Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
   / / / /

[Topic officiel] Alfa Romeo Montreal, du concept-car à la série

 

Il y a 81 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Sujet officiel

[Topic officiel] Alfa Romeo Montreal, du concept-car à la série

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°18249041
jensen
Profil : Pilote pro
  1. config
jensen
Coupe argent Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or sujets
  1. Posté le 16/09/2017 à 21:07:55  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
ALFA-ROMEO MONTREAL : Il suffisait pourtant de pas grand'chose....




m14Voir l'image en grand0 vote




Bien qu'un peu plus sur le devant de la scène qu'il y a encore ne serait-ce qu'une dizaine d'années l'Alfa-Roméo Montréal reste dans l'imaginaire de tous comme une auto plutôt ratée qui fut un énorme désastre commercial. :bah:


Retour en arrière de plusieurs décennies (de toute façon vous conviendrez avec moi que le futur, qu'il soit automobile ou non, n'a rien de bien transcendant à l'heure actuelle, alors autant "reculer en marche arrière" ! :ddr: )


Montréal, cité emblématique du Québec, est ville-organisatrice de l'exposition universelle de 1967 qui aura pour thème "Terre des hommes, l'homme constructeur" un sujet qui, de nos jours, vaudrait la bronca de tous les plumitifs à écharpe rouge des chaînes d'infos 24/7 et des ONG "Planète kichauffe en danger"... :hihi:

A une période où l'humanité croit encore en un avenir prospère garant de progrès tant sociaux que technologiques pour ses enfants le pavillon de l'Italie va s'enrichir d'une voiture décidée comme étant alors "La plus haute ambition de l'homme en matière d'automobile".


Mais pour réaliser ce joli tableau qui va s'y coller ? :D

Ferrari ? Maserati ? Lamborghini ?

Naon ! :o

En fait on veut une "ambition" qui soit accessible à une majorité et comme Alfa-Roméo est une firme à tendance sportive bien plus abordable sa désignation est toute trouvée.
Surtout si l'on ajoute qu'elle appartient à l'Etat Italien et qu'elle a bien besoin à cette époque de redorer son blason car il est prévu de la diffuser aux USA... En fait on ne voit pas bien qui d'autre aurait pu être choisi dans de telles circonstances. :o


La marque Milanaise va faire appel au carrossier Bertone pour le dessin de son concept-car et c'est le jeune designer Marcello Gandini, récemment auteur de la sublime Lamborghini Miura, qui est chargé de la finalisation du projet.


Le concept-car exposé à Montréal en 1967.
m19Voir l'image en grand0 vote



Globalement l'essentiel s'y trouve déjà, du moins au niveau du style.
m20 1967Voir l'image en grand0 vote



Comme tout le monde est pressé et que l'auto restera statique il est décidé de ne pas trop investir sur la base mécanique.
On va tout simplement choisir celle de l'Alfa-Roméo Giulia Coupé (plus connue d'ailleurs sous le surnom de "Coupé Bertone" ) mécanique à quatre cylindres de 1600cm3 comprise.



Le petit coupé Bertone, emblématique Alfa des années 60/70.
m27 giuliaVoir l'image en grand0 vote




Bien entendu cet objet, qui n'a pour ambition que celui d'être un "Show Car", va faire rapidement couler des litres d'encre.

Entre ceux qui, dès l'ouverture de l'exposition en avril 1967, saluent le retour d'Alfa dans le domaine des autos de prestige et ceux qui veulent l'acheter "Là-maintenant tout de suite" vous comprendrez que l'absence de projet de commercialisation, même à moyen terme, se révèle en fin de compte assez contre-productif pour la firme au Biscione. :bah:

L'exposition universelle se termine fin octobre et Alfa-Roméo remballe sa beauté non sans avoir le sentiment d'avoir plus ou moins raté un paragraphe dans l'histoire...

Dès le début de l'année 1968 on imagine en extrapoler une voiture de série, quelque chose qui pourrait être un "véhicule image" pour la marque mais aussi une source de revenus.


Si l'idée de proposer un coupé à hautes performances est attractive il n'est pas question de commercialiser un tel engin avec un quatre cylindres, même de qualité.

Ça tombe bien puisque depuis peu la marque possède sa fameuse Tipo 33 destinée à la compétition, et elle est propulsée par un V8 longitudinal signé Carlo Chiti.

Une Alfa Tipo 33 "Stradale", qui donnera son beau V8 à la Montréal.
m26 33 stradale 1968Voir l'image en grand0 vote



Adapté à une utilisation routière ce huit cylindres à bloc et culasses en aluminium, à l'origine d'une cylindrée de deux litres seulement, passe à 2 593cm3 mais garde ses quatre arbres à cames en tête.

Fidèle à sa tradition de motoriste Alfa-Roméo le dote également d'un allumage électronique, d'une lubrification par carter sec et d'une injection mécanique SPICA.

Il développe 200cv Din à 6 500Trs et possède un couple de 23,5mkg à 4 750Trs.


 :love:
m22Voir l'image en grand0 vote



Sous le capot de la Montréal.
m17Voir l'image en grand0 vote



La vitesse de pointe est de 220 km/h et l'auto passe de 0 à 100 en 7,1 secondes.

Le kilomètre est avalé en 28 secondes.

La nouveauté pèse 1270kg, les performances seront donc honnêtes mais pas franchement transcendantes, même pour l'époque... :bah:

Curieusement le constructeur n'a pas installé une transmission-maison mais à fait confiance à l'Allemand ZF qui fournira une boite cinq vitesses à grille sport (première en bas à gauche).

L'auto est présentée au Salon de Genève en mars 1970, elle conserve le nom de "Montréal" en hommage à la ville qui l'a fait connaître, mais des grèves à répétitions en Italie retarde sa commercialisation d'une année pleine.



m05Voir l'image en grand0 vote



Les premiers essais réalisés montrent que l'auto est une belle réalisation, la "griffe" Gandini est évidente avec le dessin de ses vitres latérales très inspirées de la Miura.

Portières mais aussi pare-brise sont "d'inspiration Miura" évidente.

m03Voir l'image en grand0 vote




m30Voir l'image en grand0 vote



m07Voir l'image en grand0 vote


La sonorité du moteur est un plaisir, l'ambiance intérieure malgré quelques plastiques bon marché est agréable et on apprécie la possibilité de voyager à quatre (enfin... Deux adultes à l'avant et deux valises à l'arrière ! :ddr: ).


Le volant de grande taille a une raison d'être : L'absence d'assistance...
m10Voir l'image en grand0 vote


Les places arrières, vraiment symboliques...
m28Voir l'image en grand0 vote



L'équipement de série est généreux, le tableau de bord très complet.

Au chapitre des options on ne trouve guère que les vitres électriques, l'intérieur cuir ou la climatisation.


Les instruments de bord, pas toujours très lisibles.
"Mention spéciale" pour le tachymètre sur lequel il faut multiplier les chiffres par 10 pour obtenir la vitesse réelle.
m29Voir l'image en grand0 vote



Bel effet de style par contre avec les optiques garnies de "persiennes" (d'autres parleront de "paupières" ) qui basculent en avant afin d'assurer un éclairage complet.
m06Voir l'image en grand0 vote



Alors ? Taillée pour le succès la belle Montréal ?

Et bieeeennn... :siffle:

Disons qu'il y a de belles qualités dans cette auto mais aussi... de gros défauts !

Tout d'abord le châssis : Faute de moyens (une fois de plus chez Alfa... :o ) on a conservé celui du Coupé Bertone, certes très agréable avec un quatre cylindres il a beaucoup plus de mal à encaisser la puissance et le couple du V8.
De plus l'empattement assez court donne un aspect disproportionné à la voiture.


Le ramage ne valait hélas pas le plumage...
Comme la prise d'air NACA sur le capot, totalement factice !
m18Voir l'image en grand0 vote


La suspension est aussi à la Traîne : Ressorts hélicoïdaux mais essieu arrière rigide ! :pfff:
Même revue et corrigée cette dernière n'est pas au niveau de ce qu'on lui demande, la caisse est trop haute et la voiture se couche sur route sinueuse, sans parler d'un essieu arrière qui sautille sur mauvais revêtements malgré une barre stabilisatrice.

La direction ? A recirculation de billes et non assistée, même en option.
Dire qu'elle est lourde est un euphémisme ! :roll:
Certains auront même du mal à tourner le volant à l'arrêt...

La transmission ZF est la bonne surprise du moment, et ce d'autant que les boites maison ont toujours eu la réputation d'être "viriles" à l'usage, par contre l'embrayage ne durera jamais bien longtemps.

Les freins ? Quatre disques ventilés mais déjà considérés à l'époque comme le point faible de l'auto : Mauvaise sensation d'attaque à la pédale et efficacité très moyenne à chaud.


La garde au sol de la Montréal conviendrait parfaitement à un SUV de nos jours. :D
m02Voir l'image en grand0 vote



Le pire est à attende du côté de l'injection : Peu fiable et très difficile à régler elle peut facilement doubler voire tripler la consommation de carburant (jamais moins de 12 litres aux cent dans les meilleures conditions).

Bref la Montréal a un peu "le cul entre deux chaises" : Déjà pas franchement sportive et pas tout à fait Grand Tourisme cette auto est vite considérée comme "une base intéressante mais manquant de rigueur et de mise au point", la phrase type du journaliste qui ne veut pas parler d'une auto ratée mais qui le fait quand même bien sous-entendre. :ddr:

Un bel aspect, du style à revendre...
Mais les dessous n'étaient pas vraiment au top-niveau du moment.
m23Voir l'image en grand0 vote



Son prix de 60 000 Francs la met alors en concurrence avec la BMW 3.0 CS, la Fiat 130 Coupé, la Citroën SM et même la Porsche 911 (cette dernière est légèrement moins chère mais elle n'offre alors "que" 130cv).
Cela n'empêche pas la voiture de connaître un assez bon début de carrière, l'année 1972 sera même satisfaisante avec 2 377 exemplaires vendus.



m16Voir l'image en grand0 vote



m12Voir l'image en grand0 vote



Il ne faudra pas longtemps au petit monde de l'automobile pour constater que la Montréal n'est pas une réussite et les ventes plongent radicalement dès 1973.
Le Premier choc pétrolier en octobre de la même année lui portera le coup de grâce et des centaines de voitures invendues s'amoncellent alors sur les parcs du constructeur, ce dernier préfère jeter l'éponge dès juillet 1974 et stoppe sa ligne de montage en pleine tourmente autophobe (limitations de vitesses, économies d'énergie touSSa).

Bien lui en prend car non seulement les retours en concessions sont monnaie courante mais il faudra attendre au moins deux ans pour que le marché de la voiture sportive reprenne des couleurs, au demeurant Alfa-Roméo y sera toujours présent puisque la Montréal restera au catalogue jusqu'en juillet 1977, le temps d'écouler les stocks ! :beuh:

Chiffre de production : 3 925 exemplaires dont 188 à conduite à droite et 480 vendus sur le marché Français.



m08Voir l'image en grand0 vote



La fin des années 70 montrera que l'auto avait de plus une mauvaise résistance à la corrosion et un circuit électrique "dans la moyenne Transalpine de l'époque", je ne vous fait pas un dessin... :hihi:

Il ne lui manquait pourtant pas grand'chose : Un moteur à carburateurs à la place de la capricieuse injection, un châssis à la hauteur, des freins plus efficaces, une direction assistée et c'était à peu près tout ! :o

La décote en occasion sera impressionnante, pour être honnête la Montréal plus personne n'en veut et des exemplaires mal entretenus s'échangeront au début des années 80 pour 3 000 balles, quand ils trouvaient un acquéreur ! :pfff:

Il faudra attendre la fin des années 2000 pour voir cette mal-aimée trouver des défenseurs chez la jeune génération Youngtimers et un bel exemplaire ne s'échange dorénavant plus à moins de 60 000€, c'est à mes yeux un peu cher tout de même pour une voiture sans réel passé sportif ou commercial mais comme c'est une Alfa-Roméo signée Gandini et qu'elle est contemporaine d'une époque idolâtrée par beaucoup... :bah:


Quand je pense qu'en 1989 une connaissance m'avait proposée la Montréal de son oncle désormais invalide, un modèle de 1973 "orange pétant" toujours à l'abri dans un garage avec 68 000km certifiés et carnet d'entretien à jour pour "15 000 Francs cash si rapide" (2 900€ "2017" ) et que j'ai refusé ce "tas de tôles" sans même faire l'effort de me déplacer je me dis qu'il y a des coups de pieds au cul qui se perdent ! :mad:

Qu'est ce qu'on est con à 23 ans... :(



m09Voir l'image en grand0 vote



Allez Papy, tu nous fait faire un tour ? [:206grande:8] https://www.youtube.com/watch?​v=BbUZMR5ImJA

A l'attaque dans le col de Stelvio [:illimited:10] : https://www.youtube.com/watch? [...] I&t=2s



"A l'attaque tout court" les gars... [:bob razovski:13]
m13Voir l'image en grand0 vote



 :coucou:

NB : Cette histoire est issue du topic suivant : Cette voiture a une histoire peu banale. (Index en page 1)
Message édité par NyvetDuPiC le 16/09/2017 à 21:09:40

---------------
Le temple automobile des années folles : http://www.forum-auto.com/foru [...] amp;nojs=0
Sujets relatif
n°18249043
NyvetDuPiC
Accumulateur de losangées
Profil : FA Pratique Addict 2009
  1. homepage
  2. config
nyvetdupic
Coupe or Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or sujets
  1. Posté le 16/09/2017 à 21:11:53  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Alfa-Romeo Montréal - Esplanade de Lille - 11 Juin 2017

IMG_6221Voir l'image en grand0 vote

IMG_6222Voir l'image en grand0 vote


---------------
Accumulateur de youngtimers. Et pas que! :rs:

Les aventures automobiles du Nyvet
n°18255472
NyvetDuPiC
Accumulateur de losangées
Profil : FA Pratique Addict 2009
  1. homepage
  2. config
nyvetdupic
Coupe or Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or sujets
  1. Posté le 05/10/2017 à 22:47:01  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Alfa Romeo Montréal - Oldtimermeeting Wervik - 20 Août 2017

DSC_0234Voir l'image en grand0 vote

DSC_0235Voir l'image en grand0 vote


---------------
Accumulateur de youngtimers. Et pas que! :rs:

Les aventures automobiles du Nyvet
Publicité

n°18256255
fiatever
Profil : Vétéran confirmé
fiatever
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 08/10/2017 à 11:55:37  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
IMG_2525Voir l'image en grand0 vote

Hello, une petite participation, celle ci fut vendue aux enchères lors de la vente duemillia en Italie ...


---------------
fiatever
n°18256261
fiatever
Profil : Vétéran confirmé
fiatever
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 08/10/2017 à 12:07:24  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La voiture était dans son Bon jus, avec une couleur sympa fleurant bon les seventies , avec du travail à prévoir
Quand même ... 38080 euros .

Juste pour revenir sur l' analyse de l' auto, pour moi c' est une vraie GT ... La garde au sol est celle d' un SUV ?
Et bien oui, a l' époque on roulait vite même sur les petites routes de campagne .. malgré le pont arrière rigide !
L' injection n' est pas fiable ? Oui quand on utilise pas souvent l' auto , les mois d' immobilisation sont néfastes au
Bon fonctionnement de la pompe et les spécialistes qui les connaissent ne sont pas nombreux.
En Italie, certains remplacent l' injection par des carbus !!!
Un point faible de l' auto , son boîtier de direction qui arrive à casser si on braque le long d' un trottoir, et
c' est une pièce spécifique ...
Le freinage est moyen ... a 220 km/h sur l' autoroute . Vous faites ça ou aujourd'hui hui ? Sur circuit ?
Les essayeurs de l' époque roulaient à fond sur nationale, petites route et autoroute bien sur. Aujourd'hui ??
C' est le choc pétrolier qui a coulé les ventes de cette auto, comme la SM, la JS 2 et autres GT de l' époque.

C' est une auto formidable, le look de prototype, un V8 fiable, carter sec, boite 5 ZF , poids raisonnable ...


.
Message édité par fiatever le 08/10/2017 à 22:53:53

---------------
fiatever
Publicité

n°18257919
fiatever
Profil : Vétéran confirmé
fiatever
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 12/10/2017 à 23:18:22  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Celle ci etait sur un site d' encheres il y a quelques semaines ....


IMG_5277IMG_5277Voir l'image en grand0 vote

IMG_5248yVoir l'image en grand0 vote

IMG_5250Voir l'image en grand0 vote

IMG_5249Voir l'image en grand0 vote

IMG_5294Voir l'image en grand0 vote

IMG_5293Voir l'image en grand0 vote

Evidemment a restaurer ... vendue autour de 12500 dollars .


---------------
fiatever
n°18257932
fiatever
Profil : Vétéran confirmé
fiatever
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 13/10/2017 à 00:45:28  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Photo d' epoque ....


IMG_5268Voir l'image en grand0 vote


---------------
fiatever
n°18259385
Renoth
Profil : Nouveau membre
renoth
  1. Posté le 16/10/2017 à 19:54:22  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
La Montréal est une voiture exceptionnelle, et le seul V8 Alfa Romeo (avant guerre, c’etait des 8 en ligne... et l’Alfa 8C est propulsée par un moteur Ferrari... :non: )
Certes, comme il est dit dans l’article elle présente un certain nombre de défauts, mais la conduire est un vrai plaisir... une voiture délicate, mais attachante...
Nous sommes plusieurs à faire des sorties entre Montrealistes, et il y a deux événements majeurs réservés aux possesseurs :
Un rendez vous international annuel (cette année aux Pays-Bas)... nous étions 91 Montreal lorsque ce rassemblement a été organisé en France dans la région de Beaune)
Un meeting national (cette année dans la Sarthe...) qui réunit les Montreal françaises... de 20 a 30 voitures.
Ci joint, une sortie des Montreal d’Aquitaine... à Montreal-du-Gers :o
EE746A67-4C4F-481F-8E8C-62EEC2769F91Voir l'image en grand0 vote

n°18259418
NyvetDuPiC
Accumulateur de losangées
Profil : FA Pratique Addict 2009
  1. homepage
  2. config
nyvetdupic
Coupe or Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or sujets
  1. Posté le 16/10/2017 à 21:18:50  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
N'hésite pas à nous présenter la tienne, Renoth. ;)

Alfa-Romeo Montréal - Esplanade de Lille - 11 Juin 2017

IMG_6189Voir l'image en grand0 vote

IMG_6191Voir l'image en grand0 vote

IMG_6190Voir l'image en grand0 vote

IMG_6188Voir l'image en grand0 vote


---------------
Accumulateur de youngtimers. Et pas que! :rs:

Les aventures automobiles du Nyvet
n°18259430
Renoth
Profil : Nouveau membre
renoth
  1. Posté le 16/10/2017 à 21:55:34  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
photos de ma Montreal de 1974...
C'est ma troisième Montreal... (quand on aime... :love: ). C'est donc une voiture que je connais assez bien. Sa réputation de fragilité est un peu exagérée, mais il est vrai qu'il faut rouler avec ces voitures, respecter le temps de chauffe et... éviter de toucher quand ca marche bien !!...
La majorité des propriétaires qui ont des problèmes, n'utilise pas la voiture suffisamment. Un ami allemand possède une Montreal achetée neuve en 1975 et qui totalise maintenant 360.000 km !!
Beaucoup de Montreal ressortent des "granges" où elles ont été entreposées par des propriétaires lassés des réglages (et de la piètre qualité des mécaniciens qui y ont touché) et de la consommation de cette voiture.
Elles réapparaissent sur le marché maintenant que la côte remonte... mais, méfiez vous des voitures laissées à l'arrêt pendant des années. La remise en marche coute très cher : les réglages sont délicats et à ne pas mettre entre les mains de "bricolo".
Le vrai "sorcier" de la Montreal est en Suisse... capable de vous régler un moteur ou reprendre la tension des chaines de distribution sur le parking d'un hotel... mais dans son garage, il pratique des prix helvètes (!!).

_IGP8800Voir l'image en grand0 vote

_IGP8801Voir l'image en grand0 vote

Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Musée des Sapeurs-Pompiers de Haute-Savoie - Sciez-sur-Léman 10
Juva 4 0
Motopompe DROUVILLE 9
Recensement : les automobiles les plus rares (antérieures à 1980) 21
[Topic officiel] Simca Aronde : L'hirondelle du printemps de Nanterre 15