Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 
   / / / /

[Topic officiel] Audi A2 : L'échec des petits anneaux

 

Il y a 47 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Sujet officiel

[Topic officiel] Audi A2 : L'échec des petits anneaux

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Pilote pro
  1. config
jensen
Coupe argent Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or sujets
  1. Posté le 26/10/2017 à 20:30:06  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
AUDI A2 : Le Seigneur a dû oublier de bénir les anneaux...







a01Voir l'image en grand0 vote




C'est lors du Salon de Francfort 1997 que le stand Audi se pare d'un concept-car baptisé AL2.

Sous des atours d'étude de style futuriste les spécialistes osent imaginer une incursion de la firme Premium dans le segment des petits monospaces compacts.



a13Voir l'image en grand0 vote





Les retours d'après-Salon étant assez positifs il est décidé de lancer ce véhicule sur le marché sous le nom de A2.

Sa fabrication en série intervient en novembre 1999 pour une commercialisation durant l'année 2000.

Afin de rester "digne" de la marque qu'il représente, ce petit engin a droit à un traitement franchement avant-gardiste :

-Structure et carrosserie en aluminium (seuls les traverses derrière les pare-chocs et le bras d'essuie-glace sont en acier)
-Petits moteurs essence 4 cylindres et même Diesel à 3 cylindres.





a06Voir l'image en grand0 vote



Le poids moyen du véhicule étant inférieur d'au moins 150kg par rapport à ceux de la concurrence Audi peut se permettre d'y installer des moteurs moins puissants (donc plus économes) à performances égales, clairement un moteur de 75cv équivaut dans cette voiture à un 90cv chez les autres.

Les premiers modèles sortis des chaînes de Neckarsulm en novembre 1999 sont montés avec deux moteurs :

-4 cylindres essence 1,4 litres à double arbre à cames de 75cv
-3 cylindres Tdi 1,4 litres à injecteurs-pompes de puissance équivalente.





a07Voir l'image en grand0 vote




Le Cx oscille en fonction des modèles entre 0,25 et 0,29, ce qui est franchement excellent ! :sol:




a05Voir l'image en grand0 vote



Les premiers essais effectués par la presse spécialisés sont élogieux, en effet cette auto est dotée d'un bon comportement routier et sa légèreté (895kg !) la rend très maniable.
L'équipement proposé d'origine étonne sur une Audi, marque réputée pingre avec l'équipement standard, puisqu'on y trouve jantes alliage, vitres électriques, direction assistée, 4 Airbags, climatisation...

Par contre le réservoir de 30 litres est ridicule même s'il est bel et bien possible de descendre sous la barre des 4 litres aux 100 en conduite coulée, et la place à bord ne convient vraiment qu'à 4 adultes.

Un autre défaut, et de taille : Son prix de 129 900Frs (19 000€) :eek:

Pour à peine plus cher on a par exemple chez Renault un Scénic RXi 2 litres de 140cv autrement plus véloce et logeable.

Quand à la version Diesel proposée quelques temps après le tarif grimpe à 137 400Frs, une paille... :o





a04Voir l'image en grand0 vote



Inutile de vous dire que les chiffres de vente vont être largement en dessous des prévisions. :bah:

Il y a aussi une chose qui ne plait pas à la clientèle, mais alors pas du tout : L'absence d'ouverture du capot.

En fait chez Audi on est parti de la démarche suivante : Si on peut regrouper les contrôles de niveaux derrière la calandre la clientèle n'a plus à lever le capot, opération réservée aux garagistes lors des périodes de maintenance. :oui:
C'est la raison pour laquelle seule la calandre est basculante, le capot se déposant à l'aide d'outils (pas si spécifiques que cela au demeurant, l'opération était possible pour un simple particulier un tant soit peu motivé et outillé).


Soi-disant plus commode, la calandre basculait et permettait les contrôles réguliers des niveaux de fluides.
a08Voir l'image en grand0 vote




Le problème fut que la clientèle a très vite compris le message suivant, d'ailleurs assez bien relayée par les déclarations de certains vendeurs : "Contentez-vous de contrôler vos niveaux, dès qu'un soucis survient vous amenez la voiture chez nous, vous n'avez pas le choix il faut des outils spécifiques pour accéder à la mécanique !" :o

Il n'en fallait pas plus pour qu'une partie de la clientèle potentielle parte en courant, la réputation d'Audi en matière de tarifs SAV n'était déjà plus à faire à la fin du XXème siècle ! [:abygail:14]

De plus les clients qui ont choisi de sauter le pas et de devenir propriétaire d'une A2 vont avoir des expériences en fin de compte assez mitigées :

-Maniable en ville mais trop peu puissante pour une utilisation vraiment routière
-Bien équipée mais l'habitacle généreusement vitré est une étuve en été, il est donc obligatoire de faire marcher la clim' à fond et la puissance dégringole aussi vite que la consommation grimpe !
-Le Diesel est mal insonorisé (chasse aux kilos oblige) et se trouve être un vrai vibromasseur au ralenti.
-Les petits pneus (175/70-15) sont rares à trouver et coûtent cher à remplacer malgré leur taille modeste.



L'habitacle était bien fini mais les plastiques plutôt "Seatesques".
Dommage, vu le prix...
a03Voir l'image en grand0 vote



Conscient d'un tarif trop élevé pour une voiture de cette catégorie le constructeur lance en 2002 la finition Référence à 18 840€, c'est mieux mais l'équipement est revu à la baisse : Adieu les jantes alu, la radio et même la banquette rabattable... :sic:

Pour être honnête l'A2 est une petite Audi, par contre les clients potentiels s'attendaient eux à trouver une Audi Low Cost, la nuance est de taille ! :ddr:

Autre problème inhérent à cette auto : L'aluminium qui la compose.

Audi n'a rien inventé, le Français Panhard l'avait précédé en 1954 avec sa Dyna Z à structure "tout alu", remplaçant une Dyna X de 1947 à carrosserie alu sur chassis en acier.

C'est bardé de qualités tant que tout va bien, mais un simple accrochage et les galères commencent ! :pfff:

Vous avez essayé de souder de l'alu vous ? :D
C'est un métier les gens ! :o
Et les carrossiers compétents en la matière ne sont pas légion, même dans le réseau VAG...




a09Voir l'image en grand0 vote



Certains propriétaires de A2 habitant en zone rurale devront faire parfois bien plus de 100km avant de trouver un professionnel apte à la tâche, et la ça coince...
Surtout si la voiture est sérieusement endommagée et nécessite un transport, la facture s'allonge et les assureurs s'en émeuvent.



L'Audi A2 protégeait très bien ses occupants, mais les experts qui passaient voir les véhicules accidentés les considéraient vite comme "économiquement irréparables" compte-tenu des surcoûts d'intervention liés à la présence d'aluminium.
a10Voir l'image en grand0 vote



L'apparition d'une version 1,6 litre FSi de 110cv et d'un Diesel porté à 90cv en 2004 n'attireront pas davantage la clientèle, d'autant que la presse montre du doigt sur ces nouveautés des soucis de motricité si on sollicite la pédale de droite un peu trop.

Audi n'hésite d'ailleurs plus à avouer à mots couverts que "Cette voiture n'aura pas de descendance", en clair qu'il s'agit d'un bide et que ses jours sont désormais comptés.

Il y a une raison à cela car en fait la marque aux 4 anneaux perd de l'argent sur chaque voiture vendue malgré des tarifs pour le moins confortables ! :bah:

Rien n'y fera et la firme annonce au printemps 2005 que la production cessera en août, les stocks (abondants) permettront un maintient au catalogue jusqu'en décembre.

Le chiffre de production total sera de 176 377 exemplaires, similaire à celui de la Peugeot 1007 elle aussi gros échec commercial.
A titre comparatif la Mercedes Classe A (première génération), pourtant pas non plus un grand triomphe, sera produite à plus d'un million d'unités, no comment... :o

C'est d'autant plus dramatique que les espérances de la marque étaient de vendre au moins 60 000 A2 chaque année, on en fut très loin.

Néanmoins il faut avoir l'honnêteté de reconnaître que le segment des petits monospaces n'a pas connu un succès phénoménal, il suffit de se rappeler les résultats des Opel Mériva (en demi-teinte), Nissan Note (pas folichon), Toyota Yaris Verso (bof bof) et surtout Renault Modus (flop).

On pense qu'Audi a perdu dans l'histoire plus de 1 400 000 000€...

C'en est donc fini de la petite A2, seule auto de la période moderne du constructeur à avoir fait un four et seule aussi à ne pas avoir connue de déclinaison Quattro.

Un retour de cette voiture fut envisagé lors du Salon de Francfort 2011 par l'intermédiaire d'un concept car électro-hybride tout à fait semblable dans sa démarche à la nouvelle BMW i3, mais Audi a récemment annoncé ne pas vouloir donner de suite commerciale à ce projet.


La version A2 "2011", bien partie pour être au catalogue et puis... Plus rien ! :o
a11Voir l'image en grand0 vote




a12Voir l'image en grand0 vote


Chat échaudé craint l'eau froide peut-être ? [:cosworth67:5]

Il ne vous reste plus qu'à en trouver une en excellent état et à la garder comme futur collector, une idée pas si bête que ça en fin de compte. ;)





a02Voir l'image en grand0 vote



 :coucou:

NB : Cette histoire est issue du topic suivant : Cette voiture a une histoire peu banale. (Index en page 1)


---------------
Le temple automobile des années folles : http://www.forum-auto.com/foru [...] amp;nojs=0
Sujets relatif
Profil : Pilote semi-pro
  1. config
epicure06
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 27/10/2017 à 05:38:35  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai acheté cette voiture à l'époque pour ma femme, en 1.4 essence version "Pack Plus" (le haut de gamme).

J'en garde un bon souvenir quand même car vraiment très légère, donc, correcte en performance et très bonne consommation.
Habitacle très habitable pour 4 personnes (d'ailleurs, il n'y avait que 4 ceintures) et coffre très grand vu la taille (400 l pour 3m83!).
Par contre, les plastiques étaient indignes pour une Audi.
Bref, un petit véhicule de standing idéale en ville car très maniable, économique, qui se gare partout et avec une très bonne visibilité.

J'ai lu dans cet article que le capot moteur ne pouvait pas s'ouvrir sans outils spécifiques mais c'est totalement faux.
De plus cela se faisait facilement, même s'il fallait le déposer complètement car pas de charnière, donc, pas pratique.
Par contre, pour changer une ampoule de phare avant, il fallait déposer le bouclier avant!
Bonjour la note (c'est du vécu)!


Mais son plus gros défaut et qui a été à l'origine de son échec commerciale fut sans contestation possible son prix d'achat bien trop élevé (il fallait vraiment vouloir une auto très innovante pour l'acheter).
Message édité par Epicure06 le 27/10/2017 à 05:40:23

---------------
Nos hommes politiques sont, dans le meilleur des cas des incapables et dans le pire des cas, des traitres.
France, tu encourages et récompenses la paresse et tu appelles cela "l'aide sociale".
Certains abusent du pouvoir et disent faire de la politique.
La dictature c'est "ferme ta gueule". La démocratie c'est "cause toujours".
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
[Présentation] "Thérèse" ... Opel Kadett E 1.6s de 1989 57
[Présentation] Vw Golf II 90S 1987 8
presentation de ma BMW E23 728i de Decembre 1982 8
Opel Ascona C 1.8 SR/E de 1984 916
Achat Mercedes SL 380 107 US en Allemagne 15