Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 
   / / / /

[Topic officiel] Dacia série 1300 : La R-Douzescu

 

Il y a 58 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Sujet officiel

[Topic officiel] Dacia série 1300 : La R-Douzescu

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Pilote pro
  1. config
jensen
Coupe argent Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or sujets
  1. Posté le 23/01/2018 à 10:21:43  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
DACIA série 1300 : La R-Douzescu ! :D






d04Voir l'image en grand0 vote




On ne présente plus Dacia de nos jours, marque Low Cost de Renault qui a littéralement "cartonné" à partir de 2004 en proposant aux Européens une petite auto simple et surtout pas chère : La Logan. :)

Pourtant la firme revient de loin et personnellement je n'aurais pas parié un Rouble sur ce logo à la fin des années 90... :ddr:

Dacia, qui porte le nom antique de la Roumanie (la Dacie), est née de la volonté du gouvernement Roumain de fabriquer une voiture "Nationale" pour motoriser une population qui, au mieux, se déplace en deux roues motorisé voire même encore dans les campagnes en charrette.

Pour ce faire cette République Socialiste membre à part entière du bloc Communiste lance un appel d'offre en direction de l'occident.
En effet il est clair pour tout le monde que le "Grand Frère" Russe est parfaitement incapable de fournir à la Roumanie une automobile moderne, c'en est d'ailleurs au point que Moscou a fini par signer en avril 1966 pour la fourniture sur son territoire d'une usine "clés en main" avec les Italiens de Fiat... :D

Comme "l'exemple vient toujours d'en haut" le pays, dirigé depuis 1965 par un nouveau Secrétaire Général nommé Nicolae Ceaucescu qui a alors la réputation d'être un "réformateur" assez critique à l'égard de Moscou, se tourne vers l'Europe de l'Ouest et prend langue avec des constructeurs aussi différents qu'Alfa-Roméo, Austin-Morris, Ford, Renault ou encore Peugeot.

Austin-Morris et Peugeot, un instant choisis, finissent par jeter l'éponge et Renault qui se tenait en embuscade avec un produit théoriquement bien adapté à la Roumanie est choisi à la fin de l'année 1966 après la présentation d'un prototype expédié directement sur place.

Quel est ce produit ? :??:

Un truc bien à la mode de l'époque où tous les constructeurs d'importance mondiale cherchent alors à résoudre la quadrature du cercle, à savoir la mise au point d'un produit "normalisé" qui pourrait être construit et vendu sur l'ensemble de la planète avec de simples modifications d'apparence destinées à satisfaire les normes locales, pour notre Régie Nationale ce sera la R12. :oui:


La R12, une "voiture universelle", une de plus... :roll:
La Régie tentera de nouveau la même opération douze ans plus tard avec la R9, sans plus de succès.
d23 r12 69Voir l'image en grand0 vote




Cette auto, techniquement bien plus simple que les productions précédentes de la marque comme l'Estafette, la 4L ou la R16, est conçue dès la planche à dessin pour ne choquer personne et pouvoir être à l'aise sur tous types de routes sous n'importe quelle latitude.

Vous avez donc ici l'explication de la présentation en 1969 d'une voiture a essieu arrière rigide et coffre à bagages à une époque où les Français commençaient à s'habituer aux roues indépendantes et au hayon arrière, par ailleurs spécialité de la marque depuis quelques temps. :jap:

Le seul problème avec la Roumanie est que non seulement les infrastructures de production sont quasi-inexistantes sur le territoire, mais qu'en plus on leur a proposé la production d'une auto qui n'apparaîtra au mieux que trois ans plus tard ! :hihi:


C'est sous une forme similaire qu'a du être présentée la future R12 aux dirigeants Roumains.
d41Voir l'image en grand0 vote



Il est donc décidé qu'il serait plus rapide non seulement de monter l'usine avec de l'ingénièrie et de la main d'oeuvre Française mais aussi de réaliser un banc d'essai "grandeur nature" en proposant en préambule aux Roumains l'assemblage d'un modèle simple en fin de carrière : La Renault 8.

Baptisée localement Dacia 1100, le premier exemplaire sort d'usine en grandes pompes le 3 août 1968 et fait la une de la presse locale, de toutes façons aux ordres.

On se gardera bien de dire alors au peuple que cette première auto "Roumaine" n'est en fait qu'un assemblage hâtif de pièces expédiées depuis la France en CKD (Completely Knocked Down : Seul l'assemblage est assuré sur place, les pièces étant expédiées depuis le pays d'origine. Ce système avait été inventé surtout pour contourner les barrières douanières abusives de certains pays quand à l'importation de produits finis sur leur territoire).



La Dacia 1100, une R8 montée sur place à partir d'éléments expédiés depuis la France.
Au logotype près il n'y a aucune différence avec les voitures produites chez nous.
37 546 exemplaires assemblés entre 1968 et 1972.
d38 1100Voir l'image en grand0 vote



Mais au fait, quelles étaient exactement les clauses du contrat qui liait alors la France à la Roumanie et permis à la Régie de remporter ce dernier ? :??:

A cette époque notre Président se nommait Charles De Gaulle (l'équivalent de celui d'aujourd'hui mais avec "un peu plus d'envergure", au propre comme au figuré... :D ), il souhaitait que notre pays se détache nettement des deux blocs USA/URSS et cherchait une sorte de "Troisième voie" qui permettraient à des nations qui ne veulent plus ni des Russes ni des Américains de pouvoir plus ou moins de se fédérer et de peser sur les décisions internationales, la France en devenant en quelque sorte le porte-drapeau. :jap:

La Roumanie de Ceaucescu était à cette époque un trublion pour l'URSS, n'hésitant pas à dire ouvertement que "tout n'allait pas pour le mieux dans le meilleur des Paradis Socialistes". :o

De telles déclarations ne pouvaient qu'obtenir une oreille attentive de la France, ce qui explique l'insistance du Général pour la signature rapide du contrat "Dacia" et ce au prix de quelques concessions symboliques, en particulier la fourniture à la France de pétrole Roumain dont on n'avait franchement que faire...


Certains d'entre-vous n'ont d'ailleurs pas du oublier que lors des événements de Mai 68 notre Président se trouvait en visite officielle en... Roumanie ! ;)



Charles De Gaulle avec Nicolae Ceaucescu lors de sa visite en mai 1968.
Le premier, considéré comme le Français le plus célèbre du XXéme siècle est sur le déclin et se retirera de la politique l'année suivante.
Le second, de plus en plus autoritaire et complètement mégalomane, sera tué le 25 décembre 1989 sous les balles des révolutionnaires Roumains après un procès pour le moins expéditif, le même que cet autocrate réservait à ses opposants au demeurant... :o
d42Voir l'image en grand0 vote



Pour l'instant les choses ne vont pas si mal, les relations entre les deux pays sont des plus cordiales, les employés Roumains envoyés en France au titre de la formation professionnelle font de gros efforts (même si les Français s'aperçoivent vite de leur très faible niveau technique caché derrière une bonne volonté incontestable) et le pouvoir assure mordicus que cette usine tournera sans problème quelque soit la situation.

Car il y a tout de même quelques enjeux dans cette histoire, en fait Renault ne se contente pas de monter une usine destinée à motoriser la Roumanie, elle devra en plus assurer la production de pièces détachées pour l'Europe mais aussi pouvoir exporter une partie de sa production et de la sorte soulager des usines Françaises qui tournent alors à plein régime et ont du mal à satisfaire la demande. :jap:

Pourtant en cette fin des années 60 quelque chose ne tourne pas rond chez les Français expatriés.
Ces derniers s'aperçoivent que l'ambiance sur les chaînes de production n'est pas à la franche plaisanterie, que l'encadrement "flique" littéralement le personnel et qu'une fois dehors ils sont discrètement suivis par des voitures banalisées... :sic:

Et par dessus tout et malgré les efforts des "guides" locaux il ne leur faut pas longtemps pour comprendre ce qu'est réellement la Roumanie : Un pays au niveau technique de la France des années 30 et dirigé par une dictature.

Il est de toute façon trop tard pour reculer et comme la production de la Dacia 1100 est satisfaisante on organise la présentation de la nouvelle venue, cette fois-ci il n'y aura pas de délais de grâce car cette voiture est présentée simultanément en France (Salon de l'Auto de Paris 1969) et en Roumanie (Foire de Bucarest) : Bonjour à la Dacia 1300, dont les chaînes de production de l'usine de Pitesti tournent depuis le 20 août 1969.



Dacia 1300.
Strictement identique à la R12 Française, tant mécaniquement qu'au niveau du style.
Seuls les emblèmes et les enjoliveurs étaient différents, de plus la Dacia possédait des bavettes arrières de série ainsi que des appuie-tête à l'avant.
d01Voir l'image en grand0 vote



Ça ne vous rappelle rien ? :D
d10 1300Voir l'image en grand0 vote



La voiture est entraînée par un quatre cylindres en ligne de 1289cm3 développant 54cv Din accouplé à une boite à 4 rapports.
La vitesse maximale est d'environ 145km/h.



d11 1300 1973Voir l'image en grand0 vote



Au départ la majeure partie des pièces vient de l'hexagone, mais l'usine de Pitesti monte en puissance et doit à court terme assurer la totalité de la production sur place.

Dès l'année suivante une Dacia 1301 fait son apparition sur le marché Roumain.
Ce modèle est réservé aux notables du régime en place et au service automobile de la sinistre Securitate (la Police politique du pouvoir).
Elle se reconnait à son double circuit de freinage, ses jantes "Fergat" et son intérieur plus luxueux (pare-soleil conducteur et passager, lave-glace électrique, boite à gants éclairée...)


La 1301, aussi disponible en noir, chose impossible chez nous pour la R12.

d31 1301Voir l'image en grand0 vote




Très vite une succession de "malentendus" entre les Français et les Roumains gestionnaires de l'usine va se faire jour...

Si la présentation du break en 1973 se passe conformément aux prévisions on s'aperçoit vite à Billancourt que la Roumanie a une façon assez "personnelle" de respecter ses engagements. :roll:


Le break 1300.
En fin de compte cette variante de carrosserie sera peu appréciée en Roumanie : Jamais plus de 8% du total des ventes annuelles.
d12Voir l'image en grand0 vote



Il était bien prévu d'exporter une grosse partie de la production, en Turquie et en Yougoslavie notamment, mais aussi que Dacia reverse une commission pour chaque auto vendue là-bas, or il semble que la comptabilité ne soit pas franchement très claire quand au nombre d'exemplaires expédiés... :ddr:

De plus les pièces détachées façonnées à Pitesti et expédiées en Europe ont de très nombreux problèmes de qualité.
Les techniciens Français envoyés sur place ne tardent pas à comprendre que les "ouvriers spécialisés" assignés au montage ne sont que des prisonniers convertis en travailleurs forcés (bien souvent des opposants politiques).


Au boulot ! [:fruity-fred:20]
d09Voir l'image en grand0 vote



Les choses s’enveniment sérieusement en 1975 lorsque les décisionnaires locaux décident de modifier la qualité des métaux entrant dans la composition des voitures, et pas dans le bon sens il va sans dire ! :mad:


La présentation à la même époque de la 1302 (pick-up à simple cabine) ne change pas grand'chose à l'affaire, et ce d'autant que le pouvoir central n'est plus aussi bien vu en Europe qu'au milieu des années 60.
En effet on a fini par soupçonner Bucarest d'avoir plus ou moins simulé une "pseudo-dissidence" avec Moscou afin de mieux s'introduire de l'autre côté du rideau de fer, et ce bien entendu avec l'aval du Kremlin. :bah:



Les photos de la 1302 sont rares, désolé pour la qualité de ce cliché...
d43Voir l'image en grand0 vote



Les belles promesses des dirigeants du pays n'y changeront rien, la Roumanie est définitivement considérée comme un partenaire absolument dénué de toute fiabilité et Dacia est mise à l'index.

Cette fois Renault ne sait plus comment s'en sortir... :sic:

Les syndicats Français font pression sur la direction et le gouvernement pour que cesse cette situation ubuesque : Comment "Le Pays des Droits de l'Homme" peut-il accepter qu'un sous-traitant emploie des travailleurs forcés et se permette d'envoyer dans le réseau des pièces détachées qui ne correspondent, ni de près ni de loin, aux cahiers des charges et aux normes de sécurité que les ouvriers Français s'échinent à respecter ? :o

En 1979 la décision est prise de ne pas renouveler le contrat qui liait la France à la Roumanie : Renault quitte le pays et permet à Dacia de recouvrer une certaine liberté de mouvement.

C'est à ce moment qu'apparaît le premier restyling avec la série 1310 :

-Calandre en plastique à 4 phares circulaires
-Feux arrières plus gros
-Intérieur revu
-Moteur 1300 poussé à 56cv



Dacia 1310.
d44Voir l'image en grand0 vote



d26Voir l'image en grand0 vote




La 1300 continue sa carrière comme modèle de base jusqu'au milieu des années 80.


La 1300, alias "Mamie R12", sera encore au catalogue sous cette forme jusque vers 1983.

d08 1979Voir l'image en grand0 vote



La 1310 fait un peu plus moderne, mais la mécanique reste inchangée...
Si les choses avaient mieux tournées c'est la R18 qui aurait du lui succéder sur les chaînes Roumaines à partir de 1978, mais l'histoire en décidera autrement.
d15Voir l'image en grand0 vote




Le break, toujours au catalogue mais marginal.
d36 1310 breakVoir l'image en grand0 vote



A la même époque est présenté à la foire de Brasov une déclinaison de la 1310 à 2 portes, l'empattement étant raccourci de 20cm.
Initialement baptisée Brasovia elle prend le nom de 1410 Sport et se trouve produite en très petite série à compter de 1981.


Le "coupé" 1410 Sport.
d35 1410Voir l'image en grand0 vote



Le groupe qui l'anime est le 1397cm3 de 65cv Din, ce qui en fait le fleuron de la gamme Dacia et un modèle 100% original.

A l'origine ce coupé est destiné à être exporté et à devenir une source de devises, mais en fait la 1410 ne sera jamais vendue à l'étranger, les quelques centaines d'exemplaires produits chaque année trouvant preneurs chez les Apparatchiks du pouvoir.
Sa carrière s'étalera sur plus de 10 ans.

Lorsque la production cesse en 1992 seuls 5141 exemplaires auront été produits.


Une auto certes intéressante...
d19Voir l'image en grand0 vote



...Mais initialement réservée à l'exportation...
d32 1410Voir l'image en grand0 vote



...Qui n'en verra jamais la queue d'une, toutes sont restées en Roumanie ! :D
d34 1410Voir l'image en grand0 vote



En 1984 la 1310 est modernisée par l'ajout de pare-chocs en plastique, au même moment la 1302 est remplacée par une 1304 aussi disponible en chassis-cabine voire en plateau-ridelles sous le vocable de 1305.


La look change un peu mais la qualité d'ensemble reste aussi déplorable, je vous rassure...
d22 1984Voir l'image en grand0 vote




d06 1984Voir l'image en grand0 vote



La 1304, une sorte de tâcheron en fin de compte très bien adapté à l'économie Roumaine de l'époque.
d30 1304Voir l'image en grand0 vote



Le plateau-ridelles prendra le nom de 1305.
d28 1304Voir l'image en grand0 vote




Toujours à la recherche de devises mais n'ayant ni les moyens financiers ni les moyens techniques pour concevoir des automobiles dignes de ce nom les dirigeants de Dacia vont alors faire littéralement "feu de tout bois", et ce en présentant des modèles dont le ridicule n'échappe alors plus à grand'monde.

Place déjà à la Dacia 1320, présentée en 1987.
Ni plus ni moins qu'une déclinaison à 5 portes sur la plate-forme de la R12 d'origine, le tout sans soucis réel de design, en espérant qu'une telle déclinaison de carrosserie aurait un certain succès à l'étranger, car Dacia cherche à occuper de nombreux marchés, si si ! :D


Dacia 1320...
On reconnait le pare-brise de la 12 et ses portières.
Le tout avec une mécanique qui commençait à accuser sérieusement son âge et un dessin totalement raté !
2567 exemplaires vendus entre 1987 et 1990.
d39 1320Voir l'image en grand0 vote



La 1325 qui lui succède en 1991 ne fera guère mieux !
En fait il ne s'agissait que d'un léger restyling et d'une offre mécanique plus moderne, avec notamment un 1600cm3.
5255 voitures vendues entre 1991 et 1996, un vrai triomphe ! :lol:
d40 1325Voir l'image en grand0 vote



Depuis quelques années on voit d'ailleurs la marque chercher à pénétrer les marchés Africains et Sud-Américains, mais aussi Canadiens et même Européens !

Hormis en quelques lieux, dont la Corée du Nord, le Vénézuela et la Grèce qui a toujours réservé un accueil assez favorable aux productions de l'Est, cela se soldera par un désastre.


Pourtant sous certains angles les Dacia étaient des autos solides non ?
d25Voir l'image en grand0 vote



En Belgique ? 631 exemplaires commercialisés entre 1978 et 1980.
En France ? 57 autos vendues entre 1982 et 1987, surtout en utilitaire.
En Grande-Bretagne ? Quelques dizaines...

Que leur reproche t-on ? :o

-Une qualité de fabrication indigne
-Une résistance mécanique digne des années d'après-guerre
-Des pièces détachées difficiles à obtenir

No comment...


Notre bonne 1310 continue son petit bonhomme de chemin et s'offre même en 1988 un moteur Turbo-Diesel VW de 70cv.

Donc, si je comprend bien :
-Étudiée par des Français...
-Fabriquée par des Roumains...
-Propulsée par un Diesel VW Allemand...


L'Europe avant l'heure ! :bien:
d02Voir l'image en grand0 vote




En 1990 elle va même bénéficier d'un nouveau lifting, la série 1320 se vendant aussi bien "qu'un cercueil à deux places" il était nécessaire de lui conserver un semblant d'attrait, et puis n'oublions pas qu'on n'a pas tous les jours 20 ans ! ;)

-Nouvelle face avant
-Boucliers en matériaux composites
-Rétroviseurs noirs
-Moteur 1600cm3 de 72cv en plus du Turbo-D...


La 1310 millésimes 1990/1994.
d45Voir l'image en grand0 vote




Ultime face-lift en 1994 avec un nouveau museau, la on fait vraiment durer les gars hein ! :o
d20Voir l'image en grand0 vote



Enjoliveurs plastiques full cover et 4 appuie-têtes, le XXIéme siècle approche...
d17Voir l'image en grand0 vote



d07Voir l'image en grand0 vote

Par contre les utilitaires continuent à bien se vendre et les années 90 vont même voir leur offre s'étoffer :


-1305 Chassis-cabine ou ridelles


Toujours là le pick-up 1305, et même en version propulsion voire 4x4 en fin de carrière !
d29 1304Voir l'image en grand0 vote




-1307 pick-up en simple ou double cabine


Difficile d'y voir une Renault 12, et pourtant...
d05Voir l'image en grand0 vote



Le double-cab', disponible en traction, propulsion ou 4x4 lui aussi !
Et même à la toute fin de la décennie 90 avec un 1.9D Renault.

d27 1307Voir l'image en grand0 vote



-1309 pick-up conservant la forme du break 1310.



d46Voir l'image en grand0 vote



Et le clap de fin dans tout ça ? :??:


Pour parler franchement il faudra attendre l'arrivée de la Logan en 2004 pour voir disparaître les 1310, mais les 1307 resteront sur les chaînes de production jusqu'au 8 décembre 2006, c'est ce jour-là que sort l'ultime "double-cab".


Production totale (de 1969 à 2006):


2 251 699 exemplaires dont :

-1 716 660 berlines à 4 portes
- 203 107 breaks
- 318 969 pick-up et chassis-cabine
- 7 822 berlines 5 portes 1320/1325
- 5 141 coupés 1410

Toutes n'ont pas survécues, mais cela n'en fait pas pour autant des autos de collection de grande valeur. :non:
d24Voir l'image en grand0 vote





Renault, sorti par la petite porte en 1979 reviendra chez Dacia par la grande en 1999 par le biais de son PDG d'alors, Louis Schweitzer, qui en fera la marque à succès Low Cost que nous connaissons tous désormais...



d48Voir l'image en grand0 vote



Mais connaissiez-vous les "Dacia d'avant" ? :p




Publicité de lancement : https://www.youtube.com/watch?​v=4m_Z85W5low


Tout ce que vous venez de lire, mais en images : https://www.youtube.com/watch?​v=lwZppX-jGbA



 :coucou:
d16Voir l'image en grand0 vote

NB : Cette histoire est issue du topic suivant : Cette voiture a une histoire peu banale. (Index en page 1)


---------------
Le temple automobile des années folles : http://www.forum-auto.com/foru [...] amp;nojs=0
Sujets relatif
Profil : Pilote
  1. config
kenshiro79
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 23/01/2018 à 11:27:08  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Quel récit ! Bravo :jap:

Génie du mal visionnaire
Profil : Pilote confirmé
  1. homepage
  2. config
stanislas90
Coupe bronze Collections Collections - succès argent nombre de vues Collections - succès bronze sujets
  1. Posté le 23/01/2018 à 14:01:11  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
A Montreuil (93) en 2017 :ibizatdi:


P5100226Voir l'image en grand0 vote


P5100233Voir l'image en grand0 vote


P5100255Voir l'image en grand0 vote


---------------
Un talent fou
Publicité

Génie du mal visionnaire
Profil : Pilote confirmé
  1. homepage
  2. config
stanislas90
Coupe bronze Collections Collections - succès argent nombre de vues Collections - succès bronze sujets
  1. Posté le 23/01/2018 à 14:14:20  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
A Bochnia (PL) en 2014

P8160035Voir l'image en grand0 vote


P8160041Voir l'image en grand0 vote


P8160037Voir l'image en grand0 vote


---------------
Un talent fou
Profil : Routard confirmé
  1. config
dada125
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 23/01/2018 à 19:31:51  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je connaissais bien les douzescou

En Allemagne on en voyait parfois dans les années 80-90
Surtout des pickup
Très bon article
Message édité par dada125 le 23/01/2018 à 19:32:37

---------------
v6 addict
mes vectras: vectra 2.5 v6 et 2.0 di 333 333 km
http://forum.opel-vectra.fr/
Profil : Pilote
  1. config
eddy123
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 05/02/2018 à 12:32:41  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est rigolos, la photo du prototype (phares ronds), recemble a la Ford Corcel...


---------------
[:eddy123]
Profil : Pilote confirmé
  1. config
pk5
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 05/02/2018 à 21:31:25  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Excellent article comme d'habitude :jap:


---------------
Mon Alfa
http://www.forum-auto.com/marq [...] t10502.htm
Profil : Pilote pro
  1. config
maxferrari
Collections - succès or messages
  1. Posté le 08/02/2018 à 17:32:41  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Des Datchia R12 ? En voici quelques-unes croisées à Bucarest en 2011 (à l'exception du dernier pick-up, maltais), alors qu'on en il y en avait encore partout. Excusez la qualité lamentable des photos, prises depuis un autocar.

1518107186​-1-dacia-1​300

1518107195​-5-dacia-1​310-tx

1518107217​-17-dacia-​1310

1518107280​-42-dacia-​1310

1518107381​-15-dacia-​1310-break

1518107421​-1-dacia-1​304

1518107427​-2-dacia-1​304

1518107453​-9-dacia-1​307


---------------
- Adorateur de Ferrari - Admirateur de Renault - Amateur de Lada -
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
[Topic officiel] Daewoo - Hyundaï - Kia - SsangYong : Made In Korea 27
Les Youngtimers Ibériques - Topic Officiel des Seat 12
Les Youngtimers de Togliatti [Topic Officiel des Lada] 24
Election du Top Membre de la section Youngtimers '17 : On vote! 66
[Topic Officiel] Les Volvo 740/760/780, 850, 940/960 : Les briques 17