers. L'installation d'un lecteur de carte électronique aurait alerté les passants et leur aurait fait penser que cet ancien cellier n'abritait pas seulement des restes de mousse et autres cochonneries. Dès le début, l’équipe s’est entendue pour tout construire en fibre de carbone. Un air de famille avec la Ford GT 2005 / 2006, fut souhaité, mais à la condition expresse qu’il ne compromettre pas la performance.




« La fonction de la voiture est de gagner Le Mans » répète Raj Nair. Ainsi, ce sont nos cibles aérodynamiques et nos objectifs fonctionnels qui ont décidé de la conception, du choix de la suspension, de la taille de l'habitacle, et du choix du moteur ». Le fait que nous ayons abouti à une belle voiture est fantastique, et montre que l'équipe a fait un excellent travail.


Le moteur est une version de course du 3,5 litres bi-turbo, EcoBoost à injection directe V-6 monté dans le F-150 et la Taurus SHO. Construit par l’Entreprise Roush Yates, le moteur de stock-bloc a fait ses débuts dans la classe Daytona Prototype IMSA en 2014, et il a permis à la Ford Chip Ganassi Racing DP, de remporter la victoire à Daytona en 2015. Les dimensions compactes du V-6 ont permis la conception d'un fuselage à taille de guêpe, ainsi que d’arcs boutants caractérisant le style de cette voiture et générant des appuis tout en canalisant l'air vers les intercoolers.


Deux entreprises extérieures et fondamentales, ont été intégrées à l’équipe dès le début.
- Ganassi a été embauché pour faire courir deux voitures dans le championnat IMSA WeatherTech SportsCar et deux autres dans le Championnat du Monde d'Endurance FIA (Les organisateurs des 24 heures du Mans ont invité les quatre voitures à participer à la course).
- Multimatic, une entreprise canadienne qui a remporté une victoire de catégorie, au Mans en 2000 et qui fournit des suspensions avant pour le Ford F-150s, a été chargée de développer la voiture de course et de construire la voiture commercialisée pour la route.


En Janvier 2015, 14 mois après le début du projet, la Ford GT a été dévoilé à un public stupéfait lors du salon automobile de Detroit. Au mois de Mai suivant, le pilote d’essai de Multimatic, Scott Maxwell, a testé le premier châssis de la voiture de course au Calabogie Motorsports Park, près d'Ottawa. « Scotty a aussitôt constaté que la voiture était bien née », a déclaré Larry Holt, vice-président de l’ingénierie de Multimatic.


Les deux premiers châssis des voiture de course ont été livrés à l’atelier de Ganassi à Indianapolis à la mi-Décembre. Les voitures ont été assemblées dans un effort intense qui a continué pendant les vacances, y compris le jour de Noël. Aucune des deux voitures n’avait posé une roue sur une piste, avant d'arriver à Daytona pour les essai du « Rolex 24 » au début de Janvier. Elle firent ces essais de façon parfaite pendant les trois jours.


Faire les essais et courir, n’ont malheureusement rien à voir.
L’aube dynamise généralement les esprits à la « Rolex 24 ». Mais après une course solide au cours de la nuit, la première lumière donna de maux de tête aux garçons de Ganassi. La boîte de vitesses de la n ° 67 rend l’âme lorsqu’une « collerette de verrouillage » (dog-ring) casse et doit être remplacée. Paradoxalement, ceci semble être lié à la longue période de course lente sous drapeau jaune.
« Je suis content de cette casse », dit Holt après le retour de la voiture sur la piste. « Sans cela, nous n'aurions pas découvert ce problème de cartographie dans le cas d’une course lente sous drapeau jaune. À ce stade, nous avons vraiment testé une course de 24 heures ".
Pour ajouter l'insulte à l'injure, l'alternateur lâcha peu de temps après qu’une nouvelle boîte de vitesses fut installée, ce qui nécessita encore un autre retour au garage. Mais après cela, les deux voitures tournèrent rapidement et sans problème jusqu’à l'arrivée, 32 et 162 tours derrière les Corvettes gagnantes de la catégorie. Malgré la lassitude, tout le monde dans le camp Ford, avait le sourire lorsque le drapeau à damiers tomba. Les bonnes nouvelles sont que, lorsqu'elles étaient sur la piste, les Ford GT avaient été dans le bon rythme, la bonne consommation de carburant, la bonne tenue des pneus. Enfin, elles étaient bien équilibrées et faciles à conduire.


« Le comportement de ma voiture s’améliora tout au long de la course, avec le dépôt de gomme qui augmentait sur la piste. Après mon dernier relais, j’ai trouvé que c’était la meilleure voiture que j’aie été amené à conduire », déclara Joe Hand
Donc, l’équipe est généralement optimiste. « Les essais s’étaient si bien passés, que nous avons été un peu surpris par ce qui est arrivé en course », admet Nair. « Mais nous préférons avoir une voiture rapide avec des problèmes de fiabilité, qu'une voiture fiable mais lente ».
L'équipe a cinq courses (trois aux États-Unis et deux en Europe) avant Le Mans pour obtenir les résultats escomptés. Après cela, plus de droit à l’erreur, ce dont l'équipe des GT est parfaitement consciente.
« Oui, la première année est toujours difficile », a dit Bill Ford.
« Mais nous ne faisons pas cela pour le confort. Nous le faisons pour gagner ».


La production de la voiture de route Ford GT devrait commencer en Octobre dans une nouvelle usine près de Markham, Ontario, siège de Multimatic. Au total, 250 unités seront construites chaque année, avec des livraisons à partir du début l'année prochaine. Les premières voitures n’iront pas à des acheteurs seulement capables de payer les 400,000 $ du prix prévu, mais à ceux qui pourront démontrer, en plus, leur passion indéfectible pour l'Ovale Bleu grâce à une application en ligne.
La voiture de route présentera des différences significatives avec la voiture de course:
• Deux sièges au lieu d'un seul. Mais pas de place pour le sac de golf.
• Un aileron arrière aéro-actif mobile, ce qui est interdit pour la course.
• Une suspension réglable en conduisant, également interdite sur la piste.
• Une boite à sept vitesses et double embrayage Getrag, au lieu d'une à six vitesses, séquentielle sur base Ricardo avec « collerettes de verrouillage » (Dog-ring).
• Un double échappements vers l’arrière avec silencieux, au lieu de deux sur les côtés, ce qui devrait améliorer le son du moteur.
• Bien que la prise d'air dynamique soit supprimée, la voiture de route recevra un moteur construit par Roush avec la version nouvelle de l'EcoBoost qui devrait produire 600 chevaux, soit près de 100 de plus que sur la voiture de course.
Message édité par Saint Ho le 05/03/2016 à 17:43:36

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1080
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 05/03/2016 à 19:07:40  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
A Gauche, Chip Ganassi patron de l'écurie.
A droite Raj Nair, Patron mondial de la production Ford


Ford-GT-04Voir l'image en grand0 vote

Ford-GT-12Voir l'image en grand0 vote


Ford-GT-14Voir l'image en grand0 vote
Message édité par Saint Ho le 05/03/2016 à 19:12:44

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1081
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 06/03/2016 à 09:13:02  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


A video on Chip Ganassi.
------------------------
Un petit lien vidéo d'une interview de Chip Ganassi quand il fut retenu par Ford pour organiser le Team


https://www.youtube.com/watch?​v=ggkVkB3FlQc
Message édité par Saint Ho le 06/03/2016 à 09:13:28

---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
n°1083
Saint Ho
saint-ho
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès argent sujets
  1. Posté le 14/03/2016 à 17:24:11  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Just published : The official list of the pilots of the Ford GT in the next 24 hours race.
----------
Tout juste publiée : La liste officielle des pilotes des Ford GT, aux prochaines 24 heures du Mans.


Cdge74rW8AAOyhW-jpg-largeVoir l'image en grand0 vote


---------------
Saint Ho

L'esthétique pour passion et aucun goût pour la vitesse.
Publicité

 Page :
1  2  3  4
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
2017 Ford GT and design studio / Ford GT 2017 dans le studio de design 7
The 2017 Ford GT in testing / La Ford GT 2017 en cours de test. 2
The Ford GT (2005/2006) on the TV / La Ford GT (2005/2006 à la télé. 0
Whipple 4L SuperCharger Kit. 4
Ford GT Days Le Mans Classic 2014 0