Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 
   / / / /

DELAGE, la belle voiture française

 

Il y a 56 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
  Aller à la page :
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20  30  40  50  60  70  80  90  100  ...  216
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Sujet officiel

DELAGE, la belle voiture française

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 01/10/2006 à 18:07:27  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Bonjour à tous !
Je suis étonné que l’une grande des plus grandes marques française de prestige n’ait pas suscité un topic suivi sur ce forum. Après une recherche, je suis finalement tombé sur une trace dans les profondeurs, que dis-je, dans les abîmes du forum. Je parle de DELAGE. Certes elle n’a pas l’aura de Bugatti mais elle mérite largement une place ici avec la qualité de ses réalisations et son histoire. Je tente donc une résurrection de ce sujet en reprenant le gros travail fait par Volumex à l’époque sur la présentation de cette marque. Je ne sais pas s’il est encore sur le forum mais un grand merci pour cet impressionnant boulot. J’ai donc repris son texte avec quelques petites corrections et en le complétant. J’espère que quelques forumistes seront intéressés par la découverte de la marque Delage et de ses modèles et seront tentés d’en discuter.

 
DELAGE - 1905 - 1954

Delage c'est d'abord un homme, Louis Delâge (22/03/1874 – 14/12/1947). Visionnaire dans l'âme (ce qui ne l’a pas empêché de se tromper plusieurs fois), celui-ci, nanti d'un diplôme d'ingénieur des Arts et Métiers, va d'abord travailler dans les travaux publics puis dans les chemins de fer (son père y était) mais rapidement il s'intéresse au monde de l'automobile alors à ses balbutiements.
Dès 1900, il ouvre un bureau d'études à Paris. Il faut peu de temps pour que  Peugeot voie en lui l’homme de génie qu'il est et lui propose de travailler pour eux comme directeur du bureau d'études de la marque. C'est chose faite en 1903. Mais voulant être libre et à tout prix créer sa propre marque, il décide de quitter Peugeot, non sans amener avec lui une personne de talent, Augustin Legros chef du "design" de Peugeot.
 
Dès janvier 1905, la société "Delage & Cie" voit le jour. Basé à Levallois-Perret (tout comme Peugeot en ce temps là), rue des Cormeilles pour être exact, avec peu de moyens ils arrivent à acheter des machines et à construire en très peu de temps, 2 autos pour être présent au salon de l'auto de Paris. Ce furent la Type A et la Type B (6 et 9cv), motorisé par un monocylindre De Dion.
Après le bon accueil du Salon, les journalistes font échos de la qualité de fabrication extrême et d'un confort jusque là inconnu (en fait elles étaient très silencieuses pour l'époque).
------------------------------​------------------------------​------------------------------​--------------------
Type B 1906
TypeB
------------------------------​------------------------------​------------------------------​--------------------
L'année suivante sont présentées les Type C et D (12cv) toujours motorisées par un monocylindre De Dion. Louis Delâge perçoit dès le début la publicité gratuite que pourrait apporter la compétition. Il décide donc  de présenter ses voitures dans différentes courses pour « Voiturettes », avec de bons résultats dont une victoire au Grand Prix de Dieppe. La réputation de la marque s’étendant, les carnets de commande ne cessent de se remplir. Devant la nécessité d’augmenter la production pour faire face à la demande, Delâge décide de construire une toute nouvelle et moderne usine sur un terrain de 3.000m², toujours à Levallois-Perret mais rue Baudin.
1908, voit l'arrivée des types G (bicylindre), et des H, J, L et M équipé d'un 4 cylindres.
Un an après, Michelat devient le responsable motoriste de la marque, et Repusseau celui du châssis et carrosseries. Grâce à un accord avec Ballot, les premiers moteurs Delage (en fait des Ballot 4 cylindres construit par Delage) voient le jour.  
En 1910, la Seine déborde et inonde les ateliers Delage ce qui va sonner le glas de l'usine de Levallois-Perret. Déjà jugée trop petite, cette inondation précipite la décision de déménager encore une fois. Mais il faudra attendre 1912 pour voir l'usine Delage s’implanter à Courbevoie. Une agence commerciale voit aussi le jour en plein coeur de Paris.
Parallèlement, Delage développe sous l'impulsion de Michelat, la type X (4 cyl. 3 Litres) véritable machine à gagner les courses. Ce qu'elle fit cette année là en gagnant le Grand Prix de Boulogne.
------------------------------​------------------------------​------------------------------​--------------------
Type X 1911 prise ici à Goodwood
TypeX1
------------------------------​------------------------------​------------------------------​--------------------
La Type Y qui lui succède s’adjuge la victoire au GP du Mans en 1913.
Les premiers moteurs 100 % Delage arrivent fin 1912 provoquant une montée en gamme avec des 6 cylindres. C’est le début des Delage de luxe.
Avant que la guerre n’éclate, Delage s’adjuge les prestigieuses 500 Miles d’Indianapolis avec Thomas sur une Type Y. La Type S (4 cyl. 4.4 Litres) destinée aux GP innove avec une distribution desmodromique des soupapes et des freins sur les roues avant. Cette distribution utilisée par la suite par plusieurs constructeurs est une des particularités connues des motos Ducati. Mais des soucis de mise au point et la première guerre mondiale qui éclate empêchent la Type S de se distinguer.
Delage démobilisé, Courbevoie est en veille puis fabrique des obus jusqu'à la fin du conflit.
Louis Delâge rêve d’une vraie voiture luxueuse et l’étudie pendant la guerre, faisant réaliser des prototypes au siège social aménagé en petit atelier. La CO 6 cyl. 4.5 Litres est prête en 1917 et même utilisée comme voiture d’Etat Major par l’armée qui en commande 100 exemplaires !
La production de véhicules particuliers reprend fin 1918 à Courbevoie. La CO est bientôt épaulée par la DO 4 cylindres. Au salon 1921, est présentée une « petite » 4 cylindres de 2.1 Litres, la DE qui va devenir un succès avec 3.600 ex vendus. Sa remplaçante, la DI de 1923 se vendra encore beaucoup plus. La gamme sera complétée au fur et à mesure par les DIS, DISS, DIS5 et DIS6.
------------------------------​------------------------------​------------------------------​--------------------
DE 1921
DE1921-23
------------------------------​------------------------------​------------------------------​---------------------
La compétition reprend aussi et un superbe moteur V12 2 Litres à double arbre à cames en tête est dessiné par l’ingénieur Planchon. La 2LCV débute en 1923 au GP de l’ACF mais abandonne à cause d’une surchauffe. Plusieurs places d’honneur en 1924 et un doublé au GP de Montlhéry 1925 suivront. En 1923, un prototype de records sort aussi de l'usine motorisé par un majestueux V12 de 10,6 l : c’est « La Torpille » qui battra le record de vitesse à Arpajon.
------------------------------​------------------------------​------------------------------​---------------------
« La Torpille » V12 de record
LaTorpille​1923-1 1
------------------------------​------------------------------​------------------------------​---------------------
Au salon 1924, Louis Delâge lance la concurrente avouée des Hispano-Suiza, la type GL extrêmement luxueuse qui viendra couronner la gamme. Animée par un 6 cylindres 6 Litres à arbre à cames en tête, la GL reprend au plus haut niveau la réputation de construction soignée et de silence des Delage.
Au salon 1926 des milieux de gamme intermédiaires sont lancés : les 6 cylindres 3.2 Litres type DM sur plusieurs empattements (DMS et DMN). Plus tard la DR suivra en se déclinant en plusieurs cylindrées.
Côté compétition, la capacité des moteurs autorisée en GP diminue en 1926. Elle passe de 2L à 1500 cc, ce qui va valoir la naissance d’une fabuleuse machine de course sous le crayon d’Albert Lory : la Delage 15S8, 8 cylindres en ligne, 1.5l, double AAC en tête, une multitude de roulements sur les lignes d’arbres pour diminuer les frottements etc. Bilan : 170 ch à 8000 tr/mn, régime et puissance spécifique ahurissants à l’époque. Malgré quelques soucis de mise au point, la Delage remportera le GP de Brooklands en 1926 et quelques places d’honneur. L’année suivante avec quelques améliorations, la 1500 Delage remporte tous les GP de la saison dont deux triplés!!! Et bien sûr la couronne de championne du monde des constructeurs.
------------------------------​------------------------------​------------------------------​--------------------
La fabuleuse 15S8 1500 GP – Championne du Monde 1927
1500GP1927
------------------------------​------------------------------​------------------------------​---------------------
Mais ce programme GP a coûté très cher à la marque et l’arrêt de la compétition est inéluctable pour remonter les finances. 1928 ne verra pas de nouveauté pour Delage mais heureusement la DM se vend bien et permet de renflouer la caisse.
En 1929 voit le jour ce qui restera sans doute le modèle le plus emblématique de la Marque, signifiant le haut de gamme et le luxe, la fameuse D8. Equipée d'un 8 cylindres de 4 Litres, gréée en version luxueuse ou sport, elle va être habillée par les plus grands carrossiers du moment et remporter une multitude de prix dans les concours d’élégance.
Mais la crise économique couve et va bientôt toucher de plein fouet l'Europe en 1931/32. Les modèles haut de gamme en pâtissent bien sûr les premiers et Delage se voit obligé de faire un emprunt en 1932. Au salon, la D6-11 plus abordable sort en catastrophe alors qu’un moteur d’avion Delage est présenté au salon de l’aviation. Malgré ça, la situation devient très délicate et Louis Delâge tente des rapprochements : au niveau du service commercial avec celui de Peugeot qui refuse ou au global avec Gnône et Rhone qui repousse également l’offre.
Au salon 1933, on tente d’élargir la gamme à moindre frais en ajoutant ou en enlevant deux cylindres aux six de la D6-11. Ce qui donne la D4 et la D8-15. Mais devant les difficultés de l’entreprise, les clients n’ont plus vraiment confiance. Malgré l’étude rapide par Michelat de nouveaux modèles, les D6-65, D8-85 et D8-105 équipées de nouveaux moteurs et d’un train avant à roues indépendantes, Delage n'arrive pas à sortir du rouge et est obligé de fermer la porte en 1935. Walter Watney, alors concessionnaire Delage (entre autres), se porte acquéreur de la marque et négocie un rachat de l’entreprise. Delahaye sera le nouveau repreneur, Watney conservant la propriété du nom pendant deux ans encore avant de tout céder.
Dès lors Delahaye prêta donc de multiples éléments mécaniques pour constituer les nouvelles Delage, seule la D6-70 conservant la base moteur du « Michelat ». De nouvelles 8 cylindres spécifiques à Delage étaient équipées d’un moteur Delahaye auquel on avait rajouté 2 cylindres. Ces D8-100 et D8-120 allaient bénéficier d’un accueil favorable avec de belles carrosseries en conservant ce qui avait fait la force de Delage : la qualité de construction, le silence et l’élégance. Les Delage redevenaient les reines des concours d’élégance. De son côté, la D6-70 était aussi bien accueillie avec des versions sportives en parallèle des 135 MS de Delahaye. Une version 3 Litres va permettre de renouer avec la compétition et obtenir un certain succès dont notamment aux 24 Heures du Mans (4ème en 1937 et 2ème en 1939). Hélas ce renouveau sera vite stoppé par la deuxième guerre mondiale…
------------------------------​------------------------------​------------------------------​--------------------
D6 70 Cabriolet
D6_70_43

D6_70 Figoni & Falachi
D6_70_Figo​ni

D8 120S Aéro Pourtout 1937 - Best of Show Pebble Beach 2005
Delage_D8_​120S_Pourt​out_Aero_1​937_SamMan​n

D8 120 Cabriolet Chapron 1946
D8120_CabC​hapron47
------------------------------​------------------------------​------------------------------​---------------------
A la reprise après la fin de la guerre, Delage faisait partie des firmes échappant aux licences d’achats et devait rester dans la catégorie des voitures dîtes « exceptionnelles » sur le marché français et en même temps s’exporter pour ramener des devises. Par soucis de simplification, seule la D6 3 Litres était au catalogue, sans grand changement dans un premier temps. Côté sportif, la D6 3Litres reprend aussi du service et brille sur les circuits, du Mans à Montlhéry.
Mais l’influence américaine se fait sentir bientôt en Europe et les carrosseries « ponton » sont assez mal supportées par la plupart des artisans français : lignes lourdes et empâtées. Comme la mécanique tarde elle aussi à évoluer face aux étrangers (Jaguar par exemple), le luxe français a du mal à se vendre au niveau automobile. En 1954, Delahaye est économiquement mal en point et va être rachetée par Hotchkiss, entraînant par là même la disparition de la marque Delage.

Voila! Si vous avez des corrections à apporter, n'hésitez pas à m'en faire part. Cet historique n'est pas exhaustif mais constitue une base de discussion!  :D
En espérant voir du monde ici...


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Sujets relatif
Profil : Pilote d'essai
  1. homepage
saga55
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or messages
  1. Posté le 01/10/2006 à 21:05:07  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir Lotusien, longue vie a ce nouveau topic, je vais rechercher dans mes photos si j'ai conservé des docs sur ma Delage DR 70 6 cyl de 1927, a Servo-frein SVP, par contre j'ai conservé la Montre de Bureau offerte aux concessionaires Jaeger 3 jours" Paris-Geneve"en bakelite rouge sombre et Bon Vent Lotusien


---------------
l'envieux ne crache que sur celui qui le dépasse
Profil : Pilote d'essai
  1. homepage
saga55
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or messages
  1. Posté le 01/10/2006 à 21:08:19  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Delage Montre


---------------
l'envieux ne crache que sur celui qui le dépasse
Publicité

Profil : Routard
  1. homepage
team-zs
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 01/10/2006 à 21:29:55  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
pour saluer ce topic sur DELAGE

la 2LCV de René Thomas du grand prix de Tour 1923
delagezb5

et le coupé superprofilé v12 préparé pour le grand prix de l'ACF 1937.
carrosserie Vutotal de Labourdette sur une étude ANDREAU.
delagev12l​k2

Message cité 1 fois
Profil : Pilote confirmé
aravis68
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 01/10/2006 à 23:38:35  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bien vu Lotusien de reparler de cette marque que j'apprécie aussi beaucoup.
Je rappelle qu'il existe un autre forum où vous pouvez retrouver des infos concernant Delage et y placer vos photos.
http://autoscollection.fr-bb.c [...] forum?f=12


---------------
"Je cours, donc je suis !" (Ettore Bugatti)

De la Belle Epoque aux années 70 : Histoires d'anciennes au 1/43è : http://www.forum-auto.com/foru [...] nojs=0#bas
Publicité

Profil : Routard
  1. homepage
  2. config
pitcats
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 02/10/2006 à 09:52:50  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
[:pitcats:3] Lotusien

Je suis aussi un fervent admirateur des Delage dont l'aura n'a pas à rougir face à l'icone Bugatti bien au contraire car le même sang bleu coule dans les durites de ces autos temoins de l' époque révolue du grand luxe à la française  ;)

Donc c'est avec le plus grand intérêt que je vais suivre ton topic en lui souhaitant longue vie  bien2


Une première contribution avec la Delage type Y de Bablot & Losson aux stands lors du Grand-Prix de France en 1913.
La petite histoire veut qu'en tête de la course l'équipage procéda a un dernier et banal changement des pneus mais qu'au moment de repartir la bête refusa de s'ébrouer malgrès l'acharnement de Losson à tourner la manivelle.
L'avance sur la Delage de Guyot et la Mercedes de Pilette fond comme neige au soleil alors que les minutes consacrées au chevet du bolide s'éternisent pour l'équipe et Louis Delage ... heureusement le salut viendra du pilote Léon Molon dont la carrure athlétique ne fera qu'une bouchée de la récalcitrante qu'il menera à une victoire hautement symbolique puisque devant les Mercedes de l'armada prussienne .
En fait pour une question de réglement Bablot lui laissa le volant pour repartir.

1913_GP de France_2

@+ Pitcats
Message cité 2 fois

---------------
http://exhumoir.kazeo.com

Topic du Cimetière des Marques sur Forum-Auto
http://www.forum-auto.com/forum2.php?config=s
Profil : Pilote d'essai
  1. config
s4-61l
Coupe bronze Collections Collections - succès bronze nombre de vues Collections - succès bronze sujets
  1. Posté le 02/10/2006 à 10:22:34  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

pitcats a écrit :
[:pitcats:3] Lotusien

Je suis aussi un fervent admirateur des Delage dont l'aura n'a pas à rougir face à l'icone Bugatti bien au contraire car le même sang bleu coule dans les durites de ces autos temoins de l' époque révolue du grand luxe à la française  ;)

Donc c'est avec le plus grand intérêt que je vais suivre ton topic en lui souhaitant longue vie  http://faimg1.forum-auto.com/m [...] /bien2.gif


Une première contribution avec la Delage type Y de Bablot & Losson aux stands lors du Grand-Prix de France en 1913.
La petite histoire veut qu'en tête de la course l'équipage procéda a un dernier et banal changement des pneus mais qu'au moment de repartir la bête refusa de s'ébrouer malgrès l'acharnement de Losson à tourner la manivelle.
L'avance sur la Delage de Guyot et la Mercedes de Pilette fond comme neige au soleil alors que les minutes consacrées au chevet du bolide s'éternisent pour l'équipe et Louis Delage ... heureusement le salut viendra du pilote Léon Molon dont la carrure athlétique ne fera qu'une bouchée de la récalcitrante qu'il menera à une victoire hautement symbolique puisque devant les Mercedes de l'armada prussienne .
En fait pour une question de réglement Bablot lui laissa le volant pour repartir.

http://faimg1.forum-auto.com/m [...] ance_2.jpg

@+ Pitcats
Afficher plus
Afficher moins




En plus les Delage sont plus belles :lover:


---------------
Double arbre à came en tête : POWAAAAAAAAAAAA !!!!
Silencieuse et tranquille, elle passe...  C'est une Salmson !!!
Salmson, la sécurité dans la vitesse !
Saab c'est bien et les chèvres au lait aussi.
Profil : Pilote pro
  1. homepage
  2. config
tunesi
Collections - succès or messages
  1. Posté le 02/10/2006 à 14:20:53  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Voici une anecdote de famille.

Mon grand-oncle était pilote en 1914-1918. Il était au même mess d'officiers que Guynemer... Il racontait que celui-ci n'était pas décédé au champ d'honneur mais parce qu'il s'était pris de querelle avec un autre pilote à propos de leur maîtresse dont ils revendiquaient l'exclusivité. Ils ont décidé de se départager par un duel aérien et c'est Guynemer qui a perdu.

Je croyais cette anecdote apocryphe mais elle a été confirmée en relation avec ma Voisin C-14 (Si nous n'avons pas de Delâge dans notre parc, j'ai acquis par défi une Voisin puisque mon père le connaissait bien, pour que mes enfants aient un véhicule fabriqué par un ami de leur grand-père).

Yves Dalmier dans son ouvrage "les roues de fortune..." mentionne UNE ligne sur une Voisin. Pour en avoir le coeur net, je l'ai retrouvé et il me laisse raconter l'histoire qui précède en me demandant: "Savez vous qui était la maîtresse?". Je lui réponds "non"... Et il précise que c'était Madame Delâge, avec le nom d'un autre des aviateurs présents au même mess (nom que j'ai oublié).

Voilà. La prochaine fois, je vous parlerai du château style Empire en Suisse, donnant sur le lac Léman, vendu par les héritiers Delâge vers 2000.

PS: Ma Voisin est en effet celle qu'Yves Dalmier a acheté chez le 2ème propriétaire et revendue à Henri Malartre. Elle est en restauration totale malgré 22.000 Kms réels. Fin du HS.
Message cité 4 fois
Profil : Pilote d'essai
  1. homepage
saga55
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or messages
  1. Posté le 02/10/2006 à 15:10:57  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour Lotusien , je viens de remettre la main sur une photo de mon ancienne Delage DR 70 de 1927 , carrosserie simili         DELAGE DR 70
Message cité 1 fois

---------------
l'envieux ne crache que sur celui qui le dépasse
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 02/10/2006 à 21:24:03  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

team zs a écrit :
pour saluer ce topic sur DELAGE
la 2LCV de René Thomas du grand prix de Tour 1923
http://img256.imageshack.us/im [...] agezb5.jpg
et le coupé superprofilé v12 préparé pour le grand prix de l'ACF 1937.
carrosserie Vutotal de Labourdette sur une étude ANDREAU.
http://img414.imageshack.us/im [...] v12lk2.jpg
Afficher plus
Afficher moins


Tout d'abord, merci à tous pour l'accueil de ce topic. Je suis devenu admirateur de la marque Delage après avoir "croisé" quelques exemplaires de modèles de course et de tourisme au cours de quelques manifestations (Montlhéry, Bagatelle, ventes aux enchères etc...). Du coup j'ai commencé à m'y interresser de plus près.

team zs, tes photos sont magnifiques  :love:  :love: . Je reviendrais sur la 2LCV plus tard.
Pour la V12 surprofilée, les photos sont assez rares, celle ci n'en prends que plus de valeur.
Un petit mot sur cette auto. Dans son accord avec Delahaye, Delâge avait la possibilité de construire quelques voitures par an destinées à la course. Comme tu le dis elle a été conçue spécifiquement pour le GP de l'ACF 1937 qui était couru en catégorie "Sport".  Louis Delâge comptait y prouver la valeur des Grand Tourisme sur une course de 500km, sans pour autant y viser la victoire vu le rapport poids puissance défavorable de la bête. Pour la carrosserie, team zs dit tout dans sa légende. Pour le moteur, Delâge demanda à Albert Lory de dessiner un V12 de 4,5L qui utilisait des culasses de Delahaye 135. Hélas la voiture fut accidentée aux essais à cause de problème de freins et jugée non réparable dans les temps pour la course. Elle a ensuite été exposée sur le stand Labourdette au salon de Paris 1937, repeinte en 2 tons de bleu. Puis elle fut transformée en spyder 2 places pour courir en 1938. Elle fut accidentée à nouveau à Brooklands au mois de mai, percutant la foule en sortant de la route et causant la mort et des blessures à plusieurs spectateurs. Elle fut recarrossée une troisième fois et couru après guerre. Qu'est elle devenue???

La V12 surprofilée au salon de Paris 1937 (photo "Delage, toute l'histoire" )
V12surprof​ile_Labour​dette_salo​n1937


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 02/10/2006 à 21:35:34  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

pitcats a écrit :
[:pitcats:3] ....Une première contribution avec la Delage type Y de Bablot & Losson aux stands lors du Grand-Prix de France en 1913...
Afficher plus
Afficher moins


Merci pitcats pour cette photo à l'ambiance savoureuse et à cette anecdote  :)

Je précise même si ça va un peu de soi, que les différents aspects concernant la marque sont les bienvenus ici: photo d'époques (comme celles ci, magnifiques!) comme photos actuelles, anecdotes, technique, histoires de modèles, de personnages, récits de possesseurs de Delage etc etc. Dans la variété, chacun pourra ainsi y trouver son intérêt.


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Profil : Routard
  1. homepage
team-zs
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 02/10/2006 à 21:46:30  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
concernant la v12 elle participat après l'accident avec une nouvelle carrosserie au circuit du bois de la cambre,près de bruxelles en 1946.
sont chassis fut utilisé après 1946 sur la voiture MAP à moteur diésel de record.
map1tg5
Message cité 1 fois
Message édité par team zs le 02/10/2006 à 21:48:00
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 02/10/2006 à 21:47:28  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

tunesi a écrit :
Voici une anecdote de famille.
... Yves Dalmier dans son ouvrage "les roues de fortune..." mentionne UNE ligne sur une Voisin. Pour en avoir le coeur net, je l'ai retrouvé et il me laisse raconter l'histoire qui précède en me demandant: "Savez vous qui était la maîtresse?". Je lui réponds "non"... Et il précise que c'était Madame Delâge, avec le nom d'un autre des aviateurs présents au même mess (nom que j'ai oublié).
Voilà. La prochaine fois, je vous parlerai du château style Empire en Suisse, donnant sur le lac Léman, vendu par les héritiers Delâge vers 2000.
Afficher plus
Afficher moins


Merci Tunesi pour cette anecdote un peu osée  :ange: Et pas de problème pour "la prochaine fois..."  :D

Message cité 1 fois

---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Publicité

Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 02/10/2006 à 21:59:38  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

saga55 a écrit :
Bonjour Lotusien , je viens de remettre la main sur une photo de mon ancienne Delage DR 70 de 1927 , carrosserie simili         http://faimg1.forum-auto.com/m [...]  DR 70.JPG
Afficher plus
Afficher moins


Merci saga55. Je ne savais pas (ou ne me rappelais plus  :p ) que tu avais possédé une voiture de la marque. N'hésites pas à nous passer des photos de ton ancienne Delage, d'autant plus que les photos de DR70 sont très rares dans les livres. La carrosserie type Weymann était je crois au catalogue d'usine.
D'après ce que j'ai lu, la DR70 était sous motorisée, consommait beaucoup et était peu confortable. En revanche elle était très fiable et robuste et a connu de ce fait un certain succès. A côté de la 14CV 2,5 L comme la tienne, il y a eu une 12CV (DR65, 65 étant l'alésage) qui a disparu très rapidement du catalogue. Si ta DR70 était de 1927,c'était donc l'une des premières? (la DR70 a été construite de 1927 à 1929).
Peux tu nous confirmer ces dires, et tu peux parler de cette auto tant que tu veux  ;)  :)    

Message cité 1 fois

---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Profil : Pilote pro
  1. homepage
  2. config
tunesi
Collections - succès or messages
  1. Posté le 02/10/2006 à 22:14:42  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

lotusien a écrit :
Merci Tunesi pour cette anecdote un peu osée  :ange: Et pas de problème pour "la prochaine fois..."  :D
Afficher plus
Afficher moins



Pas de quoi. La légende a fait de Madame une femme qui ne suivait pas l'ascension sociale de son mari. Les raisons de la rupture du couple étaient en fait ailleurs!

J'anticipe sur le château. Il est avéré que la famille Delâge avait des biens en Suisse puisque les descendants ont quitté ce château Empire à la fin du XXème siècle. Comme Latécoère a conservé la fabrique de pistons à Genève qui fournissait son entreprise du même nom avant la guerre et qui existe toujours, dirigée par la génération suivante aux dernières nouvelles.

Profil : Pilote d'essai
  1. homepage
saga55
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or messages
  1. Posté le 03/10/2006 à 00:54:23  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

lotusien a écrit :
Merci saga55. Je ne savais pas (ou ne me rappelais plus  :p ) que tu avais possédé une voiture de la marque. N'hésites pas à nous passer des photos de ton ancienne Delage, d'autant plus que les photos de DR70 sont très rares dans les livres. La carrosserie type Weymann était je crois au catalogue d'usine.
D'après ce que j'ai lu, la DR70 était sous motorisée, consommait beaucoup et était peu confortable. En revanche elle était très fiable et robuste et a connu de ce fait un certain succès. A côté de la 14CV 2,5 L comme la tienne, il y a eu une 12CV (DR65, 65 étant l'alésage) qui a disparu très rapidement du catalogue. Si ta DR70 était de 1927,c'était donc l'une des premières? (la DR70 a été construite de 1927 à 1929).
Peux tu nous confirmer ces dires, et tu peux parler de cette auto tant que tu veux  ;)  :)
Afficher plus
Afficher moins


Bonsoir Lotusien c'etait effectivement une des toutes" 1er DR70 " en version Tourer malgré sa sous motorisation elle demenageait pas mal (compte tenu du faible poids de sa carrosserie) pour la consomation un 15 litres au 100 raisonnable, par contre une direction agreable et " surtout " un freinage au dessus de tout grace a son servo-frein a depression , aucun probleme meme dans la circulation (actuelle je parle des Années 80), le moteur superbe avec son carter qui prenait la place dans tout le chassis , propre et net lorsque tu ouvrais le capot, un radiateur calandre d'un bel equilibre, j'en ai gardé un beau souvenir,tiens si ça interesse des internautes Delage il me reste 3 joints de culasse 2 ,6 pattes et 1,4 pattes on sait jamais si cela peut rendre service excuser ce HS

Message cité 1 fois

---------------
l'envieux ne crache que sur celui qui le dépasse
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 03/10/2006 à 18:57:45  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

team zs a écrit :
concernant la v12 elle participat après l'accident avec une nouvelle carrosserie au circuit du bois de la cambre,près de bruxelles en 1946.
sont chassis fut utilisé après 1946 sur la voiture MAP à moteur diésel de record.
http://img434.imageshack.us/img434/898/map1tg5.jpg
Afficher plus
Afficher moins


Il s'agîrait alors d'une 4ème transformation.
Dans ses numéros "Salons", René Bellu parle d'un châssis Delahaye - Delage à propos de la MAP, sans précision supplémentaire. Quelle est la source de ton info team zs?

En tout cas, quel dommage d'avoir d'abord transformé l'auto initiale dont la carrosserie unique était exceptionnelle et ensuite d'avoir retiré du châssis son moteur, lui aussi unique!  :( Peut être ont ils finis tous les deux à la ferraille ???


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Profil : Routard
  1. homepage
team-zs
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 03/10/2006 à 22:21:49  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
(Quelle est la source de ton info team zs? )

Jacques Rousseau:les automobiles delage(édition lariviére)
Message cité 1 fois
Message édité par team zs le 03/10/2006 à 22:29:31
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 03/10/2006 à 22:48:27  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

team zs a écrit :
(Quelle est la source de ton info team zs? )

Jacques Rousseau:les automobiles delage(édition lariviére)
Afficher plus
Afficher moins


 :jap:  Ahhhhhhhhh!!!!!!!!! :p  La bible parait il  :D  C'est un bouquin que j'aimerais bien posséder mais il est très très rare de nos jours et donc certainement à des prix prohibitifs  :??: Il n'est pas dispo chez les quelques libraires spécialisés auxquels j'avais télphoné il y a quelques temps. Mais sait on jamais.....


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Profil : Routard
  1. homepage
team-zs
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 03/10/2006 à 22:52:55  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
publicité d'époque à Brooklands en 1926 avec la Talbot 1500 au premier plan.
victoire de Sénéchal sur Delage.
29ep3

Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 03/10/2006 à 23:01:43  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

saga55 a écrit :
c'etait effectivement une des toutes" 1er DR70 ".... et " surtout " un freinage au dessus de tout grâce à son servo-frein a dépression, aucun problème meme dans la circulation (actuelle, je parle des Années 80)...
Afficher plus
Afficher moins


Il est vrai que les Delage avait la réputation d'avoir d'excellents freins. Dès 1914, la Type S avait des freins sur les roues avant et ensuite comme tu le soulignes, Delage a été parmi les premiers à adopter l'assistance de freinage sur ses voitures de tourisme ainsi que les freins hydrauliques.


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Profil : Pilote d'essai
  1. homepage
saga55
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or messages
  1. Posté le 04/10/2006 à 18:31:57  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir Lotusien, je vais essayer de te "coller" mais connaissant ta culture automobile je pense me ramasser une veste peux-tu me raconter une anecdote sur cette Delage                                                                                                    DelX                                                                           DelYPG
Message cité 1 fois

---------------
l'envieux ne crache que sur celui qui le dépasse
Profil : Pilote
  1. homepage
  2. config
jeanmarie
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 05/10/2006 à 19:31:53  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
D8-120-1D8-120-3
D8-120-4

quelques photos d'une Delage D8-120
Message cité 2 fois
Message édité par jEANMARIE le 05/10/2006 à 19:33:06
Profil : Pilote
  1. homepage
  2. config
jeanmarie
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 05/10/2006 à 19:35:36  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
DelageV12-​01
DelageV12-​02
DelageV12-​06
DelageV12-​13

Reconstruction d'une Delage V12 c'st Phill Hill au volant
Message cité 1 fois
Profil : Pilote
  1. homepage
  2. config
jeanmarie
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 05/10/2006 à 19:36:41  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Delage26-6

Delage 26
Message cité 1 fois
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 05/10/2006 à 20:35:10  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


De retour de déplacement je vois que le topic a avancé un peu, ça fait plaisir  :)  ;)
Pour répondre à Saga 55 sur sa colle, ça demande un peu décriture donc plus tard.  :D
Merci jeanmarie pour ces belles photos!
Je commence par la V12. Il s'agit d'une reconstruction d'une 2LCV, la 2L de GP qui débuta au GP de Tours 1923. Ce fut l'un des tout premiers V12 de GP (je crois même le premier), une architecture qui connaitra son heure de gloire bien plus tard. Elle est ici dans la version 1924 atmosphérique, 120 ch à 6000 tr/mn, un régime complètement inhabituel à l'époque!
En 1925, les voitures seront modifiées, l'ingénieur Lory adjoignant 2 compresseurs Roots au moteur ce qui nécessitera une multitude de "louvres" sur le capot et l'auvent pour refroidir la mécanique!  :D 205 ch et 215 km/h à la clé... [:bigruns77:1]  Elles réalisèrent 2 doublés au GP de l'ACF et au GP d'Espagne, ce que l'on peut voir dans la publicité sur la piste de Brooklands sur la photo postée un peu plus haut par team zs.  


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 05/10/2006 à 21:22:50  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Cette dernière photo de jeanmarie est la 1500 GP (aussi appelée 15S8) dans sa configuratioin 1927, celle où elle triompha dans TOUS les GP comptant pour le championnat du Monde lui valant évidemment le titre de champion du Monde 1927. Il faudra que je fasse un topo sur cette fabuleuse voiture quand j'aurai le temps  :ange:
C'est Albert Divo qui est au volant.


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 05/10/2006 à 21:31:16  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Cette D8-120 est je pense l'unique à porte latérale coulissante (à voir le mouvement de la porte et la poignée d'ouverture centrale) qui est le fruit du carrossier Saoutchik. L'un parmi les multiples carrossiers de renom ayant habillé ce modèle dans la deuxième moitié des années 30.


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 05/10/2006 à 21:55:59  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

saga55 a écrit :
Bonsoir Lotusien, je vais essayer de te "coller" mais connaissant ta culture automobile je pense me ramasser une veste peux-tu me raconter une anecdote sur cette Delage
Afficher plus


Il s'agît là de Delage 1500 GP "particulières". Celle du haut est celle rachetée par le prince du Siam, le prince Chula qui fit courir son cousin le prince Bira. Cette voiture avait couru aux mains de Dick Seaman qui remporta plusieurs courses importantes en 1936 avec une voiture vielle de 10ans, ce qui montre bien l'avance technique de cette Delage au moment de sa sortie! Ces victoires ont permis à Seaman  d'être embauché par Mercedes et il revendit donc cette voiture mais aussi un énorme stock de pièces aux 2 princes. Ceux ci commandèrent à Lory, l'ingénieur qui avait étudié cette Delage, le dessin d'un chassis plus moderne à suspension AV indépendante, freins hydrauliques revus etc.. et une carrosserie plus moderne. Deux de ces nouveaux chassis furent réalisés dont l'un fut monté sur cette voiture. La photo date de 1937. Mais le prince Bira n'eut pas beaucoup de résultats positifs et revendit très vite tout le lot de pièces, l'ancien chassis d'origine de la voiture plus le deuxième chassis modifié. Reg Parnell utilisa l'un des chassis modifiés et le lot de pièces pour construire pendant la guerre 2 nouvelles Delage GP . C'est l'une d'elles que l'on voit sur la deuxième photo de Saga55, piloté dans une course de côte après guerre par R.Walker. Plus tard cette voiture fut équipée d'un moteur ERA en remplacement du 8 cylindres Delage ce qui la rendit célèbre.
Il faudra que je me replonge dans l'histoire de ces 1500 GP qui ont connu des histoires mouvementées après leur revente, mais une seule est restée d'origine telle qu'elle était en 1927, c'est celle que Chiron conduisit à Indianapolis et qui se trouve maintenant dans un musée aux USA.">
Bonsoir Saga55,
Voila là un [...] e aux USA.
">
Bonsoir Saga55,
Voila là un [...] e aux USA.


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Profil : Routard
  1. homepage
team-zs
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 05/10/2006 à 23:05:34  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Robert benoit en 1927 à Brooklands
normal1927​20british2​0gp2c20bro​oklands202​0robert20b​enohs5

Profil : Pilote d'essai
  1. homepage
saga55
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or messages
  1. Posté le 06/10/2006 à 01:24:09  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
merci pour ta reponse Lotusien,je me doutais bien que cette voiture et son histoire t'etait connue merci pour cette reponse    Del1
Del2
Del3
Del4
Del5
Message édité par fabVT le 06/10/2006 à 08:14:55

---------------
l'envieux ne crache que sur celui qui le dépasse
Profil : Pilote
  1. homepage
  2. config
jeanmarie
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 06/10/2006 à 10:14:04  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

tunesi a écrit :
Voici une anecdote de famille.

Mon grand-oncle était pilote en 1914-1918. Il était au même mess d'officiers que Guynemer... Il racontait que celui-ci n'était pas décédé au champ d'honneur mais parce qu'il s'était pris de querelle avec un autre pilote à propos de leur maîtresse dont ils revendiquaient l'exclusivité. Ils ont décidé de se départager par un duel aérien et c'est Guynemer qui a perdu.

Je croyais cette anecdote apocryphe mais elle a été confirmée en relation avec ma Voisin C-14 (Si nous n'avons pas de Delâge dans notre parc, j'ai acquis par défi une Voisin puisque mon père le connaissait bien, pour que mes enfants aient un véhicule fabriqué par un ami de leur grand-père).

Yves Dalmier dans son ouvrage "les roues de fortune..." mentionne UNE ligne sur une Voisin. Pour en avoir le coeur net, je l'ai retrouvé et il me laisse raconter l'histoire qui précède en me demandant: "Savez vous qui était la maîtresse?". Je lui réponds "non"... Et il précise que c'était Madame Delâge, avec le nom d'un autre des aviateurs présents au même mess (nom que j'ai oublié).

Voilà. La prochaine fois, je vous parlerai du château style Empire en Suisse, donnant sur le lac Léman, vendu par les héritiers Delâge vers 2000.

PS: Ma Voisin est en effet celle qu'Yves Dalmier a acheté chez le 2ème propriétaire et revendue à Henri Malartre. Elle est en restauration totale malgré 22.000 Kms réels. Fin du HS.
Afficher plus
Afficher moins




Tres interessant ton histoire sur Georges Guynemer, il est tombé pres de Poelcapelle, dans des circonstances imprecises, mais pourrais tu me dire le nom de son rival d'escadrille (Si c'est possible) Je savais que Georges Guynemer etait un tombeur, comme beaucoup d'aviateurs a cette époque, mais de là ....en plus c'etait un tireur d'elite, le 25 mai 1917 il a abattu 4 avions le meme jour dont deux en une minute et un avec une seule balle !

Rene Fonck etait encore meilleur tireur que lui et il a survecu.....a la guerre 14.18

Message cité 1 fois
Message édité par jEANMARIE le 06/10/2006 à 10:16:48
Profil : Routard
  1. homepage
  2. config
phil_resto_delage
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 06/10/2006 à 14:50:27  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oh que Oui on est interressés :love:  :love:  :love:  :love:

Bonjours à tous, Belle initiative Lotusien

Je suis restaurateur d'une Delage DR 70 ( ;) Saga le joint de culasse m'interresse :sol:

Ces belles voiture sont collectionnées par une génération qui n'est guere adepte d'internet alors ceci explique celà .

Nous sommes là donc celà va changer

Pour les infos, le livre recent de Claude Rouxel et Daniel Cabart est tres précis et avec une iconographie magnifique.

Sinon le site des "Amis de Delage " est complet aussi delage.org

Pour ma part j'ai commencé le film de ma restauration (il y a des videos)
web: http://www.delage.net/forums/i [...] &t=198

Si la foule en redemande je pourrais mettre des photos ici

Longue vie au topic :D

Philippe (membre du club les Amis de Delage)
Message cité 1 fois

---------------
DR70 berline usine 4 portes 1931
DIS Camionnette futur Torpedo Kelsch 1928
DE berline Henri Levy 1922
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 06/10/2006 à 19:13:30  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

phil_resto_delage a écrit :
Oh que Oui on est interressés :love:  :love:  :love:  :love:
Bonjours à tous, Belle initiative Lotusien
Je suis restaurateur d'une Delage DR 70 ( ;) Saga le joint de culasse m'interresse :sol:
Ces belles voiture sont collectionnées par une génération qui n'est guere adepte d'internet alors ceci explique celà .
Nous sommes là donc celà va changer
Pour les infos, le livre recent de Claude Rouxel et Daniel Cabart est tres précis et avec une iconographie magnifique.
Sinon le site des "Amis de Delage " est complet aussi delage.org
Pour ma part j'ai commencé le film de ma restauration (il y a des videos)
web: http://www.delage.net/forums/i [...] &t=198
Si la foule en redemande je pourrais mettre des photos ici
Longue vie au topic :D
Philippe (membre du club les Amis de Delage)
Afficher plus
Afficher moins



Bonjour Philippe et bienvenu  :jap:  ! C'est bien d'avoir un possesseur de Delage ici. Le hasard du même modèle possédé (ou qui a été possédé) fait que vous pourrez échanger vos avis avec Saga55  :)  ;)
Je n'ai pas encore été voir ton lien mais tu peux bien évidemment poster ici tout sur cette DR70 et bien sûr que nous sommes preneur de photos!  :D
Je viens de commander le livre en question et je viens de le recevoir très récemment.  [:autofrancaise1l43:4]  Magnifique! il n'y a pas d'autres mots. Bien sûr comme beaucoup de livres conséquents, il est assez cher mais il vaut largement l'investissement avec beaucoup de détails et une iconographie magnifique. Pour l'instant, je n'ai fait que le feuilleter et il y a de la lecture vu l'épaisseur de l'oeuvre!  :)
"Delage la belle voiture française" par Claude Rouxel et Daniel Cabart, chez ETAI, en vente dans toutes les bonnes crémeries  :D .  
Livre-Dela​ge-La_bell​e_voiture_​francaise


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
lotusien
Collections - succès or nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 06/10/2006 à 22:26:49  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Quelques photos de DR70 pour illustrer les posts de Saga55 et Philippe. La DR70 était vendue en châsis nu bien sûr et aussi avec quelques carrosseries usine. Les plus courantes semblaient être les Conduite Intérieure 5 ou 6 places, 4 ou 6 glaces mais des Torpédos ou Cabriolets ont aussi été produits. A l'extérieur on a aussi trouvé ds carrosseries telles que des Coupés Chauffeur.
Je pense que les deux premières ci-dessous sont hors usine (?)
Cabriolet 1928 (4 portes, double pare-brise en 2 parties)
DR70_cabri​olet1928
DR70Cab1

Torpédo (pare-brise en 2 parties aussi)
DR70_Torpe​do

Cabriolet (ou Faux Cabriolet?) 1929, plus classique
DR70_FauxC​abriolet_1​929


---------------
Light is right (Colin Chapman).
Si vous aimez les belles autos anciennes faîtes donc un tour sur le Topic DELAGE
Publicité

 Page :
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20  30  40  50  60  70  80  90  100  ...  216
200  ...
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
quizz petite plaque émaillée 0
ceintures arrières de 504 GL 0
qu'offrir à un fan de Citroen anciennes?? 12
quelques photos d'anciennes vw 9
Nostalgique des Rallyes des 60's et 70's 7